C’est un triporteur, un vélo à trois roues semi-électrique, semblable qui est à la disposition des aînés de Lévis cet été. CRÉDIT : COURTOISIE

L’organisme sans but lucratif Un vélo une ville, qui offre un service gratuit de balades en triporteur pour les aînés, étend cet été son offre jusqu’à Lévis. Rendue possible par un partenariat avec la Ville de Lévis et divers partenaires, la mise en service d’un triporteur sur le territoire a pour mission d’accroître le bien-être des aînés en brisant l’isolement social.

Destinées aux aînés de 55 ans et plus vivant en résidence ou de façon autonome dans la ville de Lévis, les balades utilitaires ou de plaisance à bord d’un triporteur, un vélo à trois roues semi-électrique, sont dirigées par de jeunes conducteurs en démarche de persévérance scolaire.

Selon Lucie Le Borgne, responsable marketing de l’organisme, le service de balades a sa place dans la société aujourd’hui, puisqu’il crée des liens entre les générations. «La population est vieillissante, mais c’est important qu’elle puisse vieillir dans le bonheur et c’est là notre mission. En offrant un transport durable et écologique, on donne la chance aux aînés de sortir de chez eux, tout en contribuant à la réussite des jeunes en leur offrant un emploi saisonnier rémunéré et des bourses d’études à la fin de leur période de travail», illustre-t-elle. 

Une double mission

En effet, la promotion de la réussite scolaire des étudiants fait également partie de la mission de l’OBNL qui existe depuis 2013. En plus de leur offrir un emploi saisonnier, Un vélo une ville remet à ses jeunes employés des bourses de scolarité à la fin de leur période d’emploi, pour les encourager dans la poursuite de leurs études. 

Depuis la fondation de l’organisme il y a six ans, ce sont donc 35 emplois pour les jeunes qui ont été créés avec 32 mises en service de triporteurs, et ce, dans 18 villes et municipalités participantes. 

À Lévis, les balades d’une durée d’environ une heure se tiendront principalement sur la piste cyclable de l’Anse, jusqu’au 23 août. À la résidence Monseigneur Bourget, un cahier de réservation est mis à la disposition les résidents qui désirent prendre part à l’activité. En dehors des horaires réservés à la résidence, les aînés qui souhaiteraient profiter d’une balade peuvent le faire en réservant 48h à l’avance par téléphone, au 1-438-397-4465.

Les plus lus

Portrait de la démographie à Lévis

L’Institut de la statistique du Québec a récemment mis à jour ses données quant à la démographie dans les différentes municipalités et villes de la grande région de la Chaudière-Appalaches, pour l’année 2018.

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Un prix pour une enseignante lévisienne

Marianne Rhéaume, enseignante en secondaire 1, en science et technologie, robotique, et gestionnaire du programme d’éducation intermédiaire (PEI) à l’École secondaire Guillaume-Couture de Lauzon, a reçu un certificat d’honneur dans le cadre des Prix du Premier ministre du Canada pour l’excellence dans l’enseignement et l’excellence dans l’enseignement des STIM.

Nouveautés extérieures au CPE du Bois Joli

Les tout-petits auront de quoi s’amuser dans la cour du Centre de la petite enfance (CPE) du Bois Joli, alors que la garderie prévoit l’aménagement de nouvelles installations extérieures dans le boisé qui la borde.

Lévis obtient le financement pour son transport collectif

Le projet de transport collectif de Lévis ira de l’avant avec l’octroi du financement pour sa réalisation par les gouvernements canadien et québécois. À terme, 4,5 km de voies seront aménagés sur le boulevard Guillaume-Couture.

Contrer l’isolement des aînés, une balade à la fois

L’organisme sans but lucratif Un vélo une ville, qui offre un service gratuit de balades en triporteur pour les aînés, étend cet été son offre jusqu’à Lévis. Rendue possible par un partenariat avec la Ville de Lévis et divers partenaires, la mise en service d’un triporteur sur le territoire a pour mission d’accroître le bien-être des aînés en brisant l’isolement social.

L’école commencera plus tôt en septembre

Les élèves fréquentant les écoles primaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) commenceront les classes 10 minutes plus tôt, à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Une carte interactive des transports alternatifs à l’auto solo

Pour trouver facilement les moyens de transport actif et collectif à Lévis et partout en Chaudière-Appalaches, une nouvelle plateforme est en ligne depuis lundi 20 août.