CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Bien au fait de la pénurie de main-d’œuvre sur son territoire, la Ville de Lévis a mis sur pied un guichet unique appelé Action main-d’œuvre Lévis qui appuie les entreprises en ce qui concerne les enjeux de main-d’œuvre, le 18 septembre dernier. Ce projet a nécessité un investissement de 300 000 $ de la Ville.

En discussion depuis l’automne 2018, le projet de guichet unique pour venir en aide aux entreprises a été pensé par le Comité consultatif sur la main-d’œuvre présidé par Karine Laflamme, conseillère municipale. Cette dernière s’est entourée de différents acteurs du milieu entrepreneurial lévisien afin de déterminer les besoins des différentes entreprises.

Une centaine d’entreprises lévisiennes ont été sondées par ce comité, ce qui lui a permis d’établir un plan d’action basé sur dix axes. «On s’est posé la question : "Qu’est-ce qu’on fait pour appuyer nos 4 500 entreprises à Lévis au niveau de la main-d’œuvre, de la formation, de l’éducation et comment on les représente auprès de divers ministères gouvernementaux?"», a d’emblée lancé Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

Selon le premier citoyen, le Comité consultatif sur la main-d’œuvre a effectué quelques prétests afin de déterminer si le guichet unique permettait vraiment d’aider les entreprises et il a constaté que «ça fait bouger les choses».

Tous réunis sous un même numéro

«Le rôle du guichet est d’appuyer l’ensemble des entreprises de façon simple, rapide et efficace dans leur démarche de recherche de main-d’œuvre, soutenir la croissance économique de Lévis et outiller les entreprises dans un souci de partenariat», a ajouté le maire. Cet outil permettra notamment aux dirigeants d’entreprises un accompagnement auprès d’instances publiques pour l’intégration ou l’acquisition de services de travailleurs immigrants. Ces derniers n’auront qu’à contacter Action main-d’œuvre Lévis pour obtenir les renseignements et l’aide nécessaire reliés à leur besoin.

«La problématique particulière de certains commerces, c’est qu’ils n’ont ni les ressources ni le temps pour s’occuper de ces dossiers-là, par exemple ce qui touche les travailleurs saisonniers et l’immigration. Souvent, ils ne connaissent pas les lois, les règlements ou les démarches qu’ils doivent faire», a expliqué M. Lehouillier.

Action main-d’œuvre Lévis se spécialisera dans ces dix axes d’intervention qui comprend la promotion de Lévis et ses attraits, les volets fiscalité, intégration sociale ainsi que recrutement de l’immigration, le soutien au recrutement, le besoin des entreprises en formation, la diversification de la formation et la rétention des étudiants, l’adaptation du transport, l’adaptation des entreprises et la productivité et le soutien au financement de la main-d’œuvre. Chacun de ces axes sera sous la responsabilité de différents représentants d’entreprises, organismes lévisiens ou instance publique considérés comme experts dans ce champ d’intervention.

De plus, ce guichet unique a nécessité l’embauche de deux nouvelles ressources à la Ville de Lévis, c’est-à-dire une conseillère en développement de la main-d’œuvre et une autre au développement de l’immigration.

On prévoit 45 000 emplois à pourvoir d’ici cinq ans en Chaudière-Appalaches dans les secteurs du commerce de détail, de l’hébergement et restauration, manufacturier, tertiaire moteur et des services.

Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

Des temps difficiles pour le Boule-O-Drome

Dans l’obligation de fermer ses portes en raison de la pandémie depuis le 15 mars, Claire Nolet, propriétaire de l’établissement, attend impatiemment que le gouvernement du Québec la laisse ouvrir son salon de quilles.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

Lévis présente son plan de match pour favoriser l’achat local

C’est notamment en compagnie de Philippe Meurant, le directeur du développement économique et de la promotion de la municipalité, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 11 juin le plan de match de la Ville pour favoriser l’achat local au cours des prochains mois. Avec entre autres la mise en place d’un nouveau portail territorial transactionnel, Lévis veut inciter ses citoyens à ...

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

La COVID-19 a raison d'un gym lévisien

Energiegym, le centre d'entraînement de Saint-Romuald qui était également responsable du club de boxe Energybox, a annoncé sa fermeture définitive en raison de la crise de la COVID-19.

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.