CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Dessercom, qui offre notamment le service ambulancier en Chaudière-Appalaches, tient à demander la collaboration des appelants lorsqu’ils communiquent avec le 9-1-1 afin d’assurer la sécurité de la population et des professionnels du réseau de la santé.

En ce sens, il est primordial pour les personnes qui requièrent les services d’urgence d’indiquer aux répartiteurs des centres d’appel d’urgence s’il y a présence de symptômes s’apparentant à la COVID-19, un voyage récent, un isolement volontaire ou une mise en quarantaine d’une personne vivant sous le même toit.

D'ailleurs, l'entreprise a fait savoir que son directeur général, Maxime Laviolette, est en isolement volontaire.

«Il est primordial de respecter les consignes des autorités de la santé publique. Puisque je reviens d’un voyage récemment, je suis en isolement volontaire pour 14 jours afin d’éviter toute contamination notamment avec nos travailleurs de la santé. D’ailleurs, je tiens à remercier l’ensemble de nos professionnels qui sont au front à cette pandémie et qui risquent leur propre santé pour venir en aide à la population», a déclaré M. Laviolette.

Des mesures exceptionnelles pour maximiser la présence des professionnels

Nonobstant les services de garde d’urgence instaurées rapidement par le gouvernement pour les travailleurs de la santé, Dessercom a mis en place un incitatif afin de favoriser la présence au travail de ces intervenants. Chaque employé, qui rencontre une problématique de garde et qui est présent à son quart de travail, peut recevoir 20 $ par enfant à charge de moins de 12 ans par jour.

Depuis l’éclosion de la COVID-19, certains des paramédics de Dessercom ont pris en charge et offert des soins à des patients suspectés ou atteints. Chaque paramédic a reçu la formation et les équipements nécessaires pour intervenir à des cas d’infection, et ce, en assurant que toutes les procédures de sécurité soient respectées.

Des plans de contingence sont également mis en branle par l’organisation dans le but de garantir un service de qualité pour la population selon l’évolution de la situation exceptionnelle.

Les plus lus

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Deux employés du CSSDN ont contracté la COVID-19

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) a confirmé, le 9 septembre que deux membres du personnel travaillant dans deux établissements différents ont obtenu un résultat positif lors d'un test de dépistage de la COVID-19.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

La survie racontée dans une série télé

La tribu des Primitifs, une école de survie basée à Lévis, est au cœur d’un nouveau docu-réalité qui sera diffusé à partir du 4 septembre sur Historia. Les caméras ont suivi les instructeurs Mathieu Hébert et Geneviève Lavoie ainsi que d’autres membres de cette communauté de passionnés lors de cours et d’expéditions dans des lieux sauvages du territoire québécois.

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).