Pour cette 11e édition du RAID Banque Nationale, un parcours de vélo de montagne sera offert aux intéressés. Photo : Gilles Boutin - Archives

Présenté par Tetra Tech, le RAID Banque Nationale se tiendra au parc de l’Anse-Tibbits comme à son habitude, le 28 mai prochain. Cette année, l’événement vise à amasser 125 000 $ pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis afin qu’ils soient investis dans l’achat d’équipements supplémentaires en chirurgie et pour les examens en clinique externe.

Rappelons que le RAID Banque Nationale invite les cyclistes de la région à venir relever son défi en équipe de six personnes qui s’engagent à amasser au minimum 2 700 $ par équipe pour la fondation.

Au cours des 10 dernières années, ce sont 1,3 M$ qui ont été amassés via cet événement pour appuyer les besoins de développement de l’Hôtel-Dieu de Lévis.

«L’an dernier, les fonds recueillis ont permis l’achat d’équipements pour augmenter le débit chirurgical […] au Centre Paul-Gilbert à Charny et ainsi libérer l’Hôtel-Dieu de Lévis pour des opérations nécessitant une hospitalisation ou des analyses de laboratoire pendant l’opération, par exemple. La majeure partie des équipements a déjà été livrée et est déjà utilisée pour les patients nécessitant une chirurgie d’un jour», a d’emblée partagé Julie Suzanne Doyon, présidente du conseil d’administration de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis.

Au moment d’écrire ces lignes, ce sont 36 équipes de cyclistes qui sont inscrites au RAID Banque Nationale et l’organisation invite tous ceux qui ont envie de relever le défi pour la cause d’y prendre part également.

Encore de la nouveauté

L’an dernier, l’équipe derrière le RAID Banque Nationale a proposé de nouveaux parcours plus accessibles afin de ratisser plus large et attirer le plus de personnes possibles. Cette année, ce sont trois parcours de débutant à intermédiaire de vélo de montagne qui s’ajoutent aux parcours possibles. Cette option a été développée en partenariat avec HLC et Sentiers Vélo Lévis.

«Le fait de diversifier les parcours permet à de nouvelles équipes de se joindre au RAID Banque Nationale. L’an dernier avec le parcours récréatif, les gens ont beaucoup apprécié. En ajoutant l’axe de vélo de montagne, ça nous permet de continuer à faire croître et faire grandir l’événement», a expliqué Nathalie Samson, directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis.

Ainsi, les adeptes de vélo de montagne auront accès à un parcours de 5,5 km et un autre de 9,5 km de niveau débutant ainsi qu’un de 9,5 km de niveau intermédiaire.

Rappelons que l’événement offrira son parcours régulier, qui consiste en une boucle de 7,6 km, sur la piste multifonctionnelle du Parcours des Anses en direction ouest où les cyclistes roulent à une vitesse de 25 km/h.

Le parcours récréatif est également accessible aux cyclistes qui effectueront une boucle de 10,4 km en direction est du Parcours des Anses à une vitesse de moins de 25 km/h.

Finalement, le parcours découverte, qui consiste en un parcours personnalisé du choix de chacune des équipes qui y prendront part. est aussi offert.

Pour plus d’information ou s’inscrire au RAID Banque Nationale, consultez le raid.fhld.ca.

Les plus lus

Lévis ne veut pas que ses citoyens s’ennuient cet été

C’est le 2 juin dernier que la Ville de Lévis a dévoilé la programmation de l’édition 2022 de Cet été, je parcours Lévis. Grâce à un investissement de plus de 1 M$, la municipalité offrira plus de 200 activités sur 30 sites répartis à travers la ville lors de la belle saison.

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

Programmation dévoilée pour le Festibière de Lévis

En vue de sa quatrième édition qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet au quai Paquet, le Festibière de Lévis a dévoilé la programmation détaillée de sa mouture 2022, le 6 juin.

Une rue qui n’est pas désirée à Saint-Étienne

Plusieurs citoyens de Saint-Étienne-de-Lauzon ne comprennent toujours pas pourquoi un passage piétonnier projeté dans le quartier des Peintres sera remplacé par la Ville de Lévis par une rue qui prolongera la rue Cézanne. Plus de 350 citoyens ont signé une pétition demandant à la municipalité de faire marche arrière dans ce dossier.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Le ministère de l'Environnement prend une ordonnance contre une bleuetière de Saint-Étienne

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a annoncé, le 13 juin qu’il a pris une ordonnance à l’égard de Bleuetière Duroy, un établissement de Saint-Étienne-de-Lauzon.

Palmarès des pires routes de CAA-Québec : des artères lévisiens s'y retrouvent

Comme à son habitude, CAA-Québec a tenu son traditionnel palmarès des pires routes du Québec ce printemps. L'organisme a dévoilé, le 8 juin, ses classements finaux et plusieurs rues lévisiennes s'y retrouvent.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.