Le secteur de la Traverse, vers 1920. CRÉDIT : BANQ - COLLECTION MAGELLA BUREAU

La ville de Lévis fut durement éprouvée par l’épidémie de grippe espagnole en 1918. Un parcours rapide des incontournables Dates Lévisiennes de Pierre-Georges Roy nous permet de mesurer l’ampleur du drame.

Par Claude Genest,
Ancien président de la Société d’histoire de Lévis

En quelques jours à peine au mois d’octobre 1918, on a recensé plus de 2 484 cas de grippe espagnole et 51 morts (enfants et adultes) à Lévis, et ce, pour une ville qui comptait alors seulement 10 057 habitants d’après une compilation effectuée par le greffier de la ville de Lévis de l’époque, Lionel Lemieux, en date du 23 octobre 1918.

Dès le 14 octobre, le conseil de ville, piloté par le maire Noël Belleau, adopte les mesures afin d’espérer stopper la propagation du virus. Un hôpital temporaire est immédiatement planifié en collaboration avec les Sœurs de la Charité. L’épidémie sera tout de même foudroyante et une semaine plus tard, le journal L’Action Catholique note dans son édition du 21 octobre 1918 que «toute la ville semblait affaissée dans un profond sentiment de tristesse».

La situation s’améliore assez rapidement et le Bureau d’hygiène note une diminution dès le 22 octobre. Quelques magasins essentiels de gros et de détails peuvent rouvrir et on demande aux laitiers et épiciers de faire la livraison directement chez les Lévisiens.

Le mal est toutefois fait et le bilan du greffier du 23 octobre 1918 nous permet de constater que c’est le quart de la population lévisienne qui fut attaquée par ce que l’on appelait simplement «la grippe».

Pendant que Lévis enterre ses morts, la vie reprend son cours malgré tout et 15 jours plus tard, le 7 novembre 1918, la population apprend que l’Allemagne a capitulé. L’autre drame, cette fois humain, de la Première Guerre mondiale effectuait ses derniers spasmes amenant un peu de joie après un mois d’octobre catastrophique à Lévis.


Les plus lus

Une guérite qui fâche

La décision du Groupe Medway de rendre payant le stationnement de l’édifice accueillant notamment la Clinique médicale Lévis-Métro provoque la colère de certains Lévisiens.

Vaccination contre la COVID-19 : deux sites ouvriront en Chaudière-Appalaches lundi

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 17 décembre, que la vaccination contre la COVID-19, qui a été amorcée cette semaine dans deux centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), se poursuivra dans 21 nouveaux lieux au Québec dès lundi. Deux de ces derniers sont situés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

Rétrospective de mars

Avant que la pandémie de COVID-19 bouleverse le quotidien de tous les habitants du Québec, plusieurs nouvelles ont retenu l’attention des Lévisiens lors de la première moitié de mars.

COVID-19 : la nouvelle variante détectée au Québec

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 109 nouveaux cas et 3 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre. Une première personne au Québec a été infectée par la nouvelle souche de la COVID-19,

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Chronique historique - Un couple lévisien qui passe à l’histoire

Alfred Leclerc (1853-1914) et son épouse, Camille Guay (1852-1912), ont laissé peu de traces dans l’histoire officielle de Lévis, mais une pierre tombale au cimetière du Mont-Marie est discrètement chargée d’histoire.

COVID-19 : nouveaux sommets de nouveaux cas

Que ce soit en Chaudière-Appalaches ou à l'échelle de la province, les records de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 confirmés ont été battus hier, selon les données dévoilées jeudi par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Rétrospective de juin

Un parc canin tant attendu, le renouvellement du contrat de l’entraîneur des Chevaliers, un plan d’action pour le communautaire, la feuille de route de la Ville pour l’achat local et l’arrivée d’un nouveau joueur politique à Lévis auront marqué le mois de juin.

COVID-19 : près de 90 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Si le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a diminué comparativement au précédent bilan, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé vendredi que 88 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient contracté la maladie.