Au cours des trois prochaines années, le Lab22 et l‘École Marcelle-Mallet joindront leurs forces pour réduire l’empreinte écologique de l’école privée lévisienne. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce projet.

Intéressée depuis plusieurs années via une foule de projets reliés à l’action citoyenne et l’environnement, l’École Marcelle-Mallet a décidé de se lancer à pieds joints dans une transition écologique afin de mettre en place les outils qui lui permettront de réduire son bilan carbone et acquérir les meilleures pratiques pour diminuer ses impacts sur l’environnement.

«On se demandait comment on pouvait faire en sorte que toutes nos initiatives vertes et d’actions citoyennes soient mises ensemble pour que ce soit plus cohérent et faire un tout un peu plus organisé», explique Julie Ouellet, directrice des services aux élèves de l’école privée lévisienne.

Bien que ses élèves aient mis sur pied différents projets verts d’envergure au cours des années, l’établissement scolaire se demandait ce qu’il pourrait faire dans ses efforts au quotidien. C’est à ce moment que le projet du Lab22 est devenu intéressant.

«Ce qu’on désirait, c’était vraiment qu’un organisme puisse nous soutenir dans cette transition écologique en réduisant notre bilan carbone et augmenter le pouvoir d’agir de nos élèves», indique Mme Ouellet.

Trois ans de projets écologiques

Au cours des trois prochaines années, l’École Marcelle-Mallet travaillera de pair avec l’équipe du Lab22 afin de réduire son bilan carbone et son empreinte écologique. D’abord, le Lab22 fera le tour de l’école pour évaluer le bilan carbone de cette dernière afin de bien cerner les actions à prendre.

«À la suite de ça, avec l’équipe du Lab22 et les élèves, on pourra déterminer les actions qu’on est prêt à prendre pour améliorer notre situation et faire des actions qui seront concrètes et qui serviront à quelque chose», souligne la directrice des services aux élèves.

En plus du bilan carbone, des questionnaires seront envoyés aux élèves, aux membres du personnel et aux parents afin de connaître leurs idées. Puis, au cours de la deuxième année jusqu’à la moitié de la troisième année du projet, des actions seront mises en place. Avant de clore la troisième année du partenariat, le Lab22 effectuera de nouveau le bilan carbone de l’école et tous pourront ainsi constater les effets de ces nouvelles initiatives.

Des projets déjà en marche

Bien que le Lab22 vienne tout juste de débarquer dans l’établissement scolaire lévisien plusieurs projets verts étaient déjà dans les cartons des élèves et de la direction. En effet, plusieurs initiatives sont déjà en place pour encourager le recyclage et le compostage entre les murs de l’école, des élèves du programme Leader techno-scientifique réfléchissent à élaborer des mini-serres pour produire des pousses, d’autres aimeraient développer un espace jardinage dans la cour de l’école et, comme chaque année, des élèves de l’École Marcelle-Mallet nettoieront un parc au printemps prochain.

«Ces initiatives-là viennent de nos élèves parce que c’est eux qui nous en parlent via le parlement étudiant et leurs différentes actions. Ils nous le disent qu’il faut faire quelque chose en ce sens, donc on (la direction) met tout en place pour les aider là-dedans», partage Julie Ouellet.

Les plus lus

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

Dans l'œil de Michel - Chronique du 10 novembre 2021

Une campagne de sociofinancement GoFundMe a été lancée pour aider un garçon de 10 ans, Sanniel de Lévis (1re photo), atteint d’un cancer des os agressif et qui subit actuellement une chimiothérapie. Les dons permettront à la mère de rester à ses côtés pendant qu’il se concentre sur sa guérison. Pour les aider : www.gofundme.com/f/aider-sanniel-battre-le-cancer-des-os-10-ans.

COVID-19 : pas de changements majeurs constatés

La situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches est similaire à celle constatée au cours des derniers jours, selon ce qu'on peut apprendre dans le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié jeudi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Chronique historique - Voyage dans le temps il y a 120 ans

Manière indirecte de voyager dans le temps, les livres anciens nous permettent de découvrir une autre époque à peu de frais. À cet égard, un livre de qualité, Québec et Lévis à l’aurore du XXe siècle, de l’auteur Adolphe-Basile Routhier (1839-1920), nous offre un panorama intéressant de la période autour de l’année 1900.

La coroner présente son rapport concernant les décès de Norah, Romy et Martin Carpentier

La coroner Me Sophie Régnière a dévoilé, le 3 novembre, son rapport et ses recommandations concernant les tragiques événements liés aux décès de Norah, Romy et Martin Carpentier à Saint-Apollinaire à l’été 2020. Selon la coroner, plusieurs embûches ont compliqué la tâche de retrouver rapidement les fillettes saines et sauves.

Alzheimer précoce : une Lévisienne partage son expérience dans un documentaire

La Lévisienne Sandra Demontigny, une femme souffrant d'Alzheimer précoce, sera la vedette d'un documentaire initié par le chef d’antenne du Téléjournal Québec, Bruno Savard. L'oubli en héritage sera diffusé dans le cadre de Doc-humanité sur ICI TÉLÉ, le samedi 13 novembre à 22h30, et il sera ensuite disponible sur ICI TOU.TV.