À ce jour, on estime que 400 Canadiens ont testé l’expérience de EMD Serono.

Depuis deux ans, l’entreprise EMD Serono spécialisée dans les domaines thérapeutiques a mis sur pied une expérience de réalité virtuelle destinée à transporter les utilisateurs à l’intérieur du cerveau d’une personne aux prises avec la sclérose en plaques (SEP). La SEP vue de l’intérieur était de passage à Lévis, à la Clinique de sclérose en plaques située à Charny.

Si la compagnie EMD Serono se dévoue à l’amélioration de la vie des gens qui doivent vivre avec la maladie, sa mission ne se restreint pas à agir auprès des patients eux-mêmes. En effet, selon Sébastien Michaud, le directeur médical national, la conception de programmes innovateurs de sensibilisation et d’éducation auprès de la population est tout aussi essentielle dans la société. 

Alors que le Canada compte l’un des taux les plus élevés de personnes atteintes de SEP avec 1 sur 385, le défi est de faire en sorte que les proches et les intervenants des patients en apprennent davantage sur cette maladie qui, bien qu’elle soit invisible, est très répandue au pays. «C’est une maladie qui est difficile à comprendre, alors on veut créer de l’empathie chez les gens qui ne l’ont pas en leur faisant réaliser qu’elle ne se traduit pas seulement par des troubles de mobilité», précise-t-il. Un meilleur accompagnement des patients par leur entourage et les professionnels résulterait donc idéalement de cette expérience, alors que tous seraient à même d’être mieux renseignés. 

Une image vaut mille mots 

Pour rendre davantage concrète l’apparition des symptômes de la maladie au quotidien, l’expérience de réalité virtuelle, développée en l’espace de seulement cinq semaines, semblait être une manière efficace. Puisque les symptômes de fatigue et de troubles de vision se manifestent souvent de l’intérieur, La SEP vue de l’intérieur permet aux utilisateurs de vivre eux-mêmes l’expérience de la maladie. 

Pendant une dizaine de minutes, ils sont donc transportés à l’intérieur du cerveau d’une personne vivant avec la sclérose en plaques, où ils peuvent expérimenter par le biais d’effets sonores et visuels 3D, cinq symptômes typiques grâce au casque de réalité virtuelle, comme les distorsions auditives et visuelles.

La recherche avance

Pour M. Michaud, l’expertise développée par les chercheurs canadiens pourrait bien contribuer à l’avancement de la recherche dans le domaine, qui demeure toutefois complexe en raison de l’individualité des symptômes. Il estime en effet que les chercheurs sont plus près que jamais de trouver des moyens d’enrayer cette maladie à ce jour incurable. «Il s’agit d’optimiser les traitements pour que, dans le meilleur des mondes, une solution soit trouvée afin que les gens qui vivent avec la sclérose en plaques aient une vie stable», espère-t-il avec optimisme. 

Les plus lus

Lévis en vedette au gala télévisé Célébration

Deux Lévisiens, Jacques Mathault et Cédric Bilodeau, participeront au gala Célébration 2020 de Loto-Québec, télédiffusé le dimanche 12 janvier à compter de 20h30 sur les ondes de TVA. La troupe de danse lévisienne DM Nation font aussi partie des artistes en vedette lors du gala. ·

Le Complexe aquatique multifonctionnel enfin inauguré

Après plus d’une trentaine d’années de discussions, d’attente et d’élaboration, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné des représentants des gouvernements provincial et fédéral ainsi que des conseillers municipaux, a procédé à l’inauguration de cette infrastructure située dans le secteur Saint-Nicolas dont la conception représente un investissement de 35,5 M$.

Un camarade à quatre pattes à l’École de Taniata

Les élèves de l’établissement d’enseignement primaire de Saint-Jean-Chrysostome accueillent dans leur classe depuis quelques semaines le chien Mira Padmé. Le compagnon poilu apporte une présence rassurante et apaisante aux jeunes.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 31 décembre

Cette semaine, je poursuis mes souhaits aux personnalités de la région. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter, mes chers lecteurs, une bonne année 2020!

Flavie, bébé de l’année à l’Hôtel-Dieu de Lévis

Le premier bébé de l’année 2020 à l’Hôtel-Dieu de Lévis est une Lévisienne. Flavie, fille d’Angélique Chénier et de David Hété, est la première enfant à avoir pointé le bout de son nez à l’unité mère-enfant de l’hôpital lévisien le 1er janvier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 23 décembre 2019

Pour Noël, je souhaite à tous les lecteurs du Journal de Lévis et leur famille que les Fêtes vous offrent une occasion unique de vous rapprocher des personnes avec qui vous partagez des valeurs, des affinités ou des amitiés. Je vous souhaite, ainsi qu’à votre famille, de vivre ces doux moments. Que la fête de Noël vous apporte tout ce que vous désirez, bien du plaisir et des surprises.

Un archéologue lévisien fait une découverte de 44 000 ans

L’archéologue Maxime Aubert, diplômé en 1997 du Cégep de Lévis-Lauzon, a découvert en Indonésie une peinture représentant la plus vieille scène de chasse de l’humanité.

Tous les futurs infirmiers du CLL ont réussi leur examen

Ce sont 100 % des étudiants diplômés en Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) qui ont réussi leur examen d’admission à l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) en septembre dernier.

Rétrospective de février

Pendant que la Ville de Lévis ne savait plus où mettre la neige, le tournoi atome de Lévis accueillait une légende, des changements s’officialisaient à la Chambre de commerce, les Chevaliers terminaient leur saison régulière et l’Hôtel-Dieu de Lévis inaugurait une nouvelle aile.

Le CPE Vire-Crêpe récompensé pour son projet inspirant

Le Centre de la petite enfance-Bureau coordonnateur de la garde en milieu familial (CPE-BC) Vire-Crêpe a été récompensé par Environnement Jeunesse, le 6 novembre dernier, pour sa semaine sans jouet.