CRÉDIT : BIGSTOCK

Depuis le 27 septembre dernier, les familles qui bénéficient du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) reçoivent au minimum 500 $ par semaine, une bonification mise en place par le gouvernement pour les aider financièrement dans le contexte de la crise pandémique. Des parents dénoncent l’injustice vécue par ceux qui ont donné naissance juste avant la modification.

Créée en décembre dernier sur le site change.org, une pétition a recueilli plus de 10 000 signatures pour demander au gouvernement d’appliquer la bonification du RQAP à tous les parents bénéficiaires.

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale a en effet augmenté le minimum des prestations du RQAP à 500$ par semaine. «Cette bonification vient donner un coup de pouce aux familles (qui ont été durement frappées par la pandémie). Par contre, les critères d’admissibilité de cette aide supplémentaire ne sont pas acceptables : la bonification ne s’applique qu’aux parents ayant débuté leurs prestations du RQAP après le 27 septembre 2020», peut-on lire dans le texte de la pétition.

Les signataires demandent que tous les parents qui bénéficient actuellement du RQAP, reçoivent le montant bonifié depuis le 27 septembre et que cette bonification leur soit versée rétroactivement.

Une mesure «inéquitable»

 «Nombreuses sont les personnes qui ont dû arrêter de travailler ou qui ont subi une diminution d’heures de travail, voyant ainsi leurs prestations du RQAP diminuées en raison d’une telle perte de revenus. Les familles qui ont commencé à recevoir des prestations du RQAP durant la pandémie et avant le 27 septembre 2020 ont fait face aux mêmes difficultés et présentent les mêmes besoins particuliers que les familles présentement éligibles à ladite bonification et nous considérons donc qu’il est arbitraire, incohérent et inéquitable de les exclure», affirment les auteurs de la pétition.

Alors que cette pétition n’est pas reconnue par le gouvernement, ces initiateurs avaient lancé une seconde pétition, officielle, sur le site de l’Assemblée nationale qui a recueilli 4 000 signatures. Mais cette démarche n’a pas eu les effets escomptés et s’est soldée par un refus lors de sa lecture.

Résidente de Lévis, Marie-Pier n’a pas pu bénéficier de la bonification du RQAP puisque son bébé est né en juin dernier. Si cette situation n’est pas source de difficultés financières pour sa famille, elle sait que d’autres vivent des situations difficiles.

«J’ai parlé avec des mamans pour savoir où ça frappait plus pour elles, partage Marie-Pier. Au niveau monétaire, quand une maman a 250 $ par semaine par exemple, c’est très dur. Ce ne sont pas tous les papas qui font des gros salaires non plus.»

Elle a aussi constaté qu’en raison de la pandémie de COVID-19, beaucoup de mamans n’ont pas accès à l’aide de leur famille. «Elles font appel à de l’aide auxiliaire qui est disponible et ça coûte des sous. Ce sont des frais en plus sans pour autant avoir la bonification.»

«Toutes sortes de situations sont vécues par les familles.» Certains parents travaillent moins d’heures, d’autres ont perdu leur emploi. Et c’est parfois vers l’aide alimentaire d’urgence que doivent se tourner ces familles fragilisées.

«Depuis le mois de mars 2020, on est tous dans le même bateau. Mettre un enfant au monde dans ces temps-ci, c’est extrêmement stressant. On n’a pas accès à l’aide de nos familles comme on voudrait. Des mamans et des papas sont privés d’une aide précieuse de leurs parents. Je pense que la bonification, on devrait tous y avoir droit», conclut Marie-Pier.

Les plus lus

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.

Lévis resserrera sa réglementation sur les animaux

L’administration Lehouillier a présenté les détails de sa nouvelle réglementation sur les animaux de la Ville de Lévis qu’elle déposera lundi prochain. Entrant en vigueur le 19 avril prochain, l’ensemble de règles permettra la mise en place de plusieurs mesures afin «d’assurer davantage la sécurité des Lévisiens et le bien-être des animaux».

Mesures spéciales d'urgence : déception et colère au sein de la communauté lévisienne

La décision du gouvernement provincial d'imposer un reconfinement strict à Lévis afin d'endiguer la troisième vague de la pandémie de COVID-19 a été accueillie avec des sentiments mitigés par plusieurs intervenants lévisiens.

COVID-19 : importante hausse du nombre de cas en Chaudière-Appalaches

Le nombre journalier de cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

En classe avec de jeunes entrepreneurs

Les sept élèves de la classe de langage du deuxième cycle du pavillon Maria-Dominique de l’École Notre-Dame-d’Etchemin se sont lancés en affaires au mois de novembre passé. Accompagnés de leur enseignante, Marie-Joëlle Vézina, et de l’éducatrice spécialisée de la classe, Marilyn Huppé-Gagné, les élèves de l’école primaire de Saint-Romuald ont créé la Jouet-Thèque.

COVID-19 : 136 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

La troisième vague de la pandémie continue de prendre de l'ampleur dans la région. Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), 136 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, un nouveau décès lié à la COVID-19 a été enregistré dans la région.

COVID-19 : important bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La pandémie semble prendre de nouveau de l'ampleur en Chaudière-Appalaches, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts dans la région a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 67 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le corona...

COVID-19 : légère augmentation des nouveaux cas et un nouveau décès dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 51 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un résident de la région a récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus, une première depuis p...

Un jardin à la mémoire de Norah et Romy

Accompagnée d’Amélie Lemieux, mère de Norah et Romy Carpentier, Josée Masson, fondatrice, présidente et directrice générale de Deuil-Jeunesse, a annoncé qu’un jardin sera construit derrière les locaux de l’organisme de Québec pour commémorer le décès des deux fillettes lévisiennes l’été dernier. Dessinées à l’image des intérêts de Norah et Romy, les esquisses des plans du Jardin Norah et Romy ont ...