Le président de la Chambre de commerce de Lévis, Martin Pellerin, et la directrice générale de l'organisation, Marie-Josée Morency (sur la photo), ont critiqué le récent sondage portant sur le 3e lien. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Par voie de communiqué, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) s'est dite «très déçue», le 26 août, des informations qui circulent actuellement concernant le sondage réalisé par Léger-Le Journal de Québec-LCN sur l’état des routes et le troisième lien.

Rappelons que selon l'enquête, 55 % des répondants de la région de Québec ont indiqué qu'ils désiraient que le gouvernement priorise la réfection des routes actuelles du réseau routier québécois plutôt que d'investir des milliards dans la construction d'un troisième lien interrives entre Québec et Lévis. À l'échelle de la province, la proportion des répondants en faveur de cette option passe à 85 %.

Selon la CCL, la comparaison entre les deux projets est toutefois boiteuse.

«Comparer un projet structurant comme le 3e lien à l’état des routes, c’est un non-sens. Il  faut se doter d’une vision long terme et travailler rapidement sur la congestion de nos routes en offrant des solutions d’accès à l’est de la ville. Ce projet structurant permettra une meilleure fluidité et accessibilité à l’est de la ville et ses entreprises, facilitant du même coup les déplacements des travailleurs. C’est une priorité pour notre développement, ainsi que la pérennité de nos entreprises», a mentionné Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL.

Du même souffle, les dirigeants de l'organisation lévisienne se sont réjouis que l’appui au troisième lien «est encore fort et une priorité régionale». Dans l'enquête dont les résultats ont été publiés samedi dernier, une majorité de répondants de la région ont partagé leur désir de voir le gouvernement provincial aller de l'avant avec le projet.

«En 2018, un sondage réalisé par la ville de Lévis démontrait que 90 % de la population était en faveur et ça, c’est un vrai sondage local pour les personnes concernées», a également ajouté Martin Pellerin, président de la CCL.

Notons finalement que lors de sorties médiatiques du côté de Québec, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a repris sensiblement le même argumentaire que la CCL pour défendre le projet.

Les plus lus

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

La FHQ ne veut pas que le bâtiment des Scies Mercier soit démoli

Dans une lettre transmise le 27 janvier au secrétaire du comité de démolition et au conseil municipal de la Ville de Lévis ainsi qu'à la ministre de la Culture du Québec, la Fédération histoire Québec (FHQ) s'est opposée «catégoriquement» à la demande de démolition du 220, rue Napoléon-Mercier, le bâtiment qu'a occupé pendant plusieurs décennies l'entreprise lévisienne Les Scies Mercier.

Deux nouveaux sentiers hivernaux répertoriés à Lévis

La liste des sentiers qui figurent dans le Répertoire des sentiers hivernaux de Québec et Lévis élaboré par Ça marche Doc s’allonge avec six nouveaux parcours à découvrir sur les rives sud et nord.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

L’OPC veut mettre un frein à la «surpopulation féline»

Estimant que Lévis vit un problème de «surpopulation féline», l’Organisme pour la protection des chats (OPC) demande à la Ville de Lévis de s’attaquer à cette problématique.

Conseil en bref : la biblio mobile, des jeux d’eau et le comité de toponymie reviennent

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 10 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Réforme de la gouvernance scolaire : la CSN craint un recul pour la CSDN

Par voie de communiqué, le Syndicat soutien scolaire des Navigateurs, une unité affiliée à la CSN qui regroupe plus de 1 500 membres du personnel de soutien des secteurs administratif, technique en adaptation scolaire et en services de garde ainsi que du personnel de soutien manuel et de service de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), a attaqué, le 27 janvier, la réforme envisagée par Qu...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 5 février 2020

L’avocate Marie-Ève Malenfant (1re photo) relève depuis peu un nouveau défi professionnel. Elle est de retour au sein du cabinet KSA Avocats.

Le projet de loi 40 adopté

Le projet de loi 40, qui vise à transformer les commissions scolaires en centres de services, à abolir les élections scolaires et à décentraliser la prise de décision, a été adopté le 8 février dernier.

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : des organismes s’opposent à la zone récréotouristique

Les dirigeants du Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) et des Amis du parc des Chutes-de-la-Chaudière (APCC) ont uni leur voix, le 4 février, pour s’opposer à la modification envisagée au schéma d’aménagement du parc des Chutes-de-la-Chaudière.