CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le Bazar étudiant du Collège de Lévis a inauguré ses nouveaux locaux et a souligné la mise sur pied du Lab Finance, créé grâce à un partenariat avec Desjardins, le 18 septembre dernier. La coopérative étudiante qui collecte les uniformes scolaires et les revend à bas prix a ainsi bonifié sa gamme de services et a déménagé dans de plus grands locaux.

Le Bazar étudiant, qui était situé au quatrième étage du Collège, se trouve maintenant au rez-de-chaussée, un endroit beaucoup plus passant et intéressant pour l’entreprise étudiante.

De plus, les représentants du conseil d’administration du Bazar étudiant en ont profité pour présenter le projet du Lab Finance. Ce projet prendra la forme d’un comptoir de paiement lié à l’achat de vêtements ou de matériels que le Bazar étudiant vend. «Ce nouveau service permettra de rassembler en un seul et même endroit toutes les transactions reliées au Bazar. Il permettra aussi aux étudiants de se familiariser avec les différentes méthodes de paiement bancaire», a expliqué Louis-Philippe Moreau, gestionnaire des finances de l’entreprise étudiante. 

Le conseil d’administration prévoit même offrir différents prêts et bourses pour les élèves du Collège à l’aide du Lab Finance.

Cet ajout permettra à la coopérative étudiante de mettre de l’avant ses fondements. «La mission (du Bazar étudiant) est d’être un moteur de développement qui cherche différentes façons de répondre aux besoins des élèves. Donc, l’idée de fonder le Lab Finance est un moyen supplémentaire afin d’exaucer notre mission efficacement», a fait valoir Géraldine Bourget, présidente du conseil d’administration du Bazar étudiant.

Les plus lus

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Gilles Fontaine n’est plus

Natif de Lévis, l’éminent astrophysicien Gilles Fontaine s’est éteint le 1er novembre dernier, à l’âge de 71 ans.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

La Fromagerie Bergeron procède au rappel de plusieurs produits

La Fromagerie Bergeron a procédé au rappel de plusieurs de ses produits Brins de Gouda et Le Populaire. Ces fromages vendus au Québec et en Ontario pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

Les péchés capitaux donneront la frousse à Saint-Étienne

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.

La CDVL ne sera pas en mesure d’organiser le Marché de Noël

On pouvait lire sur la page Facebook du Marché de Noël du Vieux-Lévis, le 8 novembre dernier, que l’activité organisée par la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL) en collaboration avec le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) n’aurait pas lieu cette année.

Léo Major, soldat méconnu et héroïque

Surnommé le Rambo québécois, Léo Major libéra une ville à lui seul, Zwolle aux Pays-Bas, pendant la Seconde Guerre mondiale. Le parcours hors norme de ce soldat du Régiment de la Chaudière est retracé dans un livre de l’historien Luc Lépine.