Le président de la Chambre de commerce de Lévis, Martin Pellerin, et la directrice générale de l'organisation, Marie-Josée Morency (sur la photo), ont critiqué le récent sondage portant sur le 3e lien. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Par voie de communiqué, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) s'est dite «très déçue», le 26 août, des informations qui circulent actuellement concernant le sondage réalisé par Léger-Le Journal de Québec-LCN sur l’état des routes et le troisième lien.

Rappelons que selon l'enquête, 55 % des répondants de la région de Québec ont indiqué qu'ils désiraient que le gouvernement priorise la réfection des routes actuelles du réseau routier québécois plutôt que d'investir des milliards dans la construction d'un troisième lien interrives entre Québec et Lévis. À l'échelle de la province, la proportion des répondants en faveur de cette option passe à 85 %.

Selon la CCL, la comparaison entre les deux projets est toutefois boiteuse.

«Comparer un projet structurant comme le 3e lien à l’état des routes, c’est un non-sens. Il  faut se doter d’une vision long terme et travailler rapidement sur la congestion de nos routes en offrant des solutions d’accès à l’est de la ville. Ce projet structurant permettra une meilleure fluidité et accessibilité à l’est de la ville et ses entreprises, facilitant du même coup les déplacements des travailleurs. C’est une priorité pour notre développement, ainsi que la pérennité de nos entreprises», a mentionné Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL.

Du même souffle, les dirigeants de l'organisation lévisienne se sont réjouis que l’appui au troisième lien «est encore fort et une priorité régionale». Dans l'enquête dont les résultats ont été publiés samedi dernier, une majorité de répondants de la région ont partagé leur désir de voir le gouvernement provincial aller de l'avant avec le projet.

«En 2018, un sondage réalisé par la ville de Lévis démontrait que 90 % de la population était en faveur et ça, c’est un vrai sondage local pour les personnes concernées», a également ajouté Martin Pellerin, président de la CCL.

Notons finalement que lors de sorties médiatiques du côté de Québec, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a repris sensiblement le même argumentaire que la CCL pour défendre le projet.

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Pollution : le RÉPAC 03-12 cible Valero

Tôt ce matin, des militants du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12) ont installé des bannières dans des lieux «associés aux grands pollueurs de la région de Québec», dont à la raffinerie Jean-Gaulin d'Énergie Valero à Lévis.

Transport scolaire des PALS : une décision qui ne fait pas l’unanimité

Les parents des élèves aux Programmes arts-langues-sports (PALS) de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) des secteurs Lauzon, Saint-David, Saint-Romuald et Breakeyville, ont appris, trois semaines avant la rentrée, qu’à partir de cette année, le transport scolaire adapté aux élèves qui traînent leur bagage hors norme, comme l'équipement sportif, ira chercher leur enfant à un point de chut...

Une deuxième classe de maternelle 4 ans à Lévis

Trois nouvelles classes de maternelle 4 ans ont été ajoutées sur le territoire de la Commission scolaire des Navigateurs, dont une à l’École Charles-Rodrigue à Lévis, portant leur nombre à quatre.

La CSDN pourra agrandir deux écoles primaires

Le président de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), Jérôme Demers, a annoncé, le 27 août lors d’une séance régulière du conseil des commissaires de l’instance, que le ministère de l’Éducation a autorisé le financement de l’agrandissement des écoles primaires du Grand-Voilier, à Saint-Nicolas, et des Sentiers, à Saint-Apollinaire.

Le Bivouac historique de Lévis aura lieu ce week-end

C'est demain et dimanche qu'aura lieu l'édition 2019 du Bivouac historique de Lévis, un événement de reconstitution historique militaire présenté au Fort de la Martinière à Lauzon.

Élèves trans et non binaires : la CSDN adopte sa politique

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a adopté à l’unanimité, le 27 août, une politique relative aux mesures d’ouverture et de soutien aux élèves trans et aux élèves non binaires.