CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Dès septembre prochain, Immostar, l’entreprise derrière le projet de construction de condos locatifs Loges Saint-Nicolas, complètera la phase 4 de son projet prévu en huit étapes et livrera le 550 qui contiendra 76 condos locatifs haut de gamme. Également, la conclusion de la phase 5 est prévue pour juillet 2022 et offrira sensiblement la même quantité d’unités locatives.

Situé sur l’ancien site du ciné-parc de Saint-Nicolas, le projet immobilier, qui prévoit 1 000 unités de condos locatifs d’ici 2027, a démarré en 2016 et livrera en septembre sa 465e unité. La phase 2 du projet s’est conclue en 2018 et la troisième en 2020, tandis que la quatrième et la cinquième sont respectivement prévues pour 2021 et 2022. C’est à ce même rythme qu’Immostar souhaite livrer les trois dernières étapes de son projet. Même qu’au courant de l’année 2022, une résidence du Groupe Château Bellevue s’ajoutera sur le site.

La quatrième et cinquième phase des Loges Saint-Nicolas représentent un investissement d’environ 20 M$ chacune. Notons qu’Immostar prévoit un investissement total de près de 250 M$ lorsque le projet arrivera à terme.

En plus d’offrir 76 condos locatifs du 3 ½ au 5 ½, un troisième gym se trouvera entre les murs du 550 ainsi qu’une piscine. «On veut continuer sur la même lignée qu’on a, on souhaite offrir des aires communes exceptionnelles, beaucoup d’espaces verts et des jardins communautaires», explique François Pelchat, vice-président location et marketing chez Immostar.

Ces unités de logement se détaillent entre 1 195 $ par mois et 2 230 $ par mois en fonction de leur grandeur.

Déjà, près de la moitié des nouvelles unités ont trouvé preneurs. M. Pelchat ajoute qu’avec les nouvelles réalités qu’ont apportées la pandémie et le confinement, les gens sont à la recherche de plus grands espaces. C’est pourquoi Immostar souhaite s’adapter à ces nouveaux besoins et agrandir davantage l’intérieur de ses condos locatifs au cours de prochaines phases.

Une clientèle et des projets à venir

Le vice-président location et marketing identifie deux types de clientèle parmi les résidents des Loges Saint-Nicolas. «L’âge moyen aux Loges est de 57 ans, ce sont souvent des gens dont les enfants ont quitté la maison et qui trouvaient qu’elle était trop grande et ont décidé de vendre. On voit aussi beaucoup de jeunes professionnels qui n’ont pas encore trouvé de maison qui viennent y vivre une année ou deux», mentionne-t-il.

Dès l’automne prochain, Immostar prévoit lancer les phases 6 et 7 du projet. Les bâtiments qui seront érigés lors de ces dernières contiendront un volet commercial puisque l’entreprise a ciblé quelques commerçants qu’elle aimerait intégrer sur son site résidentiel pour répondre à certains besoins de sa clientèle.

Les plus lus

Des bars tiki flottants faits à Lévis

Le Lévisien Dany Rodrigue a lancé à la mi-mars son entreprise Tiki Québec. Celui qui exerçait le métier de consultant en génie civil a profité d’une pause de travail occasionnée par la pandémie pour se mettre à l’ouvrage et développer une idée d’entreprise qu’il avait derrière la tête depuis l’année dernière.

Une Tite frette à Saint-Romuald

Une boutique spécialisée en bières de microbrasserie a ouvert ses portes à Saint-Romuald, le 22 mai dernier.

Importante transaction dans le milieu des résidences pour aînés

Jérôme Poulin, le président-directeur général des Résidences du Précieux Sang, a annoncé, le 1er juin, que cet établissement a fait l’acquisition de la Résidence Le St-Laurent-Lévis (sur la photo), qui appartenait depuis 2004 au Groupe Patrimoine.

Une entreprise spécialisée en intelligence artificielle au Dataparc de Lévis

Un premier bâtiment dédié à l’intelligence artificielle de la compagnie SmartMill sera construit dans les prochains mois au Dataparc, situé dans le parc industriel Bernières. Développement économique Lévis (DEL) a octroyé 200 000 $ en prêt conventionnel pour réaliser le projet évalué à 5,5M $.

Deux jeunes entrepreneurs lancent leur entreprise technologique

Deux Lévisiens de 16 ans, Jacob Thiboutot-Calderon et Alexis St-Pierre, ont créé leur propre entreprise d’ingénierie technologique, Lumina Labs Inc. Le commerce, incorporé depuis 2020, vendra des produits connectés et conçus de toutes pièces par les deux jeunes.

COVID-19 : la CNESST ajuste les mesures sanitaires en milieux de travail

Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé, le 7 juin, qu'elle entreprend des ajustements progressifs des mesures de prévention dans les milieux de travail afin de freiner la propagation du coronavirus.

C’est la fin pour L’Extase

La pandémie de COVID-19 aura provoqué la fermeture d’un autre commerce lévisien. Le bar de danseuses nues L’Extase ne rouvrira pas ses portes.

Un jeune Lévisien lance sa compagnie de vêtements

Samuel Turgeon, finissant à l’école secondaire Pointe-Lévy, a décidé de se lancer en affaires durant cette année de pandémie en créant sa propre compagnie de vêtements qui offre aussi un service de photographie. Le jeune lévisien a mis en place son projet en novembre 2020 pendant le confinement.

Les trois Chefs s’attaquent au marché montréalais

Après s’être bien implantés dans la grande région de Québec au cours des dernières années, Les trois Chefs poursuivront leur conquête du marché provincial. Pour ce faire, l’entreprise familiale lévisienne ouvrira le 2 juillet prochain une succursale à Brossard, la première du groupe dans la région montréalaise.

Valérie Garneau obtient le titre de citoyenne d’honneur de Lévis

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a remis la Médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis à Valérie Garneau, directrice aux finances du Groupe Garneau thanatologue, lors d’une cérémonie tenu au Complexe Blais, Gilbert & Turgeon, le 17 juin dernier.