Photo : Gilles Boutin - Archives

Monsieur Legault, Le dimanche 5 juin, à Sherbrooke, vous avez affirmé concernant le projet du 3ème lien qu'«on peut bien critiquer, mais quelles sont les alternatives? À part chialer, il faut arriver avec une proposition». 

Note de la rédaction : Le Journal de Lévis n'endosse aucune opinion qui est partagée dans les lettres d'opinion ou ouvertes publiées dans notre section Opinions. Les opinions qui sont exprimées dans ce texte sont celles des autrices signataires.

Il existe, M. Legault, des alternatives pour régler la problématique de la congestion routière qui, faut-il le rappeler, est présente surtout aux heures de pointe.  

Voici des exemples :

- offrir un transport en commun efficace, attrayant et rapide reliant la rive nord et la rive sud (tramway, métro, autobus, train ou autres);

- bonifier l’utilisation des traversiers (gratuité pour les piétons et cyclistes, traverses plus fréquentes avec deux bateaux et non un seul);

- ajouter des bateaux-navettes de mai à novembre (pour les piétons et cyclistes);

- ajouter des corridors sécuritaires de mobilité active sur la rive sud et la rive nord afin que les gens se déplacent de façon sécuritaire à pied ou en vélo (pistes multifonctionnelles utilitaires);

- baisser le coût du transport en commun pour les usagers;

- aménager des voies réversibles sur le pont Pierre-Laporte aux heures de pointe;

- créer des stationnements incitatifs pour les zones plus éloignées avec un transport en commun;

- favoriser les initiatives de télétravail, etc.

Comme vous le constatez, M. Legault, les solutions ne manquent pas. En augmentant significativement l’offre de transports collectif et actif, la congestion automobile diminuera.

Avec un budget de plus de 6 G $, il y a moyen d’implanter plusieurs de ces propositions, sinon toutes! Soyons créatifs! L’urgence climatique l’exige pour les futures générations!

Marie-France Vincent

Andrée Labrecque

Membres du Collectif Virage (regroupement de citoyen.n.e.s de Lévis ayant pour mission de sensibiliser la population et les élus à la crise climatique et à l’importance de la mobilité durable et active.

Les plus lus