Photo : Gilles Boutin - Archives

Comme des étudidants et des membres de syndicats, des représentants de groupes communautaire membres du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12) seront en grève demain afin de participer à la grande manifestation régionale revendiquant la sortie des industries fossiles en 2030 ainsi que le «réinvestissement massif dans le filet social».

Le RÉPAC 03-12 argue que les données s'accumulent démontrant que «les femmes, les personnes aînées, les personnes racisées, les premiers peuples et les plus pauvres seront plus durement touchés» par les changements climatiques. Pour freiner le réchauffement planétaire, ;e regroupement espère donc que le prochain gouvernement provincial bannisse les énergies fossiles d’ici 2030, «autant en termes de production, de transformation, d’exportation que d’importation».

«Si certains politiciens jouent le jeu de la partisanerie en faisant passer les experts du climat pour des idéologues, la crise climatique se déroule sous nos yeux que l’on vote à gauche ou à droite. Continuer d’investir dans le gaz naturel, relancer l’exploration, favoriser l’étalement urbain et le transport individuel, c’est contribuer directement au déclin de nos conditions de vie», a soutenu Naélie Bouchard-Sylvain, porte-parole du RÉPAC 03-12. 

Du même souffle, le regroupement désire que le prochain gouvernement réinvestisse «massivement dans le filet social pour assurer des conditions de vie décentes pour tous». Pour atteindre cet objectif, le RÉPAC 03-12 propose aux futurs élus de «taxer massivement la richesse».

«Tant que le gouvernement ne prendra pas le consensus scientifique au sérieux et qu’il continuera d’effriter notre filet social,  il est de notre responsabilité de tout faire pour lui faire comprendre l’urgence d’agir et combien nous prenons cet enjeu au sérieux. Il en va de la qualité de vie de tous et de toutes!», a affirmé Mme Bouchard-Sylvain.

Notons finalement que les groupes communautaires de la région tiendront une zone de grève en avant-midi vendredi au parvis de l’église Saint-Jean-Baptiste, à Québec. La manifestation régionale aura pour sa part lieu à 13h. Les participants quitteront alors le parc des Braves pour se diriger vers l'Assemblée nationale du Québec.

 

Les plus lus

Inflation : le gouvernement provincial dévoile les détails entourant l'envoi de nouveaux chèques d'aide

Comme il s'y était engagé en campagne électorale plus tôt cet automne, le gouvernement caquiste a officiellement confirmé, le 9 novembre, que Québec enverra un nouveau montant ponctuel à la majorité des Québécois pour les aider à faire face aux effets de l'inflation. Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, a alors présenté les détails entourant la mesure.

La Ville inaugure le pavillon d’accueil du parc de la Rivière-Etchemin

Le projet de pavillon d’accueil du parc de la Rivière-Etchemin, qui représente un investissement de 3 M$, dont 1,9 M$ octroyés par le gouvernement du Québec via le Fonds d’appui au rayonnement des régions et 1,1 M$ par la Ville de Lévis, a été inauguré, le 18 novembre dernier. Ce dernier sera ouvert à la population dès le 3 décembre prochain.

Un congrès pour Repensons Lévis

Pour la première fois de son histoire, le parti politique d’opposition à l’Hôtel de Ville de Lévis, Repensons Lévis (RL), tiendra un congrès, le 19 novembre prochain. Lors de l’événement au Juvénat Notre-Dame, les membres et les sympathisants réfléchiront aux grandes orientations qu’ils désirent être inscrits dans la plateforme à venir de la formation politique en vue des prochaines élections muni...

Un premier congrès réussi pour Repensons Lévis

Le parti politique municipal lévisien Repensons Lévis (RL) tenait son premier congrès le 19 novembre dernier au Juvénat Notre-Dame à Saint-Romuald. À cette occasion, le parti d’opposition à la table du conseil municipal lévisien recevait Maxime Pedneaud-Jobin, ancien maire de Gatineau, et Louise Harel, ancienne ministre péquiste, présidente de l’Assemblée nationale du Québec de 2002 à 2003 et chef...

Conseil en bref : un surplus anticipé de 5,7 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les élus municipaux lévisiens se sont rassemblés à l’hôtel de ville de Lévis dans le cadre d’une séance ordinaire du conseil municipal, le 14 novembre dernier. Voici un résumé des sujets qui ont été discutés et des résolutions qui ont été adoptées lors de cette réunion.

«M. Bonin soulève de faux problèmes», selon le maire

Quelques heures après une conférence de presse de Serge Bonin déplorant le manque de collaboration de Lévis Force 10 (LF10) en son endroit depuis son élection il y a un an, le maire de Lévis et chef de LF10, Gilles Lehouillier, a réagi à cette sortie. «Trouvant plutôt bizarre» les critiques lancées par le seul élu de l'opposition et représentant de Repensons Lévis (RL) à l'Hôtel de Ville, le magis...

«Le réflexe démocratique un peu disparu à Lévis», selon Bonin

Un an après son élection sous les couleurs de Repensons Lévis (RL), le conseiller municipal du district Saint-Étienne et seul représentant de l’opposition à l’Hôtel de Ville de Lévis, Serge Bonin, a fait une sortie, le 23 novembre, contre le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et son parti qui détient le pouvoir au conseil municipal, Lévis Force 10 (LF10). Affirmant que «sa patience a atteint ses ...

Nomination pour Stéphanie Lachance

Par voie de communiqué, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé l'identité des membres de sa formation politique qui feront partie de son équipe gouvernementale. Comme dans la précédente législature, la députée caquiste de Bellechasse, Stéphanie Lachance, sera adjointe parlementaire.

Audit de la CMQ ciblant l’émission des permis et des certificats à Beaumont

La Commission municipale du Québec (CMQ) a annoncé, le 8 novembre, qu’elle allait réaliser un audit de performance dans la Municipalité de Beaumont. L’audit portera sur l’émission des permis et des certificats.

Élection partielle en février dans le district Christ-Roi

Le Bureau de la présidente d’élection de Lévis a laissé savoir, le 14 novembre dernier, que l’élection partielle dans le district Christ-Roi, provoquée par le départ de la conseillère municipale Andrée Kronström, se tiendra le 19 février prochain.