CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) s’est inquiétée, le 13 janvier, des nouvelles consignes sanitaires en petite enfance annoncées lors de cette journée par le gouvernement du Québec.

«On assiste à la volte-face de la volte-face. En l’espace de deux semaines, les consignes ont changé à trois reprises. En parallèle, des documents de la santé publique contredisant le gouvernement ont largement circulé et ont contribué à la création d’une confusion insoutenable dans nos centres de la petite enfance et dans nos milieux familiaux (...) On a plutôt oublié notre réseau! Encore une fois, on arrive avec un cocktail de mesures qui ne sont pas adaptées aux enfants de 0-5 ans et au travail de leurs intervenantes», a soutenu la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

Le syndicat estime que la principale problématique découle des nouvelles consignes concerne l’isolement des personnes ayant été en contact avec un cas positif à la COVID-19.

«Alors qu’un contact était considéré comme à risque élevé assorti d’un isolement de 10 jours le 29 décembre, le risque a été abaissé à modéré sans isolement le 30 décembre, puis ramené à un risque élevé avec isolement de 10 jours le 4 janvier avant de revenir aujourd’hui à modéré sans isolement. Pourtant, un contact avec un cas positif au sein d’une même résidence est toujours considéré comme un risque élevé», a souligné la FIPEQ-CSQ.

De plus, la FIPEQ-CSQ déplore qu’elle n’ait toujours pas reçu de réponse sur la disponibilité de masques N95 dans les services éducatifs à la petite enfance. Le groupe demande que des masques N95, des masques de procédures et des masques avec fenêtre soient disponibles en quantité suffisante dans les différents services au choix de l’intervenante en petite enfance.

Enfin, si les intervenantes en petite enfance peuvent subir un test PCR de dépistage de la COVID-19 comme elles font partie des travailleurs essentiels, la FIPEQ-CSQ déplore que contrairement à leurs consœurs de secteur de l’éducation, le ministère de la Famille ne permet toujours pas aux intervenantes en petite enfance l’accès à des tests rapides.

Les plus lus

Québec diminue la taille des rassemblements dès le 26 décembre

Devant la nouvelle dégradation de la situation épidémiologique de la province, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 22 décembre, l’imposition d’une nouvelle mesure afin de freiner la propagation du coronavirus. Cependant, les rassemblements réunissant 10 personnes pourront avoir lieu les 24 et 25 décembre.

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

COVID-19 : deux décès enregistrés en Chaudière-Appalaches, mais le nombre d'hospitalisations est stable

Comme ailleurs au Québec, l'augmentation des nouveaux cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. Au cours de la fin de semaine, deux décès liés à la maladie sont également survenus dans la région. Toutefois, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié lundi par le Centre intégré de santé et de services sociaux, le nombre de personnes hospitalisées est demeuré sensibl...

COVID-19 : une autre journée similaire aux précédentes en Chaudière-Appalaches

La hausse des nouveaux cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches alors que plus de 400 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, comme hier, la situation demeure stable dans les hôpitaux et aucun nouveau décès provoqué par la maladie n'a été annoncé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de...

COVID-19 : Québec met en place de nouvelles directives pour le dépistage et la gestion des cas

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a dévoilé, le 4 janvier, de nouvelles directives en ce qui a trait au dépistage de la COVID-19 et la gestion des cas détectés de la maladie. Avec ces mesures qui entrent en vigueur dès aujourd'hui, Québec veut diminuer les impacts dans le réseau de la santé et dans la société de la hausse importante de nouveaux cas de COVID-19 dans ...

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

COVID-19 : Québec met en place de nouvelles restrictions

Devant la situation épidémiologique «critique» de la province, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a annoncé, le 20 décembre, un nouveau train de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus au Québec.

COVID-19 : plus de 500 nouveaux cas et bond des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

Plus de 500 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts au cours des 24 dernières heures en Chaudière-Appalaches et une augmentation des hospitalisations liées à cette maladie a aussi été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié jeudi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.