CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Bien au fait de la pénurie de main-d’œuvre sur son territoire, la Ville de Lévis a mis sur pied un guichet unique appelé Action main-d’œuvre Lévis qui appuie les entreprises en ce qui concerne les enjeux de main-d’œuvre, le 18 septembre dernier. Ce projet a nécessité un investissement de 300 000 $ de la Ville.

En discussion depuis l’automne 2018, le projet de guichet unique pour venir en aide aux entreprises a été pensé par le Comité consultatif sur la main-d’œuvre présidé par Karine Laflamme, conseillère municipale. Cette dernière s’est entourée de différents acteurs du milieu entrepreneurial lévisien afin de déterminer les besoins des différentes entreprises.

Une centaine d’entreprises lévisiennes ont été sondées par ce comité, ce qui lui a permis d’établir un plan d’action basé sur dix axes. «On s’est posé la question : "Qu’est-ce qu’on fait pour appuyer nos 4 500 entreprises à Lévis au niveau de la main-d’œuvre, de la formation, de l’éducation et comment on les représente auprès de divers ministères gouvernementaux?"», a d’emblée lancé Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

Selon le premier citoyen, le Comité consultatif sur la main-d’œuvre a effectué quelques prétests afin de déterminer si le guichet unique permettait vraiment d’aider les entreprises et il a constaté que «ça fait bouger les choses».

Tous réunis sous un même numéro

«Le rôle du guichet est d’appuyer l’ensemble des entreprises de façon simple, rapide et efficace dans leur démarche de recherche de main-d’œuvre, soutenir la croissance économique de Lévis et outiller les entreprises dans un souci de partenariat», a ajouté le maire. Cet outil permettra notamment aux dirigeants d’entreprises un accompagnement auprès d’instances publiques pour l’intégration ou l’acquisition de services de travailleurs immigrants. Ces derniers n’auront qu’à contacter Action main-d’œuvre Lévis pour obtenir les renseignements et l’aide nécessaire reliés à leur besoin.

«La problématique particulière de certains commerces, c’est qu’ils n’ont ni les ressources ni le temps pour s’occuper de ces dossiers-là, par exemple ce qui touche les travailleurs saisonniers et l’immigration. Souvent, ils ne connaissent pas les lois, les règlements ou les démarches qu’ils doivent faire», a expliqué M. Lehouillier.

Action main-d’œuvre Lévis se spécialisera dans ces dix axes d’intervention qui comprend la promotion de Lévis et ses attraits, les volets fiscalité, intégration sociale ainsi que recrutement de l’immigration, le soutien au recrutement, le besoin des entreprises en formation, la diversification de la formation et la rétention des étudiants, l’adaptation du transport, l’adaptation des entreprises et la productivité et le soutien au financement de la main-d’œuvre. Chacun de ces axes sera sous la responsabilité de différents représentants d’entreprises, organismes lévisiens ou instance publique considérés comme experts dans ce champ d’intervention.

De plus, ce guichet unique a nécessité l’embauche de deux nouvelles ressources à la Ville de Lévis, c’est-à-dire une conseillère en développement de la main-d’œuvre et une autre au développement de l’immigration.

On prévoit 45 000 emplois à pourvoir d’ici cinq ans en Chaudière-Appalaches dans les secteurs du commerce de détail, de l’hébergement et restauration, manufacturier, tertiaire moteur et des services.

Les plus lus

Le hockey masculin de retour à Lévis-Lauzon

Un peu plus de 20 ans après la fin des activités de la Ligue de hockey collégial AAA où son équipe a connu plusieurs moments de gloire, le Cégep de Lévis-Lauzon aura de nouveau une équipe de hockey masculin. Les Faucons seront l’une des dix formations qui évolueront en 2020-2021 dans la nouvelle division 2 de la ligue de hockey collégial masculin du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les élections fédérales minute par minute

À l'issue d'une campagne de 40 jours, c'est aujourd'hui que les Canadiens sont appelés aux urnes pour choisir les 338 députés qui les représenteront à la Chambre des communes. Qui seront les représentants de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière à la suite de ce jour de scrutin? Suivez avec nous minute par minute tous les développements de cette importante journée.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

Fuite de données chez Desjardins : tous les membres particuliers touchés

Desjardins a annoncé le 1er novembre que la veille, la Sûreté du Québec (SQ) a informé la coopérative financière de Lévis que son enquête tend maintenant à démontrer que ce sont les données des 4,2 millions de membres particuliers qui sont touchées par la fuite de renseignements personnels dévoilée le 20 juin dernier.

Cocité Lévis : un plan de 315 M$ sur la table

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Le folk poétique de James Forest à découvrir au VBP

Accompagné de son plus fidèle compagnon de route, sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète James Forest sera de passage le 15 novembre, dans l’ambiance intimiste de la salle de Saint-Romuald.