Steven Blaney et ses collègues du caucus conservateur à la Chambre des communes voteront contre le discours du Trône, un vote de confiance pour le gouvernement libéral minoritaire.

Comme ses collègues du Parti conservateur du Canada (PCC), le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, n’a pas du tout apprécié les engagements contenus dans le discours du Trône, présenté le 23 septembre par la gouverneure générale du Canada, Julie Payette.

«Ce discours du Trône était rempli de phrases creuses, remplie de lieux communs. Le gouvernement libéral ressemble à un navire pris dans une tempête qui est à la dérive et qui n’a plus de gouvernail», a d’emblée imagé M. Blaney, au lendemain de la cérémonie marquant le début de la nouvelle session à la Chambre des communes.

À l’instar des collègues de son parti, c’est particulièrement le désir des libéraux d’injecter massivement des deniers publics afin de réaliser des dizaines d’engagements qui suscite la grogne de l’élu lévisien. Si Steven Blaney juge qu’il est nécesssaire pour le gouvernement fédéral de s’endetter temporairement lorsque le pays vit une crise économique, le député conservateur estime qu’une telle démarche doit être balisée.

«Ma grand-mère me disait toujours que quelqu’un qui paie ses dettes s’enrichit, ce que j’ai pas entendu dans le discours du Trône. Les libéraux ont promis plusieurs dépenses extravagantes. Il y a beaucoup d’économistes qui commencent à s’inquiéter de l’endettement massif du gouvernement fédéral. Même qu’une agence de notation a abaissé la cote de crédit du Canada. Les libéraux ne semblent pas se rendre compte qu’en s’endettant massivement, ils fragilisent le filet social canadien», a-t-il déploré.

Mesures «mal ciblées»

Également, Steven Blaney s’est dit déçu devant l’absence de «mesures concrètes» pour notamment aider les provinces dans leur combat contre la pandémie ainsi que pour favoriser la relance économique du pays.

«Dans plusieurs pays européens, différentes mesures ont été mises en place, comme le Royaume-Uni avec l’implantation de tests de dépistage rapides, afin d’augmenter la capacité de dépistage. Le dépistage systématique est la clef pour aider les provinces dans leur combat contre la pandémie. Aussi, je trouve ça dommage qu’il n’y a pas plus de mesures concrètes comme la Subvention salariale d’urgence afin d’aider nos entrepreneurs. Plusieurs d’entre eux dans la région ont des difficultés à recruter de la main-d’oeuvre puisque plusieurs travailleurs préfèrent profiter d’autres mesures gouvernementales, comme la Prestation canadienne d’urgence, et demeurer à la maison», a lancé le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Du même souffle, Steven Blaney a joint sa voix à plusieurs politiciens québécois, dont le premier ministre du Québec François Legault, qui ont dénoncé le désir du gouvernement libéral de s’ingérer dans les champs de compétence provinciaux, notamment avec la mise en place de normes nationales pour les milieux d’hébergement pour les aînés.

«Ottawa est mal placé pour faire la leçon aux provinces sur leur gestion de la situation dans les résidences pour aînés alors qu’au début de la pandémie, il a tardé à fermer nos frontières. J’ai l’impression qu’en allant jouer dans les plates-bandes des provinces, il veut faire diversion pour ne plus avoir à parler de l’affaire WE Charity. Avec sa philosophie Ottawa knows best, le gouvernement libéral a une approche assez condescendante», a conclu l’élu conservateur.

Les plus lus

COVID-19 : l'École de l'Auberivière est fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) et la direction régionale de santé publique ont annoncé aux parents des élèves de l'École de l'Auberivière, située à Saint-David, que l'établissement est fermé jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion de cas de COVID-19 parmi les personnes fréquentant l'institution.

LA SQDC ouvrira une deuxième succursale à Lévis

​La SQDC a signé un bail afin d’ouvrir, d’ici le printemps, une succursale qui sera située au 1855, route des Rivière, à Saint-Nicolas.

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

Repensons Lévis devient un parti politique municipal

Formé à la fin du printemps dernier, le collectif citoyen Repensons Lévis a officiellement été autorisé à titre de parti politique municipal par le Directeur général des élections du Québec, le 13 novembre.

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : l’administration Lehouillier présente son concept final

C’est lors d’une séance d’information virtuelle, tenue le 5 novembre, que la Ville de Lévis a présenté à une centaine de citoyens le concept final pour le réaménagement de portions du boulevard Guillaume-Couture. Le tout s’inscrit dans le projet de réseau de transport en commun structurant que la municipalité désire implanter sur cette artère.

Une expérience inoubliable pour deux ambulanciers

Lors de la dernière semaine d’octobre, deux ambulanciers de Dessercom, Sylvain Cadieux et Camille Pelletier, ont vécu une intervention bien particulière. En effet, les deux paramédics sont venus à la rescousse d’une femme qui était sur le point d’accoucher. Le nouveau-né a finalement pointé le bout de son nez alors que le trio arrivait à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Québec envisage de permettre les rencontres individuelles

Le gouvernement va regarder la possibilité de permettre les rencontres individuelles entre personne, a annoncé le premier ministre québécois, ce 5 novembre en conférence de presse.

Les poules urbaines bientôt permises à Lévis?

Des citoyens de Lévis demandent à l’administration municipale d’autoriser et de réglementer les poules urbaines à Lévis. La Ville travaille justement sur cette question et regarde la possibilité de mener des projets pilotes sur le territoire.

COVID-19 : le plus petit nombre de cas des sept derniers jours dans la région

Selon les données des 24 dernières heures de la situation de la COVID-19 dans la province, 50 nouveaux cas ont été notés dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 1er novembre. Aucun résident du territoire n’a perdu la vie à la suite des complications de la maladie.

COVID-19 : Québec étudie la possibilité de fermer les écoles

François Legault, premier ministre du Québec, accompagné de Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, et de Horacio Arruda, directeur national de santé publique, a annoncé lors d’une conférence de presse concernant la situation de la COVID-19 dans la province, qu’il a demandé à la Santé publique d’étudier la possibilité de fermer les écoles pour une période de temps «bien défin...