Le premier ministre a annoncé que tout le Québec sera en zone verte dès le 28 juin prochain. CRÉDIT : ÉMILIE NADEAU - ARCHIVES

Devant une nouvelle amélioration de la situation épidémiologique de la province, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 22 juin, que le plan de déconfinement de la société québécoise se poursuivra selon l'échéancier prévu. Dès lundi, toutes les régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches, seront en zone verte (palier de vigilance dans le système d'alertes régionales du gouvernement).

«Ça va bien. Il y a de moins en moins de nouveaux cas de COVID-19 et le nombre de personnes hospitalisées continue de diminuer. En plus, notre campagne de vaccination va bien et nous avons dépassé notre objectif de 75 %. En effet, 80 % des Québécois ont reçu une première dose d'un vaccin contre la COVID ou ont pris un rendez-vous pour ce faire. On peut donc aller de l'avant avec d'autres allégements», a d'emblée déclaré M. Legault, lors d'une conférence de presse à Montréal.

Dès vendredi, les personnes provenant de bulles différentes qui ont reçu deux doses d'un vaccin contre la COVID-19 ne seront plus obligées de porter un masque lorsqu'elles se rencontreront à l'intérieur d'une maison. Également, les festivals pourront accueillir un maximum de 3 500 personnes à partir du 25 juin.

Trois jours plus tard, les régions sociosanitaires du Québec qui ne sont pas encore en zone verte passeront à ce palier. Un vert «même foncé» puisque des allégements supplémentaires seront en vigueur dès le 28 juin.

À partir de cette date, les rassemblements dans des résidences privées pourront réunir 10 personnes à l'intérieur et 20 personnes à l'extérieur. Cette règle sera aussi applicable dans les restaurants et les bars alors que 10 personnes pourront se retrouver à une même table à l'intérieur tandis que 20 personnes pourront se réunir sur une terrasse extérieure de ces établissements.

Au niveau sportif, chaque match à l'extérieur pourra réunir 50 joueurs ainsi que 50 spectateurs. À l'intérieur, chaque match pourra réunir 25 joueurs ainsi que 25 spectateurs dès le 28 juin. Pour les mariages et les funérailles, un maximum de 250 personnes pourront assister aux cérémonies en étant tout le temps assis. Toutefois, les rassemblements suivant ces cérémonies ne pourront réunir que 25 personnes, s'il se tient à l'intérieur, ou 50 personnes, s'il se tient à l'extérieur.

«À partir de lundi, on pourra passer des petits partys aux moyens partys. Mais il est bien important de demeurer prudent et de ne pas faire des gros partys comme la majorité des Québécois n'a pas encore reçu une deuxième dose de vaccin», a illustré M. Legault.

«Plus de vaccinés, plus de liberté»

D'ailleurs, le premier ministre, le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, ont profité de la conférence de presse pour inviter une nouvelle fois les Québécois de 12 ans et plus à aller se faire vacciner.

Plus particulièrement, les autorités aimeraient que la couverture vaccinale des 40 ans et moins augmente, alors que 70 % des personnes âgées entre 30 et 39 ans, 65 % des Québécois âgés entre 18 et 29 ans et 73 % des adolescents ont au moins reçu ou recevront une première dose d'un vaccin contre la COVID-19.

De plus, alors que 80 % de la population québécoise a reçu ou recevra bientôt une première dose, ce taux chute à 76 % à Laval et à 75 % à Montréal, ce qui inquiète le gouvernement.

«Il est important d'aller se faire vacciner pour se protéger soit même, pour protéger les personnes vulnérables de son entourage et pour qu'on puisse atteindre l'immunité collective, qui nous permettra un retour à la normale que l'on espère pour la fin août. On le voit aussi au Royaume-Uni, le variant Delta (indien) commence à se propager. Il est donc important que les braises actuelles au Québec ne se rallument pas pour provoquer un feu, soit une quatrième vague de la pandémie», a imagé M. Legault.

Soulignons finalement que le ministre de la Santé a indiqué que les personnes ayant souffert de la COVID-19 qui n'ont reçu qu'une dose d'un vaccin contre la COVID-19 pourront recevoir si elles le désirent une deuxième dose afin de se conformer aux normes exigées pour voyager à l'extérieur du pays.

 

Les plus lus

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.

COVID-19 : trois nouveaux cas découverts au cours des trois derniers jours

Le ciel continue d'être clair en Chaudière-Appalaches en ce qui a trait à la pandémie de COVID-19. Au cours des trois derniers jours, seulement trois nouveaux cas ont été découverts pour l'ensemble du territoire.

COVID-19 : assouplissement des mesures en zone verte

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), deux résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Aussi, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce de nouveaux assouplissem...

La Cycloroute dans la mire des motoneigistes

Les motoneigistes pourraient bientôt pouvoir emprunter la Cycloroute de Bellechasse, en hiver, pour pouvoir circuler de Lévis à Saint-Anselme. La MRC de Bellechasse a adopté une résolution permettant cette possibilité lors de l’une des plus récentes séances du conseil des maires.

Le GIRAM dénonce un déboisement à Beaumont

Le Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) a fait une sortie, le 15 juillet, pour dénoncer le déboisement mené par le promoteur dans le cadre du projet immobilier Domaine du Saint-Laurent. L’organisme régional estime que ce dernier a tout simplement fait «décaper» le cap Saint-Claude, où se trouvent les vestiges du fort de Beaumont, cité comme lieu patrimonial par la Mun...

Le parc de la Rivière-Etchemin aura son pavillon

La construction du bâtiment qui accueillera les usagers à longueur d’année a débuté en mai dernier. Ce sont 3 M$ qui ont été investi dans le projet, soit 1,9 M$ du gouvernement du Québec ainsi que 1,2 M$ de la Ville de Lévis.

Saint-Vallier remontera de nouveau dans le temps

Le comité organisateur du spectacle théâtral Sur les traces de La Corrivaux présentera, pour une huitième année, une panoplie d’activités à saveur d’antan, les 27, 28, 29 août prochains.

Le passeport vaccinal pourra être exigé dès cet automne

Les Québécois devront présenter leur preuve vaccinale (code QR), démontrant qu'ils ont bel et bien reçu deux doses d'un vaccin contre la COVID-19, à partir du 1er septembre si la situation épidémiologique de leur région se détériore.

Les Québécois vaccinés pourront gagner de l'argent

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, accompagné du ministre des Finances, Eric Girard, a dévoilé aujourd'hui les détails du concours Gagner à être vacciné! qui sera lancé dans les prochaines semaines. Ce concours donnera la chance aux personnes vaccinées contre la COVID-19 de remporter plusieurs lots, d'une valeur totale de 2 M$.

COVID-19 : une clinique de vaccination temporaire à Saint-Henri

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) va implanter une clinique de vaccination temporaire contre la COVID-19 cette semaine au Centre récréatif et sportif de Saint-Henri.