Selon certains citoyens qui ont joint le Journal, le dépôt illégal de déchets aux abords du chemin Pétrée est une pratique courante. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Plusieurs résidents et propriétaires du quartier Saint-Étienne-de-Lauzon sont exaspérés de voir plusieurs citoyens se servir des abords du chemin Pétrée comme d’un dépotoir.

Rappelons d’emblée que le chemin Pétrée se situe dans le secteur rural de Saint-Étienne-de-Lauzon. Ce rang constitue en quelque sorte une partie des limites entre la Ville de Lévis et la Municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Sur une certaine distance, cette route longe le lieu d’enfouissement technique (LET) de Saint-Lambert-de-Lauzon, le dépotoir qui sert à l’élimination des déchets solides provenant de Lévis et de Saint-Lambert-de-Lauzon. Et c’est vraisemblablement en raison de ce positionnement que le chemin Pétrée reçoit davantage de déchets qu’un autre rang similaire.

Selon certains citoyens qui se sont plaints de la situation au Journal, plusieurs personnes profitent du fait que le secteur est peu passant pour décharger illégalement des détritus aux abords du chemin Pétrée, alors que plusieurs panneaux d’affichage installés le long de la route rappellent aux automobilistes qu’il est interdit de le faire.

Selon ce qu’a partagé un résident du secteur à votre hebdomadaire, ces gestes seraient commis depuis plusieurs années par des citoyens qui voudraient disposer légalement de leurs détritus à l’écocentre situé au LET. Toutefois, ces derniers arriveraient au LET lorsque l’écocentre est fermé. Au lieu d’attendre le lendemain pour se rendre de nouveau à l’écocentre pour se débarrasser de leurs déchets, ils jetteraient ces derniers aux abords du chemin Pétrée.

Même que selon ce citoyen, le chemin de la Savane, une route qui permet d’accéder au chemin Pétrée à partir du village de Saint-Étienne, serait aussi touché. Lors d’un passage sur les lieux le 29 octobre, le Journal a pu constater que certains déchets avaient été laissés aux abords du chemin Pétrée, comme des bardeaux d’asphalte ou des morceaux d’une rampe de bois.

La Ville indignée

Invitée par l’hebdomadaire à réagir, la Ville de Lévis n’a pas caché sa colère devant cette «pratique révolue qui n’a plus sa place en 2019» et qui engendre des coûts pour la municipalité. Par l’entremise de sa porte-parole, Priscille Bourque, la Ville a annoncé qu’elle mettra en place de nouvelles mesures pour contrer le «dépôt sauvage de déchets».

«La Ville annonce qu’elle bonifiera son affichage sur place en le rendant plus visible et que celui-ci indiquera clairement les amendes encourues lors de tels délits. De plus, une surveillance plus accrue du secteur sera effectuée. Si la situation ne s’améliore pas, une caméra de surveillance pourra être installée sur place», a fait savoir Mme Bourque.

Du même souffle, la porte-parole de la municipalité a rappelé que les citoyens disposent de plusieurs moyens (collecte des matières résiduelles, écocentres, etc.) pour se départir légalement de leurs déchets. Sinon, les citoyens ou les entreprises qui contreviennent au règlement municipal en déposant leurs matières résiduelles à des endroits inappropriés s’exposent à des amendes pouvant s’élever à 625 $ pour les personnes physiques et à 1 250 $ pour les personnes morales.

Les plus lus

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Gilles Fontaine n’est plus

Natif de Lévis, l’éminent astrophysicien Gilles Fontaine s’est éteint le 1er novembre dernier, à l’âge de 71 ans.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

La campagne de vaccination contre la grippe de retour

La campagne de vaccination contre l’influenza du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches sera de retour en novembre. L’organisation a dévoilé, le 15 octobre, le calendrier des cliniques de vaccination qui auront lieu partout dans la région.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

La Fromagerie Bergeron procède au rappel de plusieurs produits

La Fromagerie Bergeron a procédé au rappel de plusieurs de ses produits Brins de Gouda et Le Populaire. Ces fromages vendus au Québec et en Ontario pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella.

Les péchés capitaux donneront la frousse à Saint-Étienne

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.

Zéro déchet : résultats probants pour le programme lévisien

Lors du lancement de la programmation de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD) tenue à l’hôtel de ville de Lévis le 16 octobre, Gilles Lehouillier, maire de Lévis, a dressé un premier bilan de son programme Virage Zéro déchet. L’initiative a été couronnée de succès et se poursuivra au cours des prochains mois.