Luc Provençal et Olivier Dumais lors de la première pelletée de terre des travaux qui permettront à la municipalité d’être desservie sans limitation en eau potable, et ce, 12 mois par année.

Les résidents de Saint-Lambert-de-Lauzon n’auront plus à vivre de multiples restrictions chaque année quant à l’utilisation de l’eau potable puisque les travaux d’infrastructure d’eau sont enfin mis en branle. Le projet de 16 M$ permettra de raccorder le puits Coulombe au centre de filtration d’eau de la municipalité et d’agrandir le parc industriel.

Les travaux, qui devraient être complété en mars 2023, se traduiront par une nouvelle conduite qui sera installée depuis le nouveau puits jusqu’à l’usine de traitement d’eau qui, quant à elle, verra sa superficie être augmentée afin d’y aménager la filière de traitement.

Le nouveau puits procédant une plus grande capacité, le raccordement permettra notamment d’augmenter la capacité d’approvisionnement en eau de la ville et de répondre aux besoins en eau potable de la population lambertine.

«Pour Saint-Lambert-de-Lauzon, cette annonce vient récompenser les efforts fournis dans les dernières années afin de régler nos problèmes récurrents d'alimentation en eau potable. Prenez bien le temps de regarder ce que c’est aujourd’hui parce que ce ne sera plus jamais la même municipalité quand l’eau va arriver. Je m’amuse à dire que Saint-Lambert 2.0 s’en vient. C’est une page d’histoire que l’on tourne aujourd’hui», s’est réjoui le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, Olivier Dumais.

Évalués à 16 M$, les travaux se sont vu accorder une somme de 4,8 M$ par le gouvernement du Québec dans le cadre du Programme d’infrastructure municipale d’eau. «Je suis heureux que le coup d'envoi de ce projet attendu soit officiellement donné, au bénéfice des gens de Saint-Lambert-de-Lauzon. Notre gouvernement apporte un soutien substantiel pour la concrétisation de ces travaux jugés prioritaires et grâce auxquels les citoyennes et citoyens auront prochainement accès à des quantités d'eau potable pour répondre à leurs besoins», a souligné Luc Provençal, député de Beauce-Nord.

Assouvir sa soif de développement

Depuis quelques années, le développement économique de la ville avait été mis sur pause en raison des problématiques d’alimentation en eau potable. Cette annonce offre donc un nouveau souffle à la municipalité qui pourra, dès le printemps 2023, reprendre son développement.

«Avec la concrétisation de ce projet, l'avenir s'annonce prometteur autant pour la qualité de vie de notre population que pour notre développement économique. La route principale de Saint-Lambert va être agrandie. Il va y avoir une troisième voie qui va être faite en même temps que les travaux. En ce moment, ils sont déjà en train de faire les chemins dans le parc industriel. Au printemps ils s’en viennent ici (sur la route principale)», a confirmé Olivier Dumais.

En effet, le maire a affirmé que, à la suite du projet, la ville pourrait accueillir de nouvelles entreprises et de nouveaux résidents. L’arrivée de nouveaux acteurs permettra d’ailleurs de limiter les répercussions sur le compte de taxes de la population.

«Plus de résidents, plus de développement, mais aussi une meilleure qualité de vie pour les gens qui vont venir s’y établir. Dans les 7 à 8 prochaines années, on va atteindre les 10 000 habitants. On va passer de 7 000 à 10 000 et plus, donc on s’en va vers une ville.»

Rappelons finalement que ce projet était sur la table depuis 2017.

Les plus lus

Une exception qui vire au cauchemar

Charlotte (nom fictif) est l’une des Québécoises qui peut profiter de l’exemption de porter le masque dans les lieux publics, en raison de sa condition médicale. Depuis juillet 2020, ce droit s’est transformé en chemin de croix pour la Lévisienne qui fait face à plusieurs refus dans des commerces de la région.

Beaumont fêtera en grand en 2022

C’est en présence de plusieurs partenaires et d’élus de la région que le comité organisateur des fêtes du 350e anniversaire de Beaumont a dévoilé, le 3 novembre, la programmation et le logo des festivités qui se dérouleront l’an prochain dans la municipalité bellechassoise.

Le Lab22 s’impliquera à l’École Marcelle-Mallet

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action jeunesse, le gouvernement du Québec annonçait que le Secrétariat de la jeunesse du Québec investira 3 M$ sur trois ans pour soutenir la démarche du Lab22 qui vise à accompagner et soutenir les écoles dans leur transition écologique, le 22 octobre dernier. 19 écoles du Québec, dont l’École Marcelle-Mallet, ont été sélectionnées pour participer à ce...

Une première pelletée de terre pour le pavillon d’enseignement préclinique de la Chaudière-Appalaches

Les travaux de construction du nouveau pavillon d’enseignement préclinique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur le site de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont été inaugurés, le 4 novembre dernier. Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Danielle McCann, min...

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

Dans l'œil de Michel - Chronique du 10 novembre 2021

Une campagne de sociofinancement GoFundMe a été lancée pour aider un garçon de 10 ans, Sanniel de Lévis (1re photo), atteint d’un cancer des os agressif et qui subit actuellement une chimiothérapie. Les dons permettront à la mère de rester à ses côtés pendant qu’il se concentre sur sa guérison. Pour les aider : www.gofundme.com/f/aider-sanniel-battre-le-cancer-des-os-10-ans.

COVID-19 : pas de changements majeurs constatés

La situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches est similaire à celle constatée au cours des derniers jours, selon ce qu'on peut apprendre dans le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié jeudi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Chronique historique - Voyage dans le temps il y a 120 ans

Manière indirecte de voyager dans le temps, les livres anciens nous permettent de découvrir une autre époque à peu de frais. À cet égard, un livre de qualité, Québec et Lévis à l’aurore du XXe siècle, de l’auteur Adolphe-Basile Routhier (1839-1920), nous offre un panorama intéressant de la période autour de l’année 1900.

La coroner présente son rapport concernant les décès de Norah, Romy et Martin Carpentier

La coroner Me Sophie Régnière a dévoilé, le 3 novembre, son rapport et ses recommandations concernant les tragiques événements liés aux décès de Norah, Romy et Martin Carpentier à Saint-Apollinaire à l’été 2020. Selon la coroner, plusieurs embûches ont compliqué la tâche de retrouver rapidement les fillettes saines et sauves.

Alzheimer précoce : une Lévisienne partage son expérience dans un documentaire

La Lévisienne Sandra Demontigny, une femme souffrant d'Alzheimer précoce, sera la vedette d'un documentaire initié par le chef d’antenne du Téléjournal Québec, Bruno Savard. L'oubli en héritage sera diffusé dans le cadre de Doc-humanité sur ICI TÉLÉ, le samedi 13 novembre à 22h30, et il sera ensuite disponible sur ICI TOU.TV.