Photos : Alexandre Bellemare

La Ville de Lévis a tenu, le 10 novembre dernier, une soirée afin de célébrer l’arrivée de nouveaux arrivants issus de l’immigration sur le territoire de la ville. Gilles Lehouillier, maire de Lévis, Guillaume Boivin, directeur général du Tremplin, Centre pour personnes immigrantes, ainsi que Marcel Kressou, un Lévisien originaire de la Côte-d’Ivoire, ont pris la parole tandis qu’Anna et Nathalie Spirina, deux sœurs lévisiennes originaires de l’Ukraine, ont chanté deux pièces de leur terre natale.

«On veut démontrer que ce qui nous anime ce sont des valeurs d’accueil et pas seulement pour la main-d’œuvre, mais plutôt pour tout ce qu’on peut amener en termes de diversité et richesse culturelles à Lévis», a expliqué M. Lehouillier.

Également, le maire a indiqué que selon les dernières données de Statistique Canada, Lévis est la terre d’accueil de 7 025 personnes immigrantes, c’est-à-dire 4,7 % de sa population. Cependant, ce chiffre représente une augmentation de 75 % en 5 ans. Ajoutons que 5 000 Lévisiens détiennent le statut de résident permanent, ce qui représente 3,6 % de sa population et une hausse de 42 % en 5 ans.

Lors de cette fête d’accueil, les divers représentants présents ont tenu à souligner le défi qu’ont relevé ces personnes immigrantes de quitter leur terre natale.

«Quand je regarde autour de moi, je vois plein de beaux visages, de jeunes familles, des hommes et des femmes pleins de courage qui ont fait un saut dans le vide et qui ont tout laissé pour venir rebâtir leur vie ici. Je veux saluer ce courage-là et cette résilience qui sont nécessaires pour franchir ce parcours», a partagé Guillaume Boivin.

Finalement, Marcel Kressou a pris la parole afin de raconter son histoire et ce qui l’a poussé, sa famille et lui, à choisir Lévis comme nouvelle terre d’accueil.

«Lévis pour nous est une ville qui présente un accès facile au marché du travail. De plus, toutes les structures économiques y sont représentées, se déplacer à Lévis est facile, rapide et sécuritaire, il y a assez de moyens de transport […] et les loyers sont abordables», a souligné M. Kressou en ajoutant que les infrastructures scolaires et de loisirs ainsi que les services de santé et les organismes communautaires sont nombreux et répondent bien aux différents besoins des citoyens.

Rappelons que cette fête d’accueil s’inscrit dans le Plan d’action en matière d’attraction, d’intégration citoyenne, d’établissement durable et de pleine participation des personnes immigrantes et des minorités ethnoculturelles de Lévis. Ce plan est notamment lié au Programme d’appui aux collectivités du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec.

Les plus lus

Un feu critiqué à Saint-Nicolas

Un feu de feuilles allumé la fin de semaine dernière par un citoyen de Saint-Nicolas n'a pas soulevé l'enthousiasme de certains de ses voisins.

Passion robotique : de Lévis à l’Allemagne

Deux élèves de l’École secondaire Guillaume-Couture, Nathaniel Aubin et Louis-Félix Beaulieu, prendront part à la World Robot Olympiad (WRO) qui se déroulera en Allemagne du 17 au 19 novembre. Les deux élèves de deuxième secondaire issus du programme de robotique se mesureront à d’autres équipes d’ailleurs dans le monde dans la catégorie Future Innovators d’âge junior, c’est-à-dire de 11 à 15 ans.

Des vestiges lévisiens à Sainte-Claire

Depuis près de 70 ans, une partie de l’histoire de Lévis se retrouve dans un édifice commercial de Sainte-Claire, dans Bellechasse. Depuis les années 50, des anciennes pièces du pont Garneau, qui permettait d’enjamber la rivière Chaudière près de la marina de Saint-Romuald, font partie de la structure du bâtiment qui abrite les activités d’Isolation Morin et Jos Morin.

PREM 2023 : 24 nouveaux médecins de famille en Chaudière-Appalaches

C’est en septembre dernier que le ministère de la Santé et des Services sociaux dévoilait les plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour la prochaine année. En Chaudière-Appalaches, ce sont 24 nouveaux médecins de famille, dont 16 nouveaux facturants et 8 déjà en pratique, qui viendront prêter main-forte au système de santé régional.

Problèmes d’eau au Domaine Val-des-Bois : les résidents devront quitter d’ici la fin 2024

En raison de problématiques reliées aux infrastructures d’eaux potable et usée, les 14 maisons mobiles du Domaine Val-des-Bois devront être expropriées d’ici la fin 2024. À bout de solutions, la Ville de Lévis a présenté cette «difficile» décision aux résidents du parc de maisons mobiles lévisiens et s’engage à acquérir les terrains ainsi que fournir de l’aide financière et psychologique à ces fam...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 2 novembre 2022

Anne Carrier Architecture a encore reçu une belle reconnaissance. Ils sont très fiers que le projet de requalification de l’église Saint-Philippe-et-Saint-Jacques (1re photo), acquise par la Municipalité de St-Vallier en 2016, reçoive le Prix d’excellence 2022 - Réutilisation, remis par le Conseil du patrimoine religieux du Québec.

Jour du Souvenir : commémorations à Lévis

Deux commémorations ont eu lieu à Lévis, le 6 novembre dernier, afin de souligner le jour du Souvenir à venir, le 11 novembre prochain.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 16 novembre 2022

Lors du Gala des Fidéides 2022 organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, le Groupe Boucher Sports a remporté le prix dans la catégorie Commerce de détail et e-commerce ainsi que le prestigieux prix « Moyenne-grande Entreprise de l’année. Bravo à Martin Boucher, un entrepreneur lévisien, et à toute son équipe pour cette autre belle réussite. (1ere photo)

La STLévis déclenche une journée de grève

Les quelques 115 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) et les membres du Syndicat des chauffeurs de la Rive-Sud ont dressé des piquets de grève dès 5h ce matin devant le siège social de la STLévis au 1100, rue Saint-Omer.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 9 novembre 2022

La campagne annuelle Les Héros Lowe’s Canada, qui a eu lieu du 1er septembre au 7 octobre, a permis au magasin Rona de Lévis de remettre un montant de 3104,25 $ à la Fondation Jonction pour Elle (1re photo).