La directrice générale du Journal de Lévis, Sandra Fontaine. CRÉDIT : ARCHIVES

Chers lecteurs, chères lectrices, Vous n’êtes pas sans savoir qu’actuellement la presse écrite vit de nombreux rebondissements. Depuis quelques années, et récemment avec l’annonce des importantes difficultés financières du Groupe Capitales Médias, nous sommes tous sous les projecteurs, car il est abondamment question de l’avenir des journaux au Québec et au Canada.

Malgré le fait que nous faisons face aux mêmes défis que le reste de l’industrie, nous réussissons à traverser la crise grâce à une très saine gestion.  Notre équipe s’adapte à ces nouvelles réalités et continue à travailler très fort afin de vous offrir une information de grande qualité.  Nous perpétuons également notre soutien aux nombreux organismes de notre région. Nous aimerions bien souvent faire encore plus, mais nous devons aussi avoir les moyens de nos ambitions, car les revenus publicitaires sont notre seule source de revenus. C’est grâce à l’investissement des nombreuses entreprises de chez nous que nous pouvons, semaine après semaine, vous informer en vous livrant le journal à votre porte, et ce, gratuitement.

Tout le monde s’entend pour dire que nous jouons un rôle crucial dans notre milieu. Le Journal de Lévis fait partie du paysage économique et culturel de sa région et il est indispensable à la vitalité démocratique de cette dernière.  Il est bien souvent le seul à jouer ce rôle, car notre région est peu desservie par les autres médias. 

Ces dernières années, nous avons dû faire face à une baisse importante de nos revenus publicitaires au bénéfice des géants du numérique.  Ce qui est le plus triste, c’est que même nos institutions publiques, nos villes et nos deux paliers de gouvernement ont emboité ce pas en transférant une trop grande partie de leurs dépenses publicitaires vers ces organisations qui ne paient ni impôts ni taxes chez nous.  Nous avons besoin de leur soutien, nous sommes pourtant toujours là pour eux, pour vous transmettre et questionner les différents dossiers qui touchent tous les citoyen.ne.s.  Certes, nous pourrions protester en cessant la couverture de ces institutions, mais nous ne voulons pas prendre les citoyen.ne.s en otage, ils et elles ont le droit d’être informé.e.s : c’est primordial et c’est notre devoir, notre mission.  Imaginez une campagne électorale sans aucune couverture de la presse écrite!

Des chiffres qui parlent d’eux même

 Nous entendons souvent que maintenant tout le monde est sur le Web et que les gens abandonnent la lecture de nos journaux.  Nous avons voulu savoir ce qu’il en est chez nous, dans notre région, en commandant un sondage qui a été réalisé en juin dernier sur le territoire que nous desservons par la firme Imago, en collaboration avec Axiome Marketing.

Voici des faits saillantsde cette enquête :

- 97,3 % des répondants disent nous connaître;

- 95,5 % des répondants disent nous avoir déjà consultés;

- 77,5 % des répondants disent nous consulter régulièrement;

- 91 % des répondants se disent globalement très satisfaits du contenu du journal et de son site Web;

- 92,4 % des répondants affirment que le journal et son site Web sont une très bonne source d’information locale.

De plus, vous avez été très nombreux à prendre le temps d’émettre vos commentaires.  Sachez que nous vous entendons et que dans la mesure de nos capacités, nous en tiendrons compte.

Le 26 août dernier, une commission parlementaire sur l’avenir des médias au Québec s’est mise en branle.  Tout ce que nous demandons au gouvernement, c’est de mettre en place des programmes d’aide et des mesures qui seront équitables pour l’ensemble de l’industrie.  Nous souhaitons que les élus reconnaissent l’importance d’une presse de qualité en région et qu’ils nous garantissent leur soutien, entre autres en ramenant une partie de leurs dépenses publicitaires dans nos journaux.

Si la survie de vos journaux locaux vous tient à cœur, nous vous invitons à participer à la campagne Je soutiens mon journal lancée par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). 

En terminant, je tiens à remercier sincèrement nos fidèles lecteurs et lectrices, nos clients et amis qui nous soutiennent encore aujourd’hui en nous lisant semaine après semaine et en utilisant notre journal comme véhicule publicitaire.  Sans vous, rien ne serait possible.

Sandra Fontaine

Directrice générale du Journal de Lévis

Les plus lus

Lévis en vedette au gala télévisé Célébration

Deux Lévisiens, Jacques Mathault et Cédric Bilodeau, participeront au gala Célébration 2020 de Loto-Québec, télédiffusé le dimanche 12 janvier à compter de 20h30 sur les ondes de TVA. La troupe de danse lévisienne DM Nation font aussi partie des artistes en vedette lors du gala. ·

Un groupe de travailleurs gagnent 9 M$ au tirage du Lotto 6/49

45 collègues du domaine de l’arboriculture qui proviennent des régions de la Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et du Bas-Saint-Laurent ont remporté un gros lot de 9 M$ au tirage du Lotto 6/49, le 14 décembre. Parmi ceux-ci, 25 sont résidents de la région.

Le Complexe aquatique multifonctionnel enfin inauguré

Après plus d’une trentaine d’années de discussions, d’attente et d’élaboration, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, accompagné des représentants des gouvernements provincial et fédéral ainsi que des conseillers municipaux, a procédé à l’inauguration de cette infrastructure située dans le secteur Saint-Nicolas dont la conception représente un investissement de 35,5 M$.

Un camarade à quatre pattes à l’École de Taniata

Les élèves de l’établissement d’enseignement primaire de Saint-Jean-Chrysostome accueillent dans leur classe depuis quelques semaines le chien Mira Padmé. Le compagnon poilu apporte une présence rassurante et apaisante aux jeunes.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 31 décembre

Cette semaine, je poursuis mes souhaits aux personnalités de la région. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter, mes chers lecteurs, une bonne année 2020!

Flavie, bébé de l’année à l’Hôtel-Dieu de Lévis

Le premier bébé de l’année 2020 à l’Hôtel-Dieu de Lévis est une Lévisienne. Flavie, fille d’Angélique Chénier et de David Hété, est la première enfant à avoir pointé le bout de son nez à l’unité mère-enfant de l’hôpital lévisien le 1er janvier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 23 décembre 2019

Pour Noël, je souhaite à tous les lecteurs du Journal de Lévis et leur famille que les Fêtes vous offrent une occasion unique de vous rapprocher des personnes avec qui vous partagez des valeurs, des affinités ou des amitiés. Je vous souhaite, ainsi qu’à votre famille, de vivre ces doux moments. Que la fête de Noël vous apporte tout ce que vous désirez, bien du plaisir et des surprises.

Un archéologue lévisien fait une découverte de 44 000 ans

L’archéologue Maxime Aubert, diplômé en 1997 du Cégep de Lévis-Lauzon, a découvert en Indonésie une peinture représentant la plus vieille scène de chasse de l’humanité.

Tous les futurs infirmiers du CLL ont réussi leur examen

Ce sont 100 % des étudiants diplômés en Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) qui ont réussi leur examen d’admission à l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) en septembre dernier.

Rétrospective de février

Pendant que la Ville de Lévis ne savait plus où mettre la neige, le tournoi atome de Lévis accueillait une légende, des changements s’officialisaient à la Chambre de commerce, les Chevaliers terminaient leur saison régulière et l’Hôtel-Dieu de Lévis inaugurait une nouvelle aile.