La salle de prière peut accueillir jusqu’à 150 personnes. CRÉDIT:COURTOISIE

Située auparavant sur l’avenue Bégin, la mosquée de Lévis s’est établie sur le boulevard Guillaume-Couture, le 21 janvier dernier. Le nouveau local permettra à l’association qui gère le lieu de culte d’y rassembler toutes ses activités et d’y organiser des événements.

C’est d’abord le manque d’espace dans la salle de prière du Vieux-Lévis qui a conduit au déménagement de la mosquée de Lévis.

«L’ancienne mosquée, plus précisément la salle de prière, était prévue pour une cinquantaine de fidèles. Sauf que très vite, au bout d’à peine une année, on s’est rendu compte que c’était beaucoup trop petit par rapport à nos besoins réels», explique Karim Elabed, l’imam de la mosquée de Lévis.

Alors, «c’était nécessaire d’offrir aux musulmans un lieu de culte plus adapté à leurs besoins», poursuit-il. La salle de prière peut désormais accueillir jusqu’à 150 personnes.

Centrale et proche de nombreux commerces et d’entreprises, la nouvelle localisation se devait d’être accessible afin de réduire les temps de trajet et favoriser l’utilisation du transport en commun.

«Les gens n’ont pas beaucoup de temps pour venir faire leur prière. Alors, c’est plus facile pour les musulmans qui travaillent dans ce secteur achalandé de venir. Avant, il fallait aller jusqu’en basse ville», observe Karim Elabed.

Alors que le précédent local ne comptait qu’une salle de prière, l’actuel bâtiment compte en plus d’une grande salle de prière, quatre classes ainsi qu’une autre grande salle pour les fêtes et les réceptions.

Un lieu de culte et d’activités

«L’avantage de ce local, c’est qu’on a pu regrouper à la fois l’activité de culte et l’activité d’éducation pour les jeunes avec l’apprentissage du Coran et de la religion. Avant, on ne pouvait pas le faire dans le local où on était et on était obligé de louer ailleurs, au Patro», souligne l’imam.

«L’association qui gère le lieu de culte ne pouvait pas organiser d’activités dans la configuration qu’on avait avant», ajoute-t-il. Les fêtes religieuses, comme le Ramadan et la fête de l’Aïd, qui étaient célébrées à l’extérieur pourront aussi l’être dans les salles de la mosquée de Lévis ainsi que les repas communautaires organisés à ces occasions.

S’ouvrir à la population

Lors de l’ouverture de la première salle de prière sur l’avenue Bégin il y a «trois ou quatre années», une petite journée porte ouverte avait été organisée, mais «ça n’avait pas donné beaucoup de succès. Mais, on était tout nouveau dans le Vieux-Lévis».

L’expérience sera toutefois renouvelée puisque l’ouverture aux autres communautés, la lutte contre les préjugés et la promotion du vivre ensemble font partie de la mission des lieux. «Depuis le début, notre leitmotiv est de s’ouvrir sur notre voisinage, faire de la mosquée un lien de rencontre, un pont qui relie les différentes communautés. On n’a pas vocation à se recroqueviller sur nous même», rappelle Karim Elabed.

L’imam reconnaît toutefois que si le local a été installé «dans des délais assez courts pour répondre au besoin le plus urgent d’accueillir la communauté dans un lieu plus accueillant et plus grand», des aménagements restent encore à effectuer.

«Il nous reste quand même pas mal de travail avant de commencer à se dire qu’on peut faire des portes ouvertes, précise-t-il. Pour concrétiser, il faut travailler, il faut des moyens, des bénévoles. On veut construire un pont, mais il ne faut pas que le trajet se fasse seulement dans un sens. Il faut que ça soit dans les deux sens. Ça prend du temps.»

«On a pas mal d’occasions de célébrer, les fêtes religieuses et aussi les commémorations, comme dernièrement à Québec. Il y a beaucoup d’occasions de s’ouvrir et c’est notre but. Et d’y travailler pour tisser des liens, c’est notre objectif», conclut Karim Elabed.

Les plus lus

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Les élèves du sud de la Chaudière-Appalaches devront porter le masque en tout temps

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé mardi, qu'à la suite d'une recommandation formulée par les autorités de santé publique, que dès ce vendredi matin, le port du masque de procédure sera obligatoire en tout temps dans les salles de classe de tout établissement d'enseignement primaire et secondaire de trois MRC de la Chaudière-Appalaches, soit celles des Appalaches, d...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 1er septembre 2021

Les membres du conseil d’administration de la FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches sont heureux d’annoncer la nomination de Guy Bonneau (1re photo) à titre de nouveau président de l’organisation. En fonction depuis les dernières semaines, il ira à la rencontre des membres lors de la tournée automnale. Cette tournée de toutes les sous-régions lui donnera l’occasion de rencontrer les me...