Au total, ce sont 720 000 personnes qui ont assisté aux 90 événements des fêtes de Célébrations Lévis 2011. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

C’est le 15 janvier 2011 que Lévis au cube lançait les fêtes de Célébrations Lévis 2011 sur le site du fort Numéro-Un de Lévis. Cette année-là, ce sont 90 événements étirés sur l’ensemble de l’année qui ont permis de célébrer les 375 ans de la Seigneurie de Lauzon, le 150e anniversaire de la fondation de Lévis et les 10 ans des fusions qui ont formé la nouvelle ville de Lévis. Dans le but de souligner les 10 ans de ces célébrations d’envergure, le Journal vous propose un voyage dans le temps pour se remémorer cette importante mobilisation lévisienne.

À lire aussi : L'héritage lévisien de Célébrations Lévis 2011

À la fin de l’année 2011, ce sont 720 000 personnes qui ont assisté aux événements de Célébrations Lévis 2011. De plus, 6 600 artistes et artisans, majoritairement de Lévis, ont participé à 270 représentations, expositions, compétitions, messes, conférences, ateliers et rassemblements inédits dans tous les quartiers de la ville. Les événements organisés étaient notamment séparés en trois catégories, soit Événement signature, Cuvée spéciale et Programmation intégrée.

Les 90 événements à l’horaire de la programmation de Célébrations Lévis 2011 étaient tous d’envergures différentes. Qu’elles soient grandes ou petites, chaque activité avait sa raison d’être et son importance. Les Lévisiens ont pu assister à des spectacles à grand déploiement comme à de petites prestations intimes, et ce, à travers tout le grand territoire de la ville de Lévis.

«L’objectif, c’était aussi de donner de l’envergure aux fêtes de Lévis, quelque chose de plus grand qu’une fête de quartier. C’était de donner une place à Lévis dans l’organisation de grands événements», se rappelle Sylvie Girard, qui occupait le rôle de commissaire des fêtes à l’époque.

Célébrations Lévis 2011 avait un budget établi à près de 10 M$, dont 2,5 M$ étaient financés par le gouvernement provincial et 1,7 M$ par le gouvernement fédéral. Même les gens d’affaires lévisiens ont été sollicités et ces derniers se sont empressés de s’impliquer dans le projet.

«Au niveau du financement, on a été au-delà de nos objectifs. Ça a été un succès phénoménal. Les gens d’affaires du Grand Lévis ont embarqué comme ce n’est pas possible et on a amassé près de 2,5 M$», partage Denis Therrien, qui était le président du conseil d’administration des festivités de 2011.

Une fierté lévisienne

 Si les célébrations ont commencé en force avec Lévis au cube, elles ont culminé lors de la présentation de Terre de héros, Lévis danse et le spectacle de Rod Stewart lors la dernière fin de semaine du mois de juillet. Ce sont près de 225 000 spectateurs répartis sur trois jours qui sont venus assistés à ces trois événements phares des fêtes.

«Le premier mot qui me vient en tête quand je me souviens des célébrations, c’est la fierté. C’était la fierté d’un milieu généreux qui s’est pris en main et qui a décidé de faire de cette année-là, une année festive. Les citoyens étaient de la fête, partout où il y avait des événements, les Lévisiens répondaient présents, ils portaient eux aussi la fierté de leur ville», explique Danielle Roy Marinelli, mairesse de Lévis de 2005 à 2013.

«Dans tous les domaines, les fêtes ont été le précurseur de quelque chose de nouveau pour la ville et la population. Les gens d’affaires, les gens du milieu politique, les citoyens ainsi que les fonctionnaires ont tous embarqué dans le projet. L’ensemble des Lévisiens avait une fierté de développer ce grand projet», ajoute Mme Girard.

En effet, c’est la population entière, tous quartiers, secteurs et intérêts confondus, qui a adhéré et voulu prendre part à Célébrations Lévis 2011.

«Les gens de Lévis sont fiers de leur ville et ils ont embarqué. Les événements qui se sont tenus, tant ceux de quartier que de masse, ont été des succès de participation sur toute la ligne. Ça a permis aux gens originaires des différents secteurs de découvrir l’ensemble de leur ville», souligne M. Therrien.

Pour Mme Roy Marinelli, les fêtes ont été synonymes de plaisir plutôt que de travail, malgré tous les efforts qui ont été nécessaires dans la mise en œuvre de cet immense projet.

«Quand on est dans un défi festif comme celui-là, ce n’est plus un défi, mais plutôt un plaisir de travailler sur un dossier comme ça. Ça sentait tellement bon, les gens étaient tellement heureux de travailler pour un projet comme celui-là et la population se mobilisait derrière les fêtes», se réjouit-elle encore aujourd’hui.

C’est cette mobilisation derrière un même but de tous les Lévisiens qui ont œuvré et participé à Célébrations Lévis 2011 qui a permis aux fêtes de connaître cet immense succès, selon les trois leaders du projet.

«Ma plus grande fierté, c’est que c’est un succès de groupe. On avait des gens de tous les secteurs de la ville, tout le monde s’est serré les coudes et nous sommes tous allés dans la même direction», indique l’ancien président du conseil d’administration des événements.

Les plus lus

Santé : l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis à éviter, la situation épidémiologique encore stable

Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention urgente.

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Une rentrée appréciée au Collège

Près d’un mois après la reprise des classes dans l’institution du Vieux-Lévis, les dirigeants du Collège de Lévis se réjouissent des premières semaines de l’année scolaire 2021-2022, lors de laquelle les élèves de l’école secondaire privée ont pu vivre une rentrée plus normale que l’an dernier.

Soins de santé dans la région : une situation alarmante

Avec un système de la santé déjà fatigué avant même la pandémie de COVID-19, le syndicat des professionnels en soins de Chaudière-Appalaches craint arriver à un point de non-retour dans le prochain mois. Selon l’organisation syndicale, les hôpitaux de Lévis, Montmagny, Saint-Georges et Thetford Mines pourraient se retrouver en bris de service après le 15 octobre prochain, date où le personnel soig...

Importante hausse des nouveaux cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a notamment rapporté une importante hausse du nombre de nouveaux cas de COVID-19, dans son bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi. La majorité des nouvelles infections ont été découvertes en Beauce.

Le Jardin Norah et Romy inauguré

C’est dans la cour arrière de l’organisme Deuil-Jeunesse de Québec qu’a été inauguré le jardin commémoratif de Norah et Romy Carpentier, le 6 octobre dernier. À l’image des intérêts des deux fillettes lévisiennes décédées à l’été 2020, le jardin sera un lieu d’intervention et réconfortant pour la clientèle endeuillée de Deuil-Jeunesse.

Le port du masque élargi dans les MRC de Bellechasse et de La Nouvelle-Beauce

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé le 7 octobre, à la suite d'une recommandation formulée par les autorités de santé publique, qu'à partir du 11 octobre, le port du masque d'intervention sera obligatoire pour tous les résidents des résidences privées pour aînés (RPA) ainsi que pour tous les élèves des établissements scolaires du primaire et du secondaire des MRC de Bellecha...

Pénurie d’infirmières : Québec prêt à investir 1 G$ dans une «petite révolution»

En compagnie de la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, le premier ministre du Québec, François Legault, a présenté, le 23 septembre, le plan gouvernemental pour s’attaquer à la pénurie d’infirmières que vit la province Québec prévoit investir jusqu’à 1 G$ pour inciter des milliers d’infirmières à travailler de nouveau da...

Une dernière année en distinction pour un cadet lévisien

À 18 ans, Tomas Lacroix est depuis 5 ans membre du corps des Cadets royaux de l’armée canadienne 2820 des Chutes-de-la-Chaudière. L’adjudant-maître Lacroix a eu la chance d’amorcer sa dernière année dans le corps avec une distinction prestigieuse alors qu’il a été nommé cadet de l’armée le plus exceptionnel du Canada pour 2021 et récipiendaire de l’épée commémorative du lieutenant-général Walsh pa...

COVID-19 : trois décès enregistrés dans le sud de la région

Dans son bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié lundi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que trois résidents du sud de la région ont récemment perdu leur combat contre la COVID-19.