CRÉDIT : ARCHIVES

Comme promis par la Coalition avenir Québec (CAQ), l’urgence du Centre Paul-Gilbert sera en mesure de reprendre en partie ses heures d’ouvertures habituelles à partir du lundi 11 février grâce à l'arrivée de nouveaux médecins. Toutefois, la reprise de service annoncée le 6 février par le CISSS Chaudière-Appalaches ne sera possible qu'en semaine.

Ainsi, les citoyens pourront donc y consulter un médecin de 7h à 23h, du lundi au vendredi. L’horaire réduit demeure cependant en vigueur la fin de semaine, soit de 7h à 19h.

Cette situation sera effective jusqu’à ce que de nouveaux membres se joignent à l’équipe médicale.

«L’établissement poursuit activement ses démarches pour ramener les heures régulières la fin de semaine le plus rapidement possible», a assuré le CISSS dans le communiqué de presse publié pour annoncer la nouvelle.

Rappelons que depuis le 3 novembre dernier, l’urgence du Centre Paul-Gilbert ferme portes dès 19h. C’est en raison d’un manque de médecins que l’établissement a dû prendre cette décision «temporaire».

À ce moment, l’urgence lévisienne ne pouvait compter que sur 7,50 médecins équivalents à temps complet alors qu’il en fallait 12 équivalents à temps complet pour maintenir les services ouverts jusqu'à 23h 7 jours sur 7. Grâce à l'apport de deux médecins (1,25), le CISSS dispose désormais de 8,75 équivalents à temps complet pour l'urgence de l'hôpital de Charny.

Collaboration toujours demandée

Malgré cette reprise de service, le CISSS demande toujours la collaboration des citoyens, car la priorité est accordée aux cas urgents.

Ainsi, les personnes qui consultent pour une situation non urgente pourront être référées à leur médecin de famille ou à une clinique sans rendez-vous. Pour les citoyens qui ont un problème de santé courant, l'établissement les inviter à utiliser les services d’Info-Santé 811 pour qu'ils puissent obtenir différents conseils en tout temps.

En dehors des heures d’ouverture, les gens qui ont un problème de santé urgent doivent contacter le 911 ou se rendre à l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis.

 

Les plus lus

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.

Lévis resserrera sa réglementation sur les animaux

L’administration Lehouillier a présenté les détails de sa nouvelle réglementation sur les animaux de la Ville de Lévis qu’elle déposera lundi prochain. Entrant en vigueur le 19 avril prochain, l’ensemble de règles permettra la mise en place de plusieurs mesures afin «d’assurer davantage la sécurité des Lévisiens et le bien-être des animaux».

Mesures spéciales d'urgence : déception et colère au sein de la communauté lévisienne

La décision du gouvernement provincial d'imposer un reconfinement strict à Lévis afin d'endiguer la troisième vague de la pandémie de COVID-19 a été accueillie avec des sentiments mitigés par plusieurs intervenants lévisiens.

COVID-19 : importante hausse du nombre de cas en Chaudière-Appalaches

Le nombre journalier de cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

En classe avec de jeunes entrepreneurs

Les sept élèves de la classe de langage du deuxième cycle du pavillon Maria-Dominique de l’École Notre-Dame-d’Etchemin se sont lancés en affaires au mois de novembre passé. Accompagnés de leur enseignante, Marie-Joëlle Vézina, et de l’éducatrice spécialisée de la classe, Marilyn Huppé-Gagné, les élèves de l’école primaire de Saint-Romuald ont créé la Jouet-Thèque.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : 136 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

La troisième vague de la pandémie continue de prendre de l'ampleur dans la région. Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), 136 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, un nouveau décès lié à la COVID-19 a été enregistré dans la région.

COVID-19 : important bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La pandémie semble prendre de nouveau de l'ampleur en Chaudière-Appalaches, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts dans la région a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 67 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le corona...

COVID-19 : légère augmentation des nouveaux cas et un nouveau décès dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 51 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un résident de la région a récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus, une première depuis p...

Un jardin à la mémoire de Norah et Romy

Accompagnée d’Amélie Lemieux, mère de Norah et Romy Carpentier, Josée Masson, fondatrice, présidente et directrice générale de Deuil-Jeunesse, a annoncé qu’un jardin sera construit derrière les locaux de l’organisme de Québec pour commémorer le décès des deux fillettes lévisiennes l’été dernier. Dessinées à l’image des intérêts de Norah et Romy, les esquisses des plans du Jardin Norah et Romy ont ...