CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Selon le plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement six résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

Au moment d'écrire ces lignes, 19 252 résidents de la Chaudière-Appalaches ont été infectés par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire. Selon les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 18 836 personnes demeurant dans la région étaient maintenant guéries de la maladie (+ 19 comparativement aux données dévoilées lundi).

En ce qui a trait à la répartition des six nouveaux découverts lundi, 3 d'entre eux ont été enregistrés dans la MRC de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), 1 à Lévis, 1 dans la MRC des Etchemins et 1 dans la MRC de Montmagny.

Hier, aucun nouveau cas n'a été découvert dans les MRC de Lotbinière, de Bellechasse, Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges), des Appalaches (région de Thetford Mines), Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce) et de L'Islet.

Quant aux hospitalisations provoquées par la COVID-19 sur le territoire, cinq personnes sont maintenant hospitalisées à l'Hôtel-Dieu de Lévis en raison de la maladie (- 1 comparativement à la veille), dont trois aux soins intensifs (aucune augmentation nette comparativement à hier).

Comme depuis plusieurs jours, aucun nouveau décès lié à la COVID-19 n'est survenu en Chaudière-Appalaches. Rappelons que depuis le début de la crise sanitaire, 357 résidents de la région ont perdu leur combat contre cette maladie.

Au chapitre des variants, il y a toujours 512 cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches qui sont officiellement des cas confirmés de variants. 499 personnes touchées ont été infectées par le variant britannique, 11 ont été infectées par le variant brésilien et 2 ont été infectées par le variant sud-africain. Le taux de positivité aux variants sur sept jours est toujours de 100 % dans la région et celui au variant britannique sur sept jours est désormais de 74,2 %.

Selon les données du CISSS-CA, 65 cas confirmés étaient actifs lundi sur le territoire (- 6 comparativement aux données dévoilées lundi).

À ce jour, 390 180 doses de vaccins ont été administrées en Chaudière-Appalaches depuis décembre (+  2584 comparativement aux données dévoilées lundi).

Répartition des cas ainsi que des cas actifs et la variation par MRC - En date du 21 juin à 16h

Portrait des éclosions ainsi que de la situation dans les écoles

Le CISSS-CA rapporte maintenant 9 éclosions actives sur le territoire (- 1 comparativement au bilan régional de lundi), soit 5 dans des écoles ou des milieux de garde et 4 dans des entreprises.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des établissements scolaires du Grand Lévis, en date du lundi 21 juin, où des cas confirmés de COVID-19 frappent des personnes fréquentant ces milieux. Les écoles qui font leur apparition sur la liste sont en vert tandis que les écoles déjà présentes sur la liste, avec nouveaux cas confirmés, sont en rose. Les écoles avec un astérisque sont celles qui avaient été retirées de la liste, car il n'y avait aucun cas rapporté depuis 14 jours, mais qui ont maintenant un ou des nouveaux cas depuis le dernier rapport.

Toujours moins de nouveaux cas au Québec

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 84 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 374 095 personnes infectées depuis le début de la crise sanitaire. Selon l'INSPQ, 361 675 Québécois étaient rétablis de l'infection, en date d'hier (+ 164 comparativement aux données dévoilées lundi).

Le plus récent bilan gouvernemental sur l'évolution de la pandémie fait également état de 4 nouveaux décès, ce qui fait passer le nombre total de morts au Québec liés à la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire à 11 195. Un des quatre décès annoncés mardi est survenu au cours des 24 dernières heures, deux sont survenus entre le 15 et le 20 juin et l'autre est survenu avant le 15 juin.

Selon les données compilées par l'INSPQ, il y avait hier 1 225 cas actifs confirmés dans la province (- 74 comparativement aux données dévoilées lundi).

Le nombre total d'hospitalisations a diminué de 7 par rapport à la veille, avec un cumul de 161. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a toutefois augmenté de 1, pour un total actuel de 40. 

En ce qui a trait aux cas de variants, il y a toujours 7 777 Québécois qui ont officiellement été infectés par des variants de la COVID-19, soit 6 835 par la variant britannique, 495 par la variant brésilien, 412 par la variant sud-africain et 35 par le variant indien. À l'échelle de la province, le taux de positivité aux variants sur sept jours est de 91,9 %.

Les prélèvements pour dépistage réalisés le 20 juin s'élèvent à 16 367.

Quant à la campagne provinciale de vaccination, 86 458 doses de vaccin ont récemment été administrées au Québec, pour un total de 7 472 859 depuis décembre au Québec. Hors Québec, ce sont 18 825 doses au total qui ont été administrées à des Québécois, pour un total cumulé de 7 491 684 doses reçues par les Québécois.

Jusqu'à maintenant, le gouvernement provincial a reçu 8 285 035 doses de vaccin. Québec attend cette semaine 1 494 920 doses du vaccin de Moderna et 546 990 doses du vaccin de Pfizer.

D'ailleurs, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé mardi qu'une personne ayant reçu une première dose du vaccin Pfizer pourrait recevoir une deuxième dose du vaccin de Moderna. Cette décision s'appuie sur l'avis des experts de la Santé publique et sur les recommandations du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ).

De nouveaux arrivages importants de Moderna sont attendus au Québec sous peu. Une livraison en provenance des États-Unis est notamment prévue et permettra d'obtenir 2,6 millions de doses au cours des semaines du 28 juin et du 5 juillet. Grâce à ces livraisons supplémentaires, il sera possible dès demain de se présenter dans une clinique sans rendez-vous et de recevoir le vaccin Moderna, peu importe le vaccin utilisé lors de la première dose.

Dans le contexte où les quantités de vaccins de Pfizer livrés au Canada seront moindres au cours des prochaines semaines, cela permettrait donc à des personnes ayant reçu ce vaccin en première dose de pouvoir obtenir le vaccin de Moderna comme deuxième dose et, ainsi, de devancer leur deuxième dose. Les vaccins de Pfizer et de Moderna sont tous deux des vaccins à ARN messager.

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Les plus lus

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.

COVID-19 : trois nouveaux cas découverts au cours des trois derniers jours

Le ciel continue d'être clair en Chaudière-Appalaches en ce qui a trait à la pandémie de COVID-19. Au cours des trois derniers jours, seulement trois nouveaux cas ont été découverts pour l'ensemble du territoire.

COVID-19 : assouplissement des mesures en zone verte

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), deux résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Aussi, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce de nouveaux assouplissem...

La Cycloroute dans la mire des motoneigistes

Les motoneigistes pourraient bientôt pouvoir emprunter la Cycloroute de Bellechasse, en hiver, pour pouvoir circuler de Lévis à Saint-Anselme. La MRC de Bellechasse a adopté une résolution permettant cette possibilité lors de l’une des plus récentes séances du conseil des maires.

Le GIRAM dénonce un déboisement à Beaumont

Le Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) a fait une sortie, le 15 juillet, pour dénoncer le déboisement mené par le promoteur dans le cadre du projet immobilier Domaine du Saint-Laurent. L’organisme régional estime que ce dernier a tout simplement fait «décaper» le cap Saint-Claude, où se trouvent les vestiges du fort de Beaumont, cité comme lieu patrimonial par la Mun...

Le parc de la Rivière-Etchemin aura son pavillon

La construction du bâtiment qui accueillera les usagers à longueur d’année a débuté en mai dernier. Ce sont 3 M$ qui ont été investi dans le projet, soit 1,9 M$ du gouvernement du Québec ainsi que 1,2 M$ de la Ville de Lévis.

Saint-Vallier remontera de nouveau dans le temps

Le comité organisateur du spectacle théâtral Sur les traces de La Corrivaux présentera, pour une huitième année, une panoplie d’activités à saveur d’antan, les 27, 28, 29 août prochains.

Le passeport vaccinal pourra être exigé dès cet automne

Les Québécois devront présenter leur preuve vaccinale (code QR), démontrant qu'ils ont bel et bien reçu deux doses d'un vaccin contre la COVID-19, à partir du 1er septembre si la situation épidémiologique de leur région se détériore.

Les Québécois vaccinés pourront gagner de l'argent

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, accompagné du ministre des Finances, Eric Girard, a dévoilé aujourd'hui les détails du concours Gagner à être vacciné! qui sera lancé dans les prochaines semaines. Ce concours donnera la chance aux personnes vaccinées contre la COVID-19 de remporter plusieurs lots, d'une valeur totale de 2 M$.

COVID-19 : une clinique de vaccination temporaire à Saint-Henri

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) va implanter une clinique de vaccination temporaire contre la COVID-19 cette semaine au Centre récréatif et sportif de Saint-Henri.