CRÉDIT : COURTOISIE

C’est du 7 février au 20 mars que se déroulera l’édition 2022 du Défi J’arrête, j’y gagne!. Avec cette activité qui propose «un premier objectif réaliste», les organisateurs du défi veulent de nouveau inciter des fumeurs à écraser, particulièrement les jeunes amateurs de la cigarette.

Cette année, le concept publicitaire de la campagne misant sur la force du groupe souhaite inspirer les fumeurs à s’inscrire en rappelant avec humour certains des bienfaits d’écraser, que ce soit au niveau de la forme, de la liberté retrouvée ou en-core des économies réalisées.

De plus, le Défi J’arrête, j’y gagne! peut compter sur un nouveau porte-parole cette année. Afin de souligner l’importance pour les personnes qui souhaitent cesser de fumer de consulter un professionnel de la santé pour les soutenir dans leurs efforts, l’événement s’est tourné vers le pharmacien expert en santé numérique, Alexandre Chagnon, pour le représenter.

«Arrêter de fumer est un geste puissant pour contribuer à prévenir des problèmes de santé, tels que certains cancers, les maladies du cœur et des poumons. En tant que pharmaciens et professionnels de proximité, nous pouvons jouer un rôle clé pour accompagner les fumeurs dans une démarche d’arrêt tabagique à chacune des étapes», a expliqué M. Chagnon.

D’ailleurs, pour mieux rejoindre les jeunes fumeurs, le Défi J’arrête, j’y gagne! a élargi ses actions de promotion et de soutien sur Instagram avec un contenu original, dont plusieurs capsules vidéo. Les participants ont aussi accès à un dossier personnel en ligne et un plan de préparation à personnaliser au defitabac.ca, des courriels d’encouragement, une communauté Facebook ainsi que la ligne J’ARRÊTE (1 866 527-7383), les centres d’abandon du tabagisme, le site jarrete.qc.ca ainsi que l’aide par texto SMAT.

L’événement remettra également des prix parmi les participants, dont 5 000 $ en argent comptant. Les personnes intéressées à prendre part à l’édition 2022 de l’activité peuvent s’inscrire, avant le 7 février prochain, au defitabac.ca.

Les plus lus

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

COVID-19 : Québec met en place de nouvelles directives pour le dépistage et la gestion des cas

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a dévoilé, le 4 janvier, de nouvelles directives en ce qui a trait au dépistage de la COVID-19 et la gestion des cas détectés de la maladie. Avec ces mesures qui entrent en vigueur dès aujourd'hui, Québec veut diminuer les impacts dans le réseau de la santé et dans la société de la hausse importante de nouveaux cas de COVID-19 dans ...

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

Un projet pour la Beaurivage

Le Bureau d’écologie appliquée (BEA) a reçu un financement de 60 000 $ du Fonds d’action Saint-Laurent (FASL). Cet investissement permettra de réaliser le projet Actions concertées pour améliorer la qualité de l’eau de la rivière Beaurivage en 2021-2022.

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Québec présente son plan de match pour le retour des élèves en présence

En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a présenté, le 5 janvier, les mesures qui seront en vigueur pour permettre le retour des élèves en classe. Pour le moment, Québec vise toujours une rentrée présentielle pour le lundi 17 janvier.

Revue 2021 - Rétrospective de juin

Alors que le Vieux Bureau de Poste offrait deux comédies aux citoyens, Valérie Garneau recevait la médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis. Sans oublier, en juin, les nouveautés dans la revitalisation de Charny, le nouvel Appart Anticafé et l’inauguration des Frigos partagés.

Les hôpitaux de la région débordés par la COVID-19

Depuis le début de la vague de COVID-19 occasionnée par le variant Omicron, la Chaudière-Appalaches est durement touchée et ses hôpitaux régionaux également. En date du 6 janvier, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) recensait 107 patients hospitalisés répartis entre l’Hôtel-Dieu de Lévis, l’Hôpital de Saint-Georges, l’Hôpital de Montmagny et l’Hôpit...