CRÉDIT : BIGSTOCK

À la suite de l'annonce du passage en zone rouge pour plusieurs régions du Québec et de la mise en place de mesures spéciales d'urgence dans certains secteurs, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a précisé, le 1er avril, quelles mesures seront renforcées dans les résidences privées pour aînés (RPA).

Dans les secteurs ciblés, comme Lévis, les mesures spéciales d'urgence s'appliqueront dans les RPA au même titre que dans la population générale. Ainsi, depuis hier à 20h, et ce, jusqu'au lundi 12 avril à 5h, plusieurs lieux, tels que les salons de coiffure, les piscines, les salles de conditionnement physique et les salles de cinéma, devront cesser leurs activités à l'intérieur des murs d'une RPA.

D'autres mesures additionnelles visant à freiner la propagation seront également en vigueur dans les territoires ciblés par les mesures spéciales d'urgence. Mentionnons notamment que les bénévoles et le personnel rémunéré par la RPA pour les activités de loisirs (musiciens, zoothérapie, etc.) ne seront temporairement plus admis.

Cependant, les visites effectuées par des personnes proches aidantes seront encore autorisées dans les RPA, et ce, peu importe le palier d'alerte (une personne proche aidante identifiée et formée sur les mesures de prévention et de contrôle des infections, par jour).

Comme cela a été annoncé le 23 mars dernier, les salles à manger des RPA en zone rouge sont autorisées à rouvrir graduellement. Toutefois, les RPA situées dans des régions au palier rouge pourront rouvrir leurs salles à manger seulement lorsque 75 % des résidents auront été vaccinés depuis plus de 28 jours.

«Avec la montée des variants, la prudence est de mise pour les prochaines semaines. Certaines mesures doivent être resserrées temporairement afin de freiner la troisième vague, mais nous considérons que la présence des personnes proches aidantes dans les RPA et la réouverture des salles à manger sont essentielles et peuvent se dérouler de façon sécuritaire. Toutefois, il faut absolument continuer à respecter l'ensemble des consignes de prévention, particulièrement dans les semaines suivant l'administration du vaccin, afin de lui laisser le temps de faire pleinement effet», a conclu Marguerite Blais.

Les plus lus

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.

Lévis resserrera sa réglementation sur les animaux

L’administration Lehouillier a présenté les détails de sa nouvelle réglementation sur les animaux de la Ville de Lévis qu’elle déposera lundi prochain. Entrant en vigueur le 19 avril prochain, l’ensemble de règles permettra la mise en place de plusieurs mesures afin «d’assurer davantage la sécurité des Lévisiens et le bien-être des animaux».

Mesures spéciales d'urgence : déception et colère au sein de la communauté lévisienne

La décision du gouvernement provincial d'imposer un reconfinement strict à Lévis afin d'endiguer la troisième vague de la pandémie de COVID-19 a été accueillie avec des sentiments mitigés par plusieurs intervenants lévisiens.

COVID-19 : importante hausse du nombre de cas en Chaudière-Appalaches

Le nombre journalier de cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

En classe avec de jeunes entrepreneurs

Les sept élèves de la classe de langage du deuxième cycle du pavillon Maria-Dominique de l’École Notre-Dame-d’Etchemin se sont lancés en affaires au mois de novembre passé. Accompagnés de leur enseignante, Marie-Joëlle Vézina, et de l’éducatrice spécialisée de la classe, Marilyn Huppé-Gagné, les élèves de l’école primaire de Saint-Romuald ont créé la Jouet-Thèque.

COVID-19 : 136 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

La troisième vague de la pandémie continue de prendre de l'ampleur dans la région. Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), 136 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, un nouveau décès lié à la COVID-19 a été enregistré dans la région.

COVID-19 : important bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La pandémie semble prendre de nouveau de l'ampleur en Chaudière-Appalaches, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts dans la région a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 67 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le corona...

COVID-19 : légère augmentation des nouveaux cas et un nouveau décès dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 51 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un résident de la région a récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus, une première depuis p...

Un jardin à la mémoire de Norah et Romy

Accompagnée d’Amélie Lemieux, mère de Norah et Romy Carpentier, Josée Masson, fondatrice, présidente et directrice générale de Deuil-Jeunesse, a annoncé qu’un jardin sera construit derrière les locaux de l’organisme de Québec pour commémorer le décès des deux fillettes lévisiennes l’été dernier. Dessinées à l’image des intérêts de Norah et Romy, les esquisses des plans du Jardin Norah et Romy ont ...