Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s'est réjoui des avancées obtenues dans le dossier Sanimax. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis s'est réjouie, le 17 novembre, que le gouvernement du Québec a donné suite à ses demandes pour s'attaquer au problème d'odeurs de l'usine Sanimax, à Charny.

Rappelons que l'été dernier, plusieurs citoyens de Lévis ont rapporté que des odeurs nauséabondes persistantes émanaient de l’usine située dans le quartier Charny. À ce moment, l'entreprise avait notamment expliqué que les chaudes températures jumelées à une augmentation du volume d'animaux à traiter, en raison des conflits de travail dans des abattoirs du Québec, avaient provoqué cette situation.

Invitée à agir par plusieurs résidents, la Ville de Lévis a déposé plusieurs demandes au ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (MELCC), le responsable de ce dossier.

Le ministre de l'Environnement, Benoit Charrette, a confirmé dans une lettre transmise le 2 novembre au maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que Québec mettra en place un comité de travail conjoint avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec afin de trouver des «solutions concrètes» aux problèmes d’odeurs émanant de l’usine Sanimax.

«Le mandat de ce comité est de préparer, d’ici la fin de l’année 2021, un plan d’action permettant d’identifier des actions concrètes et de faciliter leur mise en œuvre pour résoudre la problématique des odeurs provenant des opérations de l’usine de Sanimax à Lévis», a écrit M. Charrette.

La municipalité a aussi obtenu l'assurance du MELCC qu'elle sera consultée lors de la réflexion et de la recherche de solutions.

«Nous appuyons entièrement la population aux prises avec des problèmes d'odeurs et nos représentations portent leurs fruits afin que soit corrigée cette situation intolérable. Nous sommes très heureux des mesures mises de l'avant par le ministère jusqu'à présent et nous appuyons sa détermination à trouver des solutions concrètes et permanentes aux problèmes d'odeurs», a souligné le premier citoyen de Lévis.

Notons finalement que la nouvelle administration municipale travaille aussi à modifier le règlement sur les nuisances, la paix, l'ordre, le bon gouvernement, le bien-être général et les animaux de la Ville de Lévis. S'inscrivant dans les orientations de la nouvelle politique environnementale de la municipalité, les modifications désirées au règlement permettront «de mieux contrôler les nuisances sur son territoire, incluant les mauvaises odeurs».

Les plus lus

Québec diminue la taille des rassemblements dès le 26 décembre

Devant la nouvelle dégradation de la situation épidémiologique de la province, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 22 décembre, l’imposition d’une nouvelle mesure afin de freiner la propagation du coronavirus. Cependant, les rassemblements réunissant 10 personnes pourront avoir lieu les 24 et 25 décembre.

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

COVID-19 : deux décès enregistrés en Chaudière-Appalaches, mais le nombre d'hospitalisations est stable

Comme ailleurs au Québec, l'augmentation des nouveaux cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. Au cours de la fin de semaine, deux décès liés à la maladie sont également survenus dans la région. Toutefois, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié lundi par le Centre intégré de santé et de services sociaux, le nombre de personnes hospitalisées est demeuré sensibl...

COVID-19 : une autre journée similaire aux précédentes en Chaudière-Appalaches

La hausse des nouveaux cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches alors que plus de 400 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, comme hier, la situation demeure stable dans les hôpitaux et aucun nouveau décès provoqué par la maladie n'a été annoncé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de...

COVID-19 : Québec met en place de nouvelles directives pour le dépistage et la gestion des cas

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a dévoilé, le 4 janvier, de nouvelles directives en ce qui a trait au dépistage de la COVID-19 et la gestion des cas détectés de la maladie. Avec ces mesures qui entrent en vigueur dès aujourd'hui, Québec veut diminuer les impacts dans le réseau de la santé et dans la société de la hausse importante de nouveaux cas de COVID-19 dans ...

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

COVID-19 : Québec met en place de nouvelles restrictions

Devant la situation épidémiologique «critique» de la province, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a annoncé, le 20 décembre, un nouveau train de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus au Québec.

COVID-19 : plus de 500 nouveaux cas et bond des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

Plus de 500 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts au cours des 24 dernières heures en Chaudière-Appalaches et une augmentation des hospitalisations liées à cette maladie a aussi été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié jeudi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.