CRÉDIT : PAROISSE SAINT-BENOÎT-DE-BELLECHASSE

Dans le cadre de son processus d'analyse, le comité de réflexion sur l'avenir de l'église de Saint-Anselme tiendra le lundi 14 octobre, de 10h à 14h, une première activité de découvertes ouverte à la population de la municipalité bellechassoise.

Lors de l'activité qui aura lieu sur le perron de l’église et à l’intérieur du bâtiment, les participants pourront en apprendre davantage sur le comité, visiter les lieux, dont son sous-sol, concevoir une «banderole des idées à partager» et se sustenter grâce à un léger goûter.

«Cet événement s’inscrit dans la perspective d’une démarche citoyenne afin de permettre aux «héritiers» de déterminer quels seront les usages à privilégier et quelles devront être les transformations à faire pour assurer la conservation de ce bâtiment emblématique au cœur de la communauté», a fait savoir le comité via un communiqué de presse.

Rappelons que c'est depuis mars dernier que le comité de réflexion sur l’avenir de l’église de Saint-Anselme a entrepris une démarche en vue de trouver quels sont les usages à privilégier pour conserver cet héritage patrimonial tout en répondant à des besoins des gens d’ici, que ce soit sur les plans économique, social, communautaire, culturel, sportif ou autre.

Les personnes qui voudraient en savoir plus sur l'activité du 14 octobre peuvent téléphoner au 418 885-4221 ou consulter la page Facebook Comité de réflexion sur l’avenir de l’église.

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, jeudi, que trois autres Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.