Lévis figure dans le top 20 des meilleures villes au Canada pour les familles. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

C’est au 18e rang du palmarès pancanadien que se classe Lévis en ce qui concerne son attrait pour les familles. Une chute de plusieurs places, alors qu’elle figurait au 7e rang du même classement en 2018 et au 2e rang en 2017.

Chaque année, des périodiques anglophones tels que Maclean’s et MoneySense mènent des études afin de déterminer les villes de choix au Canada. Le meilleur endroit pour prendre sa retraite ou l’endroit où la météo est la plus clémente, font notamment partie du lot de catégories traitées. 

Comment est-ce déterminé?

En fonction d’éléments recensés par Statistiques Canada, Maclean’s établit les critères sur lesquels se baser pour déterminer la qualité de vie des habitants de 415 villes ou municipalités à travers le pays. 

Selon l’étude, ce serait entre autres «de bonnes écoles, des emplois bien rémunérés et un sens de la vie en communauté» qui constitueraient les facteurs déterminants au sujet de l’endroit idéal pour fonder une famille au Canada. La richesse, le niveau de croissance de la population, le taux de criminalité et l’accès aux soins de santé s’ajoutent aux critères, sans compter l’accessibilité aux écoles.

Avec sa population de 147 103 habitants, son taux de croissance de 3,10 % sur 5 ans et 42 % de ses familles qui ont des enfants, Lévis atterrit tout de même dans le top 20 du classement, entre Sherbrooke, dans les Cantons-de-l’Est, et Mirabel, dans les Laurentides.

Fait intéressant, l’étude fixe à un peu plus de 300 000 $ la moyenne de valeur de la propriété principale des ménages lévisiens, ce qui tend à inscrire la ville parmi les plus riches, avec un avoir net moyen de 382 000 $ par ménage.

En revanche, seulement 3,5 % de la population opterait pour le transport en commun afin de se rendre au travail, une diminution de près d’un pour cent par rapport à l’année dernière. Pour comparer avec Burlington, en Ontario, déterminée comme étant la meilleure ville pour les familles en 2019, cette dernière compte    5 % de sa population qui utilise les transports en commun. 

Les plus lus

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.

Le Regroupement des traversiers annule la journée de grève prévue à la traverse Québec-Lévis

Les syndicats membres du Regroupement des traversiers affiliés à la FEESP-CSN ont annoncé, le 1er juillet, l’annulation des journées de grève prévues les 2 et 3 juillet prochains aux traverses de Québec-Lévis, Matane-Baie-Comeau-Godbout et Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola.

COVID-19 : trois nouveaux cas découverts au cours des trois derniers jours

Le ciel continue d'être clair en Chaudière-Appalaches en ce qui a trait à la pandémie de COVID-19. Au cours des trois derniers jours, seulement trois nouveaux cas ont été découverts pour l'ensemble du territoire.

COVID-19 : assouplissement des mesures en zone verte

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), deux résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Aussi, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce de nouveaux assouplissem...

COVID-19 : deux nouveaux cas découverts dans la région

Le nombre de nouvelles infections au coronavirus continue d'être faible en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement deux citoyens de la région ont appris au cours des 48 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Le GIRAM dénonce un déboisement à Beaumont

Le Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) a fait une sortie, le 15 juillet, pour dénoncer le déboisement mené par le promoteur dans le cadre du projet immobilier Domaine du Saint-Laurent. L’organisme régional estime que ce dernier a tout simplement fait «décaper» le cap Saint-Claude, où se trouvent les vestiges du fort de Beaumont, cité comme lieu patrimonial par la Mun...

Saint-Vallier remontera de nouveau dans le temps

Le comité organisateur du spectacle théâtral Sur les traces de La Corrivaux présentera, pour une huitième année, une panoplie d’activités à saveur d’antan, les 27, 28, 29 août prochains.

Le passeport vaccinal pourra être exigé dès cet automne

Les Québécois devront présenter leur preuve vaccinale (code QR), démontrant qu'ils ont bel et bien reçu deux doses d'un vaccin contre la COVID-19, à partir du 1er septembre si la situation épidémiologique de leur région se détériore.

Le parc de la Rivière-Etchemin aura son pavillon

La construction du bâtiment qui accueillera les usagers à longueur d’année a débuté en mai dernier. Ce sont 3 M$ qui ont été investi dans le projet, soit 1,9 M$ du gouvernement du Québec ainsi que 1,2 M$ de la Ville de Lévis.

La Cycloroute dans la mire des motoneigistes

Les motoneigistes pourraient bientôt pouvoir emprunter la Cycloroute de Bellechasse, en hiver, pour pouvoir circuler de Lévis à Saint-Anselme. La MRC de Bellechasse a adopté une résolution permettant cette possibilité lors de l’une des plus récentes séances du conseil des maires.