Le fossoyeur des cimetières de Lévis demande l’aide de la population pour attraper ses fantômes qui se sont sauvés dans la ville. CRÉDIT : COURTOISIE

Toute la ville de Lévis s’anime pour l’Halloween, alors que plusieurs organisations de la région offrent différentes activités à donner la chair de poule ou simplement divertir la population lévisienne. Des parcours d’épouvante à la collecte de bonbons, la fin du mois d’octobre s’annonce horrifiante.

Évidemment, la traditionnelle collecte de bonbons d’Halloween aura lieu le 31 octobre, mais différentes organisations se joindront aux maisons décorées afin d’offrir des friandises aux enfants de la région.

Tout d’abord, le comité organisateur de la Parade de Noël de Saint-Étienne-de-Lauzon organise, le 31 octobre de 9h30 à 11h30, une matinée d’Halloween dans le stationnement de l’épicerie Metro de Saint-Étienne. Les enfants pourront y rencontrer la Pat’Patrouille et les premiers arrivés recevront des bonbons. Pour les parents, il y aura du café ainsi qu’une vente de moitié-moitié.

En après-midi, les jeunes pourront ajouter le Centre d’exposition Louise-Carrier à leur parcours de collecte, alors que l’équipe sera sur place entre 13h et 17h pour les rencontrer.

Les parcours de l’horreur

Pour une première fois cette année, le presbytère de Saint-Lambert-de-Lauzon se transformera en parcours hanté le 29 octobre en soirée. Pour s’en sortir, les participants devront passer à travers des toiles d’araignée, mettre leurs mains dans un chaudron et nourrir les plantes carnivores.

Dû au nombre limité de places, l’activité est seulement offerte aux résidents de Saint-Lambert-de-Lauzon âgés de six ans et plus. Bien que ce soit gratuit, la réservation sur la plateforme Voilà est nécessaire.

Quant à la traditionnelle Maison hantée de Saint-Étienne, cette année, elle a dû se réinventer et proposera plutôt Lévis’ites Hantées. Le fossoyeur des cimetières de Lévis (sur la photo) demande l’aide de la population pour attraper ses fantômes qui se sont sauvés lors de la dernière éclipse solaire.

Dix parcours piétonniers autonomes, dont les départs sont répartis dans sept secteurs à travers la ville, sont au menu. Pour commencer un parcours, il suffit de scanner un code QR à l’aide d’un téléphone intelligent et d’ensuite trouver les prochains à l’aide des messages des fantômes.

Les parcours de légendes, effrayants et à la fois historiques, À la recherche du capitaine (Bernier), Panique à la traverse ou encore Sur les traces de la Corriveau, sont offerts tant aux familles qu’aux personnes voulant connaître ces histoires plus troublantes. Sept parcours sur dix sont accessibles aux familles et l’entièreté des parcours est gratuite et disponible en tout temps jusqu’au 31 octobre.

Du 28 au 30 octobre et du 4 au 6 novembre, s’ajouteront Lévis’ites Nocturne, une continuité de Lévis’ites Hantées. Cette fois-ci, il y aura des comédiens dans les rues du Vieux-Lévis qui incarneront les fantômes des histoires. L’activité est d’une durée d’environ 45 minutes sur une distance de 2 km et pourra accueillir des groupes de 15 à 20 personnes. Il est important de réserver sa place à l’avance.

Autant pour Lévis’ites Hantées que Lévis’ites Nocturnes, le passeport vaccinal n’est pas demandé puisque les parcours se déroulent à l’extérieur.

Activités culturelles

Le 28 octobre, le Vieux Bureau de Poste (VBP) présentera aux spectateurs amateurs de frissons et d’humour une soirée bien particulière avec le spectacle Charles Beauchesne parle de Jack l’Éventreur pendant 60 minutes. Un spectacle d’humour qui sera consacré au tueur en série londonien de la fin du 19e siècle. Dans ce spectacle, l’humoriste Charles Beauchesne essayera de percer le secret de ce personnage légendaire.

À Saint-Lambert-de-Lauzon, un atelier de bricolage sera offert le 30 octobre en après-midi à la bibliothèque Édith-Poiré aux enfants de 5 à 8 ans en début d’après-midi et de 9 à 12 ans en fin d’après-midi. Pour plus d’information ou pour s’y inscrire, contactez la bibliothèque par téléphone ou par courriel.

Maisons décorées et recommandations

La Municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon invite la population à décorer leur maison pour l’Halloween et de participer au concours de décoration du «krinké 2021». Pour être éligibles, les résidents doivent envoyer une photo de leur maison au plus tard le 27 octobre à loisirs@mun-sldl.ca.

Enfin, la Ville de Lévis invite, sur son site Web, les résidents à décorer leur maison pour la fête d’Halloween en mettant de l’avant la sécurité. «Il est agréable de voir que plusieurs maisons sont déjà décorées dans les rues de Lévis à l’occasion de la fête d’Halloween! Nous vous encourageons à participer à cette fête en décorant et vous costumant», peut-on lire.

On y retrouve plusieurs conseils pour décorer et se costumer de façon sécuritaire, comme de ne pas encombrer les sorties avec des décorations, de faire l’utilisation de lumières électriques plutôt que de chandelles ou encore d’éviter les costumes amples qui pourraient prendre feu.

Les plus lus

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

Dans l'œil de Michel - Chronique du 10 novembre 2021

Une campagne de sociofinancement GoFundMe a été lancée pour aider un garçon de 10 ans, Sanniel de Lévis (1re photo), atteint d’un cancer des os agressif et qui subit actuellement une chimiothérapie. Les dons permettront à la mère de rester à ses côtés pendant qu’il se concentre sur sa guérison. Pour les aider : www.gofundme.com/f/aider-sanniel-battre-le-cancer-des-os-10-ans.

COVID-19 : pas de changements majeurs constatés

La situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches est similaire à celle constatée au cours des derniers jours, selon ce qu'on peut apprendre dans le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié jeudi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Chronique historique - Voyage dans le temps il y a 120 ans

Manière indirecte de voyager dans le temps, les livres anciens nous permettent de découvrir une autre époque à peu de frais. À cet égard, un livre de qualité, Québec et Lévis à l’aurore du XXe siècle, de l’auteur Adolphe-Basile Routhier (1839-1920), nous offre un panorama intéressant de la période autour de l’année 1900.

La coroner présente son rapport concernant les décès de Norah, Romy et Martin Carpentier

La coroner Me Sophie Régnière a dévoilé, le 3 novembre, son rapport et ses recommandations concernant les tragiques événements liés aux décès de Norah, Romy et Martin Carpentier à Saint-Apollinaire à l’été 2020. Selon la coroner, plusieurs embûches ont compliqué la tâche de retrouver rapidement les fillettes saines et sauves.

Alzheimer précoce : une Lévisienne partage son expérience dans un documentaire

La Lévisienne Sandra Demontigny, une femme souffrant d'Alzheimer précoce, sera la vedette d'un documentaire initié par le chef d’antenne du Téléjournal Québec, Bruno Savard. L'oubli en héritage sera diffusé dans le cadre de Doc-humanité sur ICI TÉLÉ, le samedi 13 novembre à 22h30, et il sera ensuite disponible sur ICI TOU.TV.