Plusieurs personnes impliquées dans le projet, dont la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, étaient présents lors de cette inauguration. (Photo : Courtoisie)

Le projet de réaménagement de l’axe routier 173/277 situé entre Saint-Henri et Saint-Anselme a officiellement abouti. En effet, le dernier tronçon a été inauguré le 27 juin en présence des personnes impliquées dans le projet.

Par Manuel Cardenas

Les objectifs derrière le réaménagement de cette route de 6,1 km sont l’amélioration de sa fonctionnalité, la garantie de la sécurité des usagers ainsi que la facilitation des déplacements de la circulation lourde.

La députée de Bellechasse et adjointe parlementaire du ministre de la Famille, Stéphanie Lachance, a mis l’accent sur la réussite d’un de ces objectifs.

«La route 277 est une artère importante pour Bellechasse, mais elle soulevait de grands enjeux pour la sécurité des citoyens et des usagers de la route. Le besoin de réaménagement de l’axe 277/173 a nécessité un long processus de travail avec plusieurs étapes de réalisation pour en arriver à une route des plus sécuritaires. Les différents intervenants, dont le ministère des Transports et le Comité action-sécurité axe 277/173, ont travaillé d’arrache-pied pour arriver à aménager ce que nous inaugurons aujourd’hui. Je suis convaincue que ces réaménagements augmenteront la sécurité des usagers de la route dans ce secteur et amélioreront la fluidité, en plus de répondre aux besoins de la population», a conclu Mme Lachance.

Sur la photo, première rangée à l'avant, de gauche à droite : Dominique Vien, députée de Bellechasse-les-Etchemins-Lévis, Guilaine Aubin, mairesse de Sainte-Claire, Stéphanie Lachance, députée de Bellechasse et adjointe parlementaire du ministre de la Famille, Marcel Morin, président du Comité Action-Sécurité axe 277-173, et son épouse, Micheline Bilodeau
Claude Lachance, ancien député de Bellechasse, les parents d'Émilie et Rachelle Marceau, décédées en 1998 dans un accident sur la 173, et membres du Comité Action-Sécurité axe 277-173, Bibiane Poulin et Eugène Marceau.

Rangée du fond, de gauche à droite : Germain Caron, maire de Saint-Henri, Yves Turgeon, maire de Saint-Anselme, Yvon Dumont, maire de la Durantaye et préfet de la MRC de Bellechasse,
Yvon Bruneau, ancien maire de Saint-Henri et membre du Comité Action-Sécurité axe 277-173, Luc Dion, maire de Honfleur, Fernand Fortier, ancien maire de Sainte-Claire et membre du Comité Action-Sécurité axe 277-173, Benoit Giguère, membre du Comité Action-Sécurité axe 277-173 et policier à la Sûreté du Québec.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

La situation ne s’améliore pas à l’urgence de l’Hôtel-Dieu

Comme depuis plusieurs mois, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis continue d’être bondée et sa capacité est dépassée, même pendant les semaines estivales. Plusieurs éléments expliquent cette tempête parfaite qui donne un nouveau coup dur aux soignants de l’établissement lévisien.

De Lévis au Bic avec Bruno Blanchet

Le comédien et auteur, Bruno Blanchet, entamait un parcours à pied de la gare fluviale de Lévis au parc national du Bic près de Rimouski, le 9 juillet dernier.

Sensibiliser les jeunes au transport actif

Kinésiologue et passionné de cyclisme, Jean-Gabriel Turgeon a créé le programme Vert une vie active, dont l’objectif est d’initier les participants au vélo et de les sensibiliser à l’environnement. À Lévis, les jeunes du Camp de jour Rive-Sud et du Patro vont profiter de cette initiative.

Chronique historique - La quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis

Des documents enfouis dans les dédales administratifs contiennent des informations parfois surprenantes sur des éléments de l’histoire des localités. À preuve, un rapport du ministère de l’Agriculture du Canada, daté du 31 octobre 1901, nous brosse une esquisse historique intéressante de la quarantaine des bestiaux de la Pointe-Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 13 juillet 2022

Les membres du Chœur du Cégep de Lévis remercient chaleureusement les généreux donateurs et les spectateurs du concert-bénéfice pour l’Ukraine, tenu sous la direction de Carole Legaré. Un montant de 4 500 $ a été remis à la Fondation Canada-Ukraine. Au moins 450 personnes ont assisté à cet événement mémorable.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.

Violence conjugale : une nouvelle ressource déployée au SPVL

Comme les autres corps de police à travers la province, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récemment pu profiter d’une aide financière du ministère de la Sécurité publique du Québec pour concrétiser un projet pour lutter contre la violence conjugale et prévenir les féminicides. Le corps policier lévisien a désormais son agent pivot en violence conjugale afin d’atteindre ces objecti...

Un nouveau livre pour découvrir l’histoire de Beaumont

Dans le cadre des célébrations du 350e anniversaire de la municipalité bellechassoise, l’auteur Jean-Claude Tardif a officiellement lancé son nouveau livre, Beaumont, la mémoire des anciens, le 12 juillet dernier. Ouvrage faisant partie de la collection 100 ans noir sur blanc des Éditions GID, le livre retrace l’histoire de la municipalité grâce à 200 photos d’époque.