CRÉDIT : MINISTÈRE DE LA SANTÉ

À partir de ce vendredi 30 avril, la vaccination de masse débutera dans la province avec les 50 ans et plus. La prise de rendez-vous ouvrira de façon graduelle par groupe d'âge. D’ici deux semaines, la vaccination sera ouverte à toute la population.

L’accès à la vaccination sera élargi progressivement à l’ensemble de la population par tranche d’âge de cinq ans sur 15 jours :

  • 30 avril: 50 à 59 ans ;
  • 3 mai : 45 à 49 ans ;
  • 5 mai : 40 à 44 ans ;
  • 7 mai : 35 à 39 ans ;
  • 10 mai : 30 à 34 ans ;
  • 12 mai : 25 à 29 ans ;
  • 14 mai : 18 à 24 ans.

Le gouvernement vise une cible de 75 % des adultes ayant reçu une première dose, soit 2 millions de personnes.

«Il n’y a aucun doute, nous allons atteindre notre objectif du 24 juin», a assuré le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, lors de la conférence de presse annonçant le plan de vaccination de masse, ce 29 avril.

«Le ciel commence à se dégager et on commence à voir les rayons du soleil, a-t-il illustré. On attendait tous ce jour depuis longtemps. C’est un grand jour pour le Québec.» Toutefois, «il est trop tôt pour un plan de déconfinement».

La réseau est prêt, a assuré le ministre de la Santé. «On a préparé nos cliniques de vaccination, on a mis les pharmaciens et les entreprises du Québec à contribution. On a formé des vaccinateurs et plus de 1 000 se sont ajoutés dans la dernière semaine, pour un total de 12 000 personnes.»

D’importantes livraisons attendues

De plus, le ministère a indiqué dans un communiqué que «des livraisons importantes confirmées de doses de vaccin sont prévues au cours des prochaines semaines». Au mois de mai, le Québec recevra 2 517 080 doses :

  • 594 770 doses au cours de la semaine du 3 mai ;
  • 458 640 doses au cours de la semaine du 10 mai ;
  • 458 640 doses au cours de la semaine du 17 mai ;
  • 458 640 doses au cours de la semaine du 24 mai ;
  • 546 390 doses au cours de la semaine du 31 mai.

Les personnes vivant avec un handicap et un de leurs proches aidant ainsi que les femmes enceintes ont encore jusqu’à ce jeudi 29 avril pour prendre un rendez-vous prioritaire.

À quoi servira l'attestation de vaccination ?

«J’ai demandé d’avoir une preuve digitale (de vaccination) le plus rapidement possible, pour remplacer la preuve papier que l’on a (quand on s’est fait vacciner)», a fait savoir Christian Dubbé, interrogé à ce sujet lors de la période de question.

Cette preuve aurait la forme d’un code QR que les personnes vaccinées pourraient avoir sur leur téléphone. «Ce serait une première étape», a-t-il précisé.

À savoir à quoi pourrait servir cette preuve vaccinale, le ministre de la Santé a rappelé qu’«on a déjà besoin d’une preuve vaccinale quand on va dans certains pays». Et d’ajouter qu’«aujourd’hui, il est un peu tôt pour en donner l’application» mais qu’il «faut se donner des outils modernes».

Québec a ainsi demandé à la Santé publique de travailler sur les «détails pratiques», les questions éthiques et les conditions d’utilisation de cette preuve vaccinale. La Santé publique fera ensuite des recommandations sur les applications de cette preuve vaccinale.

Des mesures spéciales d'urgence dans le Bas-Saint-Laurent

Finalement, en raison de la situation préoccupante dans le Bas-Saint-Laurent, Québec a annoncé que des mesures spéciales d'urgence entreront en vigueur dans la région à partir de demain soir à minuit. Ces mesures s'appliqueront sur tout le territoire, à l'exception des MRC de Matane, de Matapédia et de La Mitis. Toutefois, les écoles primaires resteront ouvertes.

Indiquant que la région est «sous pression», Christian Dubbé a affirmé qu’il fallait «intervenir immédiatement avant que ça empire».

Les plus lus

COVID-19 : la clinique de dépistage de Lévis déménage au centre-ville

La clinique de dépistage de la COVID-19 de Lévis déménagera ses pénates cette semaine. Dès mercredi, elle sera désormais située dans les anciens locaux de Bingo Rive-Sud, dans la suite 180 du 50, route du Président-Kennedy (Place Lévis).

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

Un étudiant de Lévis à la conquête de l’espace

C’est au Royaume-Uni que le Lévisien Édouard Demers a choisi de faire une maîtrise en astronautique et ingénierie spatiale. L’étudiant espère que l’Université de Cranfield lui ouvrira les portes des programmes européens, en particulier ceux de l’Agence spatiale européenne.

COVID-19 : encore loin de la zone orange

Si de bonnes nouvelles ont été constatées au cours de la dernière semaine, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches ne s’est pas grandement améliorée, selon la directrice régionale de santé publique.

La vaccination élargie à deux nouveaux groupes prioritaires en Chaudière-Appalaches

Depuis aujourd'hui la vaccination est élargie aux travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion et à certaines personnes ayant une maladie chronique.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les normes san...

Transformer sa mort en nouvelle vie pour d’autres personnes

Si Françoise Leblond nous a quittés en mai 2019, sa générosité continue de faire une différence dans notre société. Après avoir eu recours à l’aide médicale à mourir (AMM), l’infirmière auxiliaire lévisienne a fait don de ses poumons, de ses reins et de son foie.

Fin des mesures d’urgence à Lévis et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées en dans la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

Le conseil municipal se penche sur l’avenir de l’ancien hôtel Victoria

Lors d’une séance extraordinaire de l’instance le 3 mai, les membres du conseil de municipal de Lévis ont entendu les appels déposés à la suite de la décision rendue par le comité de démolition dans le dossier de l’ancien hôtel Victoria. Deux groupes ont alors pu faire valoir leurs arguments, quelques mois après que le comité de démolition a refusé la demande de démolition déposée par le propriéta...

COVID-19 : 137 nouveaux cas découverts et légère augmentation des hospitalisations dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 dans la région a connu une nouvelle augmentation. Au cours des 24 dernières heures, 137 résidents de la région ont appris qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, le nombre d'hospitalisations liés à cet...