Yves Gilbert, candidat aux élection fédérales pour le PHCC, souhaite inclure un monorail au projet du troisième lien pour transporter piétons et cyclistes. CRÉDIT : COURTOISIE

Yves Gilbert, candidat aux élections fédérales pour le Parti de l’héritage chrétien du Canada (PHCC) dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, a réitéré ses idées pour la région et en a profité pour affirmer que lui et son parti se positionnaient du côté pro-vie, au lendemain du débat des chefs présenté sur les ondes de TVA le 1er octobre dernier.

«Nous sommes un parti pro-vie. Avec nous, il n’y aura pas d’ambiguïté. Nous sommes pro-vie et contre la mort assistée», a d’emblée affirmé le candidat.

M. Gilbert organisera aussi une projection publique du film controversé Unplanned, qui raconte une histoire antiavortement, afin de partager son point de vue sur le sujet, le 12 octobre prochain.

De plus, le candidat du PHCC souhaiterait réinvestir l’argent que le gouvernement libéral a acheminé pour la sensibilisation à l’avortement. «Les    645 M$ utilisés par le gouvernement fédéral actuel pour sensibiliser les pays en voie de développement afin de construire des centres d’avortement, on les annulerait. On ne veut pas envoyer un sou pour l’avortement. On va envoyer de l’argent pour aider les gens en vie, mais pas pour l’avortement», a-t-il expliqué.

Une importance majeure pour les dossiers locaux

 M. Gilbert se positionne en faveur du troisième lien, mais il souhaite ajouter des installations plus écologiques à cette infrastructure.

«Pour ajouter un peu de vert dans le projet, on aimerait y construire un monorail suspendu dans le tunnel qui transporterait les passagers et les bicyclettes. Peu importe le trafic dans le tunnel, le monorail ne serait jamais retardé, a exposé le candidat. De plus, on souhaite que le troisième lien soit un partenariat privé et public payé à 33 % par le fédéral, 33 % par le provincial et 33 % par le privé et on voudrait un poste de péage raisonnable.»

Pour le moment, Yves Gilbert tente d’établir de nouvelles options pour relancer Chantier Davie. À ses yeux, il faut miser sur des projets d’entreprises privées pour que le chantier maritime lévisien ne soit plus aux prises avec les restrictions du gouvernement fédéral «qui ne veut pas lui donner de contrats».

Le candidat du PHCC souhaite aussi revitaliser Lac-Etchemin en mettant sur pied un centre pour accueillir les anciens combattants et un corps de cadets pour l’aviation. Pour ce faire, M. Gilbert voudrait relancer l’aérodrome et, selon lui, ce processus pourrait attirer bon nombre de touristes.

Un parti pour la laïcité du Québec

Yves Gilbert tient à rappeler que son parti est en faveur de la loi 21 sur la laïcité du gouvernement caquiste, malgré ses croyances religieuses. «Être chrétien, ce n’est pas que d’afficher une croix sur un mur, on peut afficher une croix même si on n’est pas croyant ou par folklore. Être chrétien, ce n’est pas un folklore, c’est une croyance», a ajouté le candidat.

Parmi les idées du PHCC, la conversion des locomotives au diesel en locomotives propulsées par gaz naturel, qui, selon M. Gilbert, est plus vert et moins dispendieux, et l’élimination du rapport d’impôt fédéral font aussi partie de leurs priorités.

Les plus lus

Logement social : où sont les investissements?

Le regroupement Concertation Logement Lévis lance un cri d’alarme face à la situation du logement social et communautaire à Lévis. Ses membres s’inquiètent de l’absence de nouveaux investissements ces dernières années.

La FPMQ demande l’équité au sein des corps policiers

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FMPQ) a demandé à la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, de mettre fin à l’iniquité dans le financement des services policiers entre les corps de police municipaux et les municipalités desservies par la Sûreté du Québec (SQ), le 27 octobre dernier.

Écolivres cherche son équilibre

Depuis l’ouverture de sa seconde succursale en mars 2018 à Saint-Romuald, Écolivres rencontre des difficultés financières. Une subvention de 20 000 $ accordée par la Ville devrait permettre à l’organisme de passer le cap puisque ses activités sont en forte croissance.

Les jeunes aussi ont voté à Lévis

Même s’ils ne sont pas en âge de voter, des élèves du primaire et du secondaire ont participé à une simulation de vote dans leur école. Les jeunes pouvaient donner leur voix à l’un des candidats officiels qui se présentaient aux élections fédérales de 2019 dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière.

Élections fédérales : les vainqueurs et les défaits réagissent

Les députés du Parti conservateur du Canada Steven Blaney, dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, et Jacques Gourde, dans Lévis-Lotbinière, ont remporté pour une cinquième fois consécutive leurs élections, le 21 octobre dernier.

La jeunesse consultée par le Québec

L’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, était de passage à Lévis, le 11 octobre. Première de cinq, cette consultation mènera à l’élaboration du Plan jeunesse 2021-2026 du gouvernement québécois, qui sera lancé en décembre prochain.

Conseil en bref : les commerçants de la rue Saint-Laurent peuvent demander une aide

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 28 octobre à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

Melançon en veut davantage pour aider les médias

À la suite d’une visite du Journal dans le cadre de la Semaine nationale des journaux le 9 octobre, la porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications, Isabelle Melançon, a profité de l’occasion pour demander au gouvernement provincial un plan d’aide plus ambitieux pour les médias. La députée libérale de Verdun déplore notamment que Québec n’ait pas mis en place ...

Les élus municipaux ajustent leur salaire

À la suite de la mise en place d’une imposition fédérale sur l’allocation de dépenses des élus municipaux, le conseil municipal a demandé la modification de la rémunération des élus municipaux afin de compenser cette perte.