Les surplus qu’ont engendré les fêtes de Célébrations Lévis 2011 permettent de financer en partie le spectacle Surface présenté au quai Paquet chaque année. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Dix ans plus tard et après avoir produit un surplus de 800 000 $ dans les coffres de la Ville, Célébrations Lévis 2011 a permis de semer quelques graines qui, aujourd’hui à maturité, ont permis à Lévis de connaître l’essor et le dynamisme qui l’habite depuis quelques années.

À lire aussi : Célébrations Lévis 2011 : 10 ans plus tard

Dès ses balbutiements, Célébrations Lévis 2011 avait pour objectif de créer un sentiment d’appartenance de sa population envers la grande ville de Lévis, et ce, malgré la fusion encore jeune à l’époque.

«On souhaitait aller chercher l’adhésion de la population, organiser des événements identitaires et accroître la notoriété de Lévis, c’était nos lignes directrices», expose Sylvie Girard, commissaire des festivités de 2011.

Les fêtes de 2011 se voulaient un point d’ancrage pour le futur de la ville fusionnée de Lévis. C’est à partir de ce moment que Lévis s’affirmait comme étant autre chose que la rive-sud du fleuve Saint-Laurent et de Québec.

«Célébrations Lévis 2011, c’était l’affirmation après 10 ans de fusion qu’on commençait à développer un vrai sentiment d’appartenance envers la grande ville. On sentait qu’on était en train de cimenter la nouvelle ville», se souvient Gilles Lehouillier, député de Lévis à l’époque et, aujourd’hui, maire de Lévis.

La grande fête qui s’est étirée tout au long de 2011 a permis à la population impliquée dans tous les milieux de s’affirmer comme étant une ville d’importance au Québec.

«Je pense que Célébrations Lévis 2011 est une graine qui a été semée et qui a démontré qu’à Lévis, on est aussi capable de faire des choses un peu folles et démesurées avec l’appui de la communauté. Je suis certaine que cette graine-là qui a été semée a résonné dans la tête de plusieurs», partage Mme Girard.

Des événements qui restent

De cette foule d’événements qui ont été produits à Lévis en 2011, plusieurs en ont inspiré d’autres qui aujourd’hui sont bien connus.

«Un des meilleurs exemples de ça, c’est le quai Paquet. On l’avait utilisé pour faire une plage pendant les fêtes de 2011. Avec l’engouement que ça a engendré, ça a donné l’idée à la Ville d’en faire quelque chose de monumental», explique Denis Therrien, président du conseil d’administration de Célébrations Lévis 2011.

«C’est à partir de là que sont venus les autres grands événements, comme les activités au secteur de la Traverse. On organise de plus en plus de grands événements sur le territoire depuis. On organise beaucoup plus de fêtes et il y a un dynamisme à Lévis qui est hors du commun depuis ce temps-là», ajoute M. Lehouillier.

Lorsque les 800 000 $ de surplus ont atterri dans les coffres de la Ville, les acteurs importants des fêtes de 2011 ont partagé leur souhait de voir ces argents investis dans le milieu artistique et dans la création d’événements d’envergure. Aujourd’hui, l’administration en place à la Ville profite encore de cette somme engendrée par Célébrations Lévis 2011 pour faire la promotion de la relève artistique lévisienne.

«On l’a utilisé essentiellement, comme ce sont des fonds qui ont été amassés par des gens de Lévis, pour des artistes de la relève lévisienne. D’où vient l’idée du spectacle Surface, ce surplus sert à le financer en partie année après année», indique le maire.

Un 25e à venir?

Forte du succès des festivités de 2011, la Ville aimerait organiser d’autres fêtes d’envergure pour souligner les 25 ans des fusions.

«Il est clair que nous sommes déjà en train de préparer quelque chose pour le 25e anniversaire, ce sera la prochaine grande étape. Au cours des prochaines années, notre intention est ferme, nous voulons faire une activité assez grandiose pour célébrer les 25 ans de la nouvelle ville», expose le premier citoyen de Lévis.

Bien que le projet soit encore embryonnaire, Gilles Lehouillier s’imagine déjà fêter Lévis comme les Lévisiens l’ont fait en 2011.

«On a l’intention de faire quelque chose d’assez grandiose, on va préparer le 25e de façon très soutenue (dans les prochaines années) […] On va aussi créer un comité spécial des fêtes et on va essayer d’aller chercher tout le dynamisme de notre milieu pour être à la hauteur de ce qui a été fait en 2011», conclut M. Lehouillier.

Les plus lus

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

COVID-19 : nouvel appel à la vaccination par les autorités

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé de la province, Christian Dubé, et le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation sanitaire de la province, le 7 septembre dernier. Si M. Legault a indiqué que les Québécois devront «apprendre à vivre avec le virus», il a demandé une nouvelle fois à ses concitoyens non vaccinés ...

Les élèves du sud de la Chaudière-Appalaches devront porter le masque en tout temps

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé mardi, qu'à la suite d'une recommandation formulée par les autorités de santé publique, que dès ce vendredi matin, le port du masque de procédure sera obligatoire en tout temps dans les salles de classe de tout établissement d'enseignement primaire et secondaire de trois MRC de la Chaudière-Appalaches, soit celles des Appalaches, d...

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 1er septembre 2021

Les membres du conseil d’administration de la FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches sont heureux d’annoncer la nomination de Guy Bonneau (1re photo) à titre de nouveau président de l’organisation. En fonction depuis les dernières semaines, il ira à la rencontre des membres lors de la tournée automnale. Cette tournée de toutes les sous-régions lui donnera l’occasion de rencontrer les me...