CRÉDIT : BIGSTOCK

L’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé, le 27 novembre, le nombre d’infirmiers inscrits à son Tableau pour 2018-2019. Ces chiffres permettent de constater que l’effectif infirmier demeure stable en Chaudière-Appalaches.

Au 31 mars 2019, 2 863 infirmières et infirmiers exerçaient cette profession dans la région, soit 4 % de l'effectif provincial. Malgré quelques fluctuations annuelles, l'effectif demeure ainsi plutôt stable par rapport à 2014-2015. Notons que plus du tiers des infirmières et infirmiers qui habitent dans Chaudière-Appalaches travaillent dans une autre région, notamment la Capitale-Nationale où sont dispensés des services suprarégionaux.

Par ailleurs, la région se démarque comme étant celle où le droit de prescrire, en vigueur depuis janvier 2016, s'est le plus fortement déployé : 19 % des infirmières et infirmiers qui exercent dans la région ont obtenu l'autorisation de prescrire, comparativement à 11 % dans l'ensemble du Québec.

En 2018-2019, 114 infirmières et infirmiers de la relève ont obtenu un emploi dans Chaudière-Appalaches, soit 3,6 % de plus que l'année précédente. L'arrivée en grand nombre de cette relève contribue au rajeunissement de l'effectif de la région : 37 % sont âgés de 35 ans ou moins, comparativement à 33 % dans l'ensemble du Québec.

En outre, 69 % de la relève infirmière titulaire d'un DEC en soins infirmiers en Chaudière-Appalaches poursuit sa formation au baccalauréat (cheminement DEC-BAC), soit l'un des taux les plus élevés de la province. La moyenne provinciale se situe à 57 %.

L’OIIQ dresse certains constats préoccupants

 Au Québec, l’effectif infirmier a augmenté de 1,4 % au cours de la dernière année. Cette croissance est la plus forte enregistrée depuis 2013-2014. Toutefois, 60 % de l'ensemble de l'effectif travaille à temps complet. Chez la relève, ce taux est de seulement 26 %. 

Toujours à l’échelle de la province, la proportion totale de l'effectif titulaire d'un baccalauréat en sciences infirmières a atteint 46 % (y compris les cycles supérieurs) au 31 mars 2019. Dans les autres provinces canadiennes, cette proportion varie entre 63 % et 73 %.

Point positif au niveau provincial, les données de l'OIIQ soulèvent un paradoxe quant au taux de rétention dans la profession. Il se situe à 90 %, alors qu'il est souvent entendu que les infirmières et infirmiers désertent la profession.

«Nous sommes devant un paradoxe : alors que nous constatons une progression constante de l'effectif infirmier depuis dix ans et que cette année, nous avons connu la croissance la plus importante du nombre de membres, soit 1,4 % pour en arriver à quelque 76 000 membres, les milieux cliniques vivent des pénuries d'infirmières et infirmiers. Nous constatons un manque de ressources criant sur le terrain. Nous suivons de très près cette situation complexe et nous avons déjà eu des échanges avec les parties prenantes pour mener une réflexion profonde sur le sujet», a conclu Luc Mathieu, président de l'OIIQ.

Les plus lus

L’effectif infirmier stable en Chaudière-Appalaches

L’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ) a dévoilé, le 27 novembre, le nombre d’infirmiers inscrits à son Tableau pour 2018-2019. Ces chiffres permettent de constater que l’effectif infirmier demeure stable en Chaudière-Appalaches.

Ferme Chapais : comment lui donner une nouvelle vie?

Que deviendra la ferme Chapais? L’immense site de 40 hectares situé en plein cœur de Lévis attise bien des convoitises. Alors que la Ville a déjà exprimé sa volonté d’en devenir propriétaire, c’était au tour des citoyens de faire part de leurs idées.

La CSDN veut une gouvernance scolaire «durable, positive et bienveillante»

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a présenté, le 5 novembre à l’Assemblée nationale, son mémoire portant sur le projet d’abolition des commissions scolaires francophones devant la commission parlementaire de la culture et de l’éducation. L’une des rares commissions scolaires ne s’y opposant pas, la CSDN a alors proposé certaines modifications pour bonifier le projet de loi 40.

Le PQPTM sera déployé en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches est l’un des cinq établissements la province où sera déployé le Programme québécois pour les troubles mentaux (PQPTM).

26 agents du SPVL honorés

Dix-neuf membres du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont reçu, le 21 novembre, la Médaille de la police pour services distingués du lieutenant-gouverneur du Québec. À cette occasion, sept membres du SPVL ont aussi reçu une distinction honorifique de la Ville de Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 novembre 2019

La 23e édition des prix Hommage bénévolat-Québec a récemment été lancée. Les ministres Jean Boulet et Marie-Eve Proulx ont désigné le porte-parole de la région de la Chaudière-Appalaches pour le concours qui se terminera le 5 décembre. Il s’agit de Thierry Durand, directeur général du Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière. Remise par le gouvernement du Québec, cette distinction sou...

Récompense pour des élèves impliqués

Comme à son habitude, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récompensé ses brigadiers-élèves avant le temps des Fêtes, le 27 novembre dernier. Pour ce faire, les policiers lévisiens ont invité 251 brigadiers-élèves à jouer aux quilles.

Le policier persévérant

La rencontre de Joé Randisi avec des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) il y a quelques années, dans le cadre du programme Défi Everest, a littéralement changé la vie du jeune Lotbiniérois. Faisant face à de nombreuses difficultés scolaires, il a travaillé d’arrache-pied afin de réaliser son rêve : devenir policier.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 novembre 2019

Le 7 décembre, l’Orchestre symphonique de Lévis vous invite à venir célébrer un Noël façon romantique avec lui à l’église de Saint-David, dès 20h. Après Christmas Celebration, l’ensemble recevra la soprano Karine Bouchard (sur la 1re photo) qui va prêter sa voix puissante aux Lieder de Richard Strauss, mais surtout à l’éternelle Isolde de Wagner dans le Liebestod. Après le Roméo de Tchaikovsky, l’...

Conférence sur la planète

Deux étudiants lévisiens donneront une conférence sur le thème de l’environnement au Café la Mosaïque, situé sur la rue Saint-Louis à Lévis, le 29 novembre de 19h à 20h.