Chantal Bérubé désire être un modèle pour les jeunes femmes.

Unité militaire établie à Lévis, le 6e Régiment d’artillerie de campagne (6e RAC) célèbre cette année ses 120 ans d’existence. Pour souligner ce cap, le Journal vous propose une série d’articles sur le 6e RAC. Nous poursuivons cette semaine notre exercice avec un portrait de la commandante de l’unité, Chantal Bérubé.

Chantal Bérubé vit une histoire d’amour avec le 6e RAC, et ce, depuis bien longtemps. Lorsqu’elle a amorcé sa carrière dans la réserve des Forces armées canadienne, c’est avec cette unité qu’elle s’est engagée en 1999. Elle a eu la chance de suivre son cours d’officier et elle a rejoint l’armée régulière afin de participer à des opérations en ex-Yougoslavie et en Afghanistan.

Toutefois, en 2007, Chantal Bérubé a changé d’unité puisque son conjoint, un membre de l’armée régulière, a été muté à Gagetown, au Nouveau-Brunswick. Dans le 3th Field Regiment, une autre unité d’artillerie de réserve, elle a pu poursuivre son ascension au sein de la hiérarchie.

Elle a par la suite œuvré au sein d’autres unités de réserve, son conjoint étant notamment muté en Ontario. Puis, en 2015, la famille de Chantal Bérubé a pu revenir dans la région.

C’est finalement cette année qu’elle a été promue lieutenant-colonel et qu’elle a obtenu le commandement du 6e RAC. Avec cette nomination, Chantal Bérubé est devenue la première femme à commander un régiment d’artillerie au Canada.

«Même si je n’aspirais pas à cela lorsque j’ai rejoint la réserve, c’est une grande fierté pour moi. Quand on me l’a offert, j’ai sauté sur l’occasion puisque mon cœur est au 6e RAC et y est toujours resté, même si j’ai changé d’unité. Je ne pouvais pas demander mieux. Également, j’espère être un modèle pour les plus jeunes femmes et les inspirer à s’engager dans une carrière non traditionnellement féminine», se remémore encore avec fierté Mme Bérubé.

La propriétaire de «l’entreprise 6e RAC»

Grâce à la grande aide des autres membres de sa famille, Chantal Bérubé dirige depuis quatre ans le 6e RAC, une unité qui compte 122 membres actifs. Mais dans le concret, quel est le rôle de Chantal Bérubé au sein du régiment?

«Je ressemble au propriétaire d’une entreprise. Je ne suis pas obligée d’être présente tout le temps puisque j’ai des gestionnaires qui sont sur le terrain en tout temps. J’ai un emploi à temps plein cinq jours par semaine. Au régiment, j’ai des tâches de commandement, je donne les grandes lignes à suivre à l’unité, mais j’ai aussi des tâches administratives et de la représentation à faire au sein des Forces armées canadiennes et d’autres organisations», explique le lieutenant-colonel.

D’ailleurs, Chantal Bérubé espère continuer d’occuper ce rôle encore longtemps. «Ce qui me permet de rester dans la réserve après 20 ans, c’est le plaisir. J’ai du plaisir. Quand on me demande c’est quoi mon loisir, je réponds que c’est la réserve. La réserve me permet de me dépasser, d’être dans un environnement imprévisible. Ça fait quatre ans que je commande le 6e RAC et il n’y a pas une journée qui se ressemble. Je peux y faire des choses que je ne ferais pas ailleurs, comme aller dans des pays où je ne serais jamais allée sinon ou acquérir des compétences de gestion», conclut-t-elle.

Les plus lus

Lévis en vedette au gala télévisé Célébration

Deux Lévisiens, Jacques Mathault et Cédric Bilodeau, participeront au gala Célébration 2020 de Loto-Québec, télédiffusé le dimanche 12 janvier à compter de 20h30 sur les ondes de TVA. La troupe de danse lévisienne DM Nation font aussi partie des artistes en vedette lors du gala. ·

Le Complexe aquatique multifonctionnel enfin inauguré

Après plus d’une trentaine d’années de discussions, d’attente et d’élaboration, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné des représentants des gouvernements provincial et fédéral ainsi que des conseillers municipaux, a procédé à l’inauguration de cette infrastructure située dans le secteur Saint-Nicolas dont la conception représente un investissement de 35,5 M$.

Un camarade à quatre pattes à l’École de Taniata

Les élèves de l’établissement d’enseignement primaire de Saint-Jean-Chrysostome accueillent dans leur classe depuis quelques semaines le chien Mira Padmé. Le compagnon poilu apporte une présence rassurante et apaisante aux jeunes.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 31 décembre

Cette semaine, je poursuis mes souhaits aux personnalités de la région. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter, mes chers lecteurs, une bonne année 2020!

Flavie, bébé de l’année à l’Hôtel-Dieu de Lévis

Le premier bébé de l’année 2020 à l’Hôtel-Dieu de Lévis est une Lévisienne. Flavie, fille d’Angélique Chénier et de David Hété, est la première enfant à avoir pointé le bout de son nez à l’unité mère-enfant de l’hôpital lévisien le 1er janvier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 23 décembre 2019

Pour Noël, je souhaite à tous les lecteurs du Journal de Lévis et leur famille que les Fêtes vous offrent une occasion unique de vous rapprocher des personnes avec qui vous partagez des valeurs, des affinités ou des amitiés. Je vous souhaite, ainsi qu’à votre famille, de vivre ces doux moments. Que la fête de Noël vous apporte tout ce que vous désirez, bien du plaisir et des surprises.

Un archéologue lévisien fait une découverte de 44 000 ans

L’archéologue Maxime Aubert, diplômé en 1997 du Cégep de Lévis-Lauzon, a découvert en Indonésie une peinture représentant la plus vieille scène de chasse de l’humanité.

Tous les futurs infirmiers du CLL ont réussi leur examen

Ce sont 100 % des étudiants diplômés en Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) qui ont réussi leur examen d’admission à l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) en septembre dernier.

Rétrospective de février

Pendant que la Ville de Lévis ne savait plus où mettre la neige, le tournoi atome de Lévis accueillait une légende, des changements s’officialisaient à la Chambre de commerce, les Chevaliers terminaient leur saison régulière et l’Hôtel-Dieu de Lévis inaugurait une nouvelle aile.

Le CPE Vire-Crêpe récompensé pour son projet inspirant

Le Centre de la petite enfance-Bureau coordonnateur de la garde en milieu familial (CPE-BC) Vire-Crêpe a été récompensé par Environnement Jeunesse, le 6 novembre dernier, pour sa semaine sans jouet.