Sélectionnée parmi plus de 300 groupes inscrits, l'équipe Beaver Fever – The Amik, formée des Lévisiens Jean-Sébastien Brisson, Arnaud Fontaine-Richard, Pierre-Luc Brochu, Sébastien Guay-Gosselin et Jean-François Blais, sera l'une des 30 équipes qui participeront à l'édition d'Ottawa-Gatineau du Red Bull Flugtag à la fin juillet.

Par Érick Deschênes
e.deschenes@journaldelevis.com

«Quand on a vu l'événement en personne en Floride l'an dernier, c'était juste complètement fou et on s'est dit pourquoi pas nous. (…) Après l'envoi de notre candidature, nous étions super stressés, mais quand on a su que nous étions sélectionnés, nous avons poussé un soupir de soulagement», se rappellent avec joie Jean-François Blais et Sébastien Guay-Gosselin sur leur participation à l'événement.

Créé en 1992 par la célèbre compagnie de boisson énergisante, le Flugtag, qui signifie «jour de vol» en allemand, consiste en une compétition mondiale loufoque où les équipes doivent faire voler un engin artisanal.

Après avoir interprété un numéro humoristique pour dérider les spectateurs, les participants doivent s'élancer d'une rampe de lancement de sept mètres et s'envoler le plus loin possible. En plus d'être évaluées sur la distance, les formations doivent présenter un design original pour leur appareil et offrir la meilleure introduction.

Prêts à se dépasser

Après avoir reçu la bonne nouvelle à la mi-juin, l'équipe lévisienne composée de trois résidants de Charny et deux de Breakeyville a amorcé il y a une vingtaine de jours la construction de sa machine. Afin de remporter l'épreuve disputée à Ottawa-Gatineau le 27 juillet, les jeunes hommes ont décidé de miser sur les symboles canadiens.

Lors du numéro humoristique, le groupe relatera les péripéties d'un bûcheron. Ensuite, les cinq Lévisiens tenteront de voler le plus loin possible avec leur appareil, une énorme tête de castor volante. D'ailleurs, le nom de l'animal en anglais (beaver) et en langue amérindienne ojibwé (amik) ont inspiré l'équipe pour son identification.

Et s'il s'agit d'une première participation à la compétition pour les cinq Lévisiens, ils comptent bien ne pas faire de la figuration. 

«Nous sommes quand même tous compétitifs. C'est sûr qu'on ne souhaite pas un crash. On va là pour le plaisir et l'expérience, mais dans le fond de nous, nous allons là pour gagner le show. (…) C'est sûr que si la chance se représente, on va s'essayer de nouveau», fixe comme objectifs le capitaine de l'équipe Jean-Sébastien Brisson et Arnaud Fontaine Richard.

Soulignons finalement que vous pouvez suivre les péripéties de Beaver Fever – The Amik sur Facebook, Twitter, Instagram et Vine en cherchant simplement Beaver Fever ou Team Amik sur les moteurs de recherche de ces médias sociaux.

Sur la photo: Pierre-Luc Brochu, Jean-Sébastien Brisson, Sébastien Guay-Gosselin, Jean-François Blais et Arnaud Fontaine-Richard tenteront de faire voler leur tête de castor géante le 27 juillet prochain à Ottawa.

Les plus lus