La vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL, Marie-Josée Morency. CRÉDIT : AUDE MALARET - ARCHIVES

Par voie de communiqué, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a présenté, le 4 octobre, les enjeux prioritaires qu'elle a identifiés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. La situation du Chantier Davie, la mobilité et la main-d’œuvre sont au cœur des préoccupations de cette organisation.

Ainsi, la CCL demande que Chantier Davie soit «une partie prenante de la Stratégie nationale de construction navale». «

«Il est primordial que l'expertise de cette entreprise soit reconnue par le gouvernement fédéral en leur accordant une place importante et un traitement équitable. La région compte sur ces contrats à venir», a argué la CCL dans son communiqué de presse.

L'organisation lévisienne demande également que les candidats fédéraux se mouillent en ce qui a trait à la mobilité dans la région.

«Il est impératif de voir à la fluidité et à l’accessibilité de la région. L’expansion passe par un réseau routier efficace, permettant un mariage de tous types de transport. Un troisième lien à l’est permettra d’ajouter des voies réservées au transport en commun ce qui est actuellement impossible avec les ponts. Nos entreprises doivent avoir les moyens et les outils pour se développer à leur plein potentiel et pouvoir concurrencer les marchés. Une meilleure mobilité par le développement d’un transport en commun efficient et une fluidité dans les transports semblent nécessaires», a soutenu Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCL.

En ce qui a trait à la main d'oeuvre, le prochain gouvernement fédéral «devra démontrer un réel souci d’accompagnement des entreprises en croissance, afin de préserver la compétitivité et l’attractivité du Québec et du Canada, par des mesures fiscales adaptées et allégées», selon la CCL. L'organisation désire également que le processus d’accueil et l’embauche d’employés immigrants soient «optimisés afin de diminuer la lourdeur administrative». 

Notons finalement que la CCL aura assurément des réponses sur ces questions puisqu'elle organise, en collaboration avec la Jeune chambre de commerce de Québec et la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, un débat électoral commun qui réunira des candidats de Québec aux élections fédérales le 9 octobre prochain, à 16h30, à l’Hôtel Plaza de Québec. Pour plus d'information sur l'événement, vous pouvez consulter le www.cclevis.ca/activite/10219/.

Les plus lus

Mesures de confinement : un groupe d'opposants se tourne vers les tribunaux

Quatre personnes, dont le président de la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple (FDDLP), le Lévisien Stéphane Blais, un ancien candidat à la mairie de la ville en 2013 qui est désormais le chef du parti provincial Citoyens au pouvoir du Québec, ont déposé, ce matin, une demande introductive d'instance au gouvernement du Québec et à la Direction nationale de la santé publique. ...

Les rassemblements intérieurs bientôt de nouveau permis

Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

Camps de jour : Lévis veut «maximiser» le nombre de places

Au lendemain du dévoilement par le gouvernement provincial de nouvelles normes pour la tenue des camps de jour, la Ville de Lévis a annoncé, le 4 juin, qu’elle travaillait à «maximiser le nombre de places» pour permettre à davantage d’enfants de profiter de ce service municipal.

Mesures facilitantes et gratuites pour les terrasses à Lévis

La Ville de Lévis a laissé savoir par voie de communiqué, le 26 juin dernier, qu’elle autorise gratuitement l’occupation de son espace public pour l’installation ou l’agrandissement de terrasses pour l’été 2020. Certaines rues pourraient également être réservées aux piétons pendant la saison estivale.

Un projet de loi pour accélérer des travaux

Le président du Conseil du trésor, Christian Dubé, a déposé mercredi matin le projet de loi 61 afin «de relancer l'économie du Québec et atténuer les conséquences de l'état d'urgence sanitaire». Avec cette pièce législative, le gouvernement provincial veut alléger certaines procédures nécessaires avant que s'amorcent 202 projets d'infrastructures ciblés par Québec afin de relancer l'économie de la...

1,1 M$ d’investissements routiers dans Bellechasse

La députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a annoncé, au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, un investissement de 1,1 M$ pour les projets routiers de trois municipalités de la circonscription de Bellechasse, le 10 juin. Elle a également souligné que les travaux routiers assurés par le ministère des Transports (MTQ) dans la région, dévoilés en février dernier, respecteront l’éch...

Le conseil en bref

Une nouvelle fois grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 8 juin, pour siéger. Voici un résumé des décisions qui ont été prises lors de cette séance ordinaire du conseil municipal.

Un nouvel acteur dans la vie politique municipale

Ils sont dans la vingtaine, possèdent déjà une expérience politique et veulent contribuer au développement de leur ville. Jonathan Tanguay, Carl Lavoie et Lysa Bergeron ont créé Repensons Lévis, un groupe de réflexion qui veut influencer les décideurs municipaux et proposer de nouvelles initiatives.

COVID-19 : Legault dresse un premier bilan

En reprenant une analogie sportive, le premier ministre du Québec, François Legault, a dressé un premier bilan des actions du gouvernement provincial pour freiner la propagation de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire, il y a trois mois.

Le conseil municipal du 22 juin en bref

Toujours par l’entremise de la technologie, les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 22 juin, lors d’une séance ordinaire de l’instance. Voici un résumé des décisions prises par les échevins lors de leur deuxième réunion de juin.