CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, la Société des traversiers du Québec (STQ) et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) ont annoncé, au cours des dernières heures, qu'elles modifiaient leurs services afin de freiner la propagation de la COVID-19.

À la traverse Québec-Lévis, le service est exclusivement piétonnier jusqu'à nouvel ordre.

Il est offert seulement aux heures de pointe, les jours de semaine. Ces départs ont été conservés afin de continuer à fournir un transport notamment aux travailleurs de services essentiels.

Concrètement, des départs auront lieu toutes les 60 minutes de chaque rive entre 6h et 8h30 ainsi qu'entre 15h30 et 17h30. Les départs de Lévis auront lieu à l'heure juste tandis que ceux de Québec auront lieu à la demie de l'heure.

Aucune traversée ne sera effectuée hors de ces plages horaires afin de limiter le nombre de déplacements. Il n'y aura pas de service la fin de semaine.

En raison du contexte actuel, la STQ a également annoncé le gel des tarifs jusqu'à nouvel ordre. L'indexation annuelle de ses tarifs, qui a habituellement lieu le 1er avril, est reportée à une date ultérieure et indéterminée pour le moment.

La SAAQ limite aussi ses services

Pour sa part, la SAAQ offrira sur rendez-vous seulement les services essentiels relatifs au permis de conduire et à l'immatriculation. Ces services essentiels sont l'immatriculation de véhicules et la délivrance de permis de conduire pour les conducteurs qui travaillent dans les secteurs jugés essentiels et dont le permis ou le véhicule est nécessaire à l'exécution de leur travail. La même clientèle est visée pour ce qui concerne les services offerts chez les mandataires en vérification de véhicules routiers.

Pour avoir accès à ces services essentiels, les clients devront téléphoner au 1 800 361-7620 pour demander un rendez-vous. Une analyse préliminaire sera effectuée avec chaque client et sa demande sera envoyée au centre de services ou au mandataire en vérification de véhicules routiers le plus près de chez lui. Le centre ou le mandataire communiquera par téléphone avec le client pour analyser son besoin et fixer un rendez-vous avec lui si le service souhaité s'avère essentiel. 

Pour s'assurer du caractère essentiel du service demandé, la SAAQ exigera du client qu'il présente une lettre de son employeur confirmant que l'emploi qu'il occupe relève bien d'une activité ou d'un service prioritaire (voir la liste sur Québec.ca). Plusieurs exceptions concernent les camionneurs qui voyagent à l'extérieur du Québec.

Une fois au point de rendez-vous, il sera important que toutes les règles sanitaires soient respectées (ne présenter aucun symptôme lié à la COVID-19, se tenir à une distance de 2 mètres des autres personnes, payer par carte de débit uniquement).

Les plus lus

COVID-19 : Lévis est la région la plus touchée de la Chaudière-Appalaches

Puisque le ministère de la Santé a donné son autorisation pour dévoiler cette donnée, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) peut maintenant dévoiler le nombre de cas confirmés par MRC. Selon le dernier bilan du CISSS-CA, avec 82 cas confirmés, Lévis est la région de la Chaudière-Appalaches la plus touchée par la pandémie.

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Lévis et la grippe espagnole en octobre 1918

La ville de Lévis fut durement éprouvée par l’épidémie de grippe espagnole en 1918. Un parcours rapide des incontournables Dates Lévisiennes de Pierre-Georges Roy nous permet de mesurer l’ampleur du drame.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. À Lévis, de nouvelles consignes ont été données aux utilisateurs du transport en commun et par plusieurs organisations.

Coronavirus : c'est quoi l'isolement volontaire?

Le gouvernement du Québec recommande fortement à tous les voyageurs revenant dans la province de se placer en isolement volontaire de 14 jours pour éviter la propagation de la COVID-19. Mais qu'est-ce qu'on entend par isolement volontaire? Voici ce que les autorités provinciales et fédérales demandent concrètement aux voyageurs.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 à Charny

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a ouvert, ce matin, une clinique de dépistage à l'auto de la COVID-19 au Centre Paul-Gilbert, à Charny.

Des employés du CRDITSA inquiets

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Coronavirus : la situation dans la région à 20h

L'annonce plus tôt aujourd'hui de la mise en place de certaines restrictions par le gouvernement du Québec, dont l'interdiction de tenir des événements à l'intérieur réunissant plus de 250 personnes, en lien avec la crise du coronavirus a provoqué plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

La grippe espagnole et les autres épidémies à Lévis

Dans un premier article publié en ligne le 29 mars, on a constaté que la petite ville de Lévis fut fortement touchée par la grippe espagnole en 1918 avec quelque 51 morts et 2 484 personnes infectées en deux semaines sur une population de seulement 10 057 habitants. Il s’agit d’un bilan très lourd qui s’apparente aux tribulations de plusieurs autres villes québécoises, canadiennes et américaines.

Quatre cas confirmés de la COVID-19 au Manoir Liverpool

La Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé, le 27 mars, qu'un foyer d'infection à la COVID-19 s'est déclaré mercredi dernier au Manoir Liverpool, une résidence pour personnes âgées de Saint-Romuald.