L’équipe de Marcelle-Mallet était fière de recevoir la certification Apple pour la deuxième fois. CRÉDIT : AUDE MALARET

Depuis 10 ans, l’école secondaire privée Marcelle-Mallet intègre les nouvelles technologies dans l’apprentissage des élèves. Plus qu’un outil, le numérique est devenu une pédagogie. Reconnaissance de ces pratiques, la certification Apple a été accordée à l’établissement pour la seconde fois.

«Chez nous, le numérique est intégré au quotidien dans chacune de nos pratiques. Les enseignants l’utilisent dans leurs cours. Pas pour dire : ‘‘J’ai un ordi et qu’il faut que je l’utilise. Mais grâce à l’ordi, je peux enfin faire ça.’’», présente la directrice de l’enseignement et de l’innovation pédagogique, Mélanie Bourgault.

En secondaire 5, le projet réalisé en cours de mathématique dépasse le problème de géométrie et la résolution de calculs. «Les élèves réalisent un amphithéâtre en 3D et conçoivent le budget et la publicité qui vont autour», explique la responsable. Quant aux élèves de secondaire 3, ils créent des livres interactifs. «Les élèves conçoivent des livres avec des objets animés et les font vivre. Ce sont des contes qu’ils présentent aux petits de première année», raconte-t-elle. 

Visant à développer les compétences de collaboration, communication, créativité, pensée critique et informatique des élèves, ces projets et pratiques pédagogiques sont évoqués dans un livre. Numérique, bien sûr! 

Le numérique de plus en plus intégré

Un pas de plus vers 2020 présente en 22 pages la progression de l’intégration du numérique au sein de l’école ces deux dernières années, le temps écoulé depuis la parution du premier ouvrage numérique publié par l’école. 

«Ce qu’on voir dans le livre, c’est le produit de ce qui a été fait avec les élèves en classe par les enseignants», souligne Mélanie Bourgault qui fait partie de l’équipe de direction ayant produit le livre interactif dans lequel des vidéos sont intégrées. Ce tome 2 peut être téléchargé sur les plateformes Apple. 

Grâce à l’iBook et l’environnement numérique mis en place dans toutes les disciplines et au profit de tous les élèves, l’école Marcelle-Mallet a été certifiée Apple pour la période 2018-2021. 

Cette reconnaissance souligne les efforts et de la progression de l’établissement estime-t-elle. «C’est une tape dans la main. On ne lâche pas. On est reconnu pour notre travail, nos efforts et notre énergie. On sait se dépasser. C’est ce que ça veut dire pour nous, le dépassement de soi.»

«Nous sommes fiers de recevoir pour une 2e fois consécutive cette nomination qui vient reconnaître l’effort d’une équipe déterminée et convaincue que l’implantation des nouvelles technologies est gage de l’avenir en enseignement. Nous sommes d’ailleurs une des rares écoles francophones de l’est du Canada certifiées Apple depuis 2015», a déclaré Robin Bernier, directeur général de l’école, lors d’une cérémonie en présence des membres du conseil d’administration, du personnel et des représentants d’Apple Éducation.

L’an passé plus de 70 % des élèves ont codé au moins une fois. À l’avenir, de nouveaux outils seront intégrés aux apprentissages comme la réalité virtuelle. «Nos élèves sont beaucoup de simples utilisateurs. On veut qu’ils deviennent des producteurs de contenu pour ne pas se faire imposer le contenu des autres», conclut Mélanie Bourgault.

Les plus lus

Une première québécoise à Lévis

En septembre, Lévis sera l’hôte du premier festival au Québec ayant pour thème l’autosuffisance alimentaire, le Festival d’autosuffisance alimentaire du Peuplier.

Le viaduc de Saint-Rédempteur enfin ouvert

La nouvelle infrastructure routière reliant maintenant Saint-Rédempteur et Saint-Nicolas, qui était attendue depuis plus de 30 ans par la population, devrait permettre aux automobilistes de passer moins de temps sur la route.

Portrait de la démographie à Lévis

L’Institut de la statistique du Québec a récemment mis à jour ses données quant à la démographie dans les différentes municipalités et villes de la grande région de la Chaudière-Appalaches, pour l’année 2018.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Nouveautés extérieures au CPE du Bois Joli

Les tout-petits auront de quoi s’amuser dans la cour du Centre de la petite enfance (CPE) du Bois Joli, alors que la garderie prévoit l’aménagement de nouvelles installations extérieures dans le boisé qui la borde.

Un prix pour une enseignante lévisienne

Marianne Rhéaume, enseignante en secondaire 1, en science et technologie, robotique, et gestionnaire du programme d’éducation intermédiaire (PEI) à l’École secondaire Guillaume-Couture de Lauzon, a reçu un certificat d’honneur dans le cadre des Prix du Premier ministre du Canada pour l’excellence dans l’enseignement et l’excellence dans l’enseignement des STIM.

Lévis obtient le financement pour son transport collectif

Le projet de transport collectif de Lévis ira de l’avant avec l’octroi du financement pour sa réalisation par les gouvernements canadien et québécois. À terme, 4,5 km de voies seront aménagés sur le boulevard Guillaume-Couture.

Contrer l’isolement des aînés, une balade à la fois

L’organisme sans but lucratif Un vélo une ville, qui offre un service gratuit de balades en triporteur pour les aînés, étend cet été son offre jusqu’à Lévis. Rendue possible par un partenariat avec la Ville de Lévis et divers partenaires, la mise en service d’un triporteur sur le territoire a pour mission d’accroître le bien-être des aînés en brisant l’isolement social.

L’école commencera plus tôt en septembre

Les élèves fréquentant les écoles primaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) commenceront les classes 10 minutes plus tôt, à partir de la prochaine rentrée scolaire.