Les succès de la campagne de vaccination permettront d’atténuer les impacts de la transmission communautaire, selon la Santé publique régionale. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Si de bonnes nouvelles ont été constatées au cours de la dernière semaine, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches ne s’est pas grandement améliorée, selon la directrice régionale de santé publique.

«Le nombre de nouveaux cas continue de diminuer, mais on ne parle pas d’une grande baisse. On a encore enregistré une diminution de 20 %. C’est clair qu’il y a une diminution dans le secteur Alphonse-Desjardins (Lévis, Lotbinière, Bellechasse et La Nouvelle-Beauce), mais d’autres territoires, comme les MRC de L’Islet, Robert-Cliche, des Etchemins et des Appalaches, ont connu des hausses dans les derniers jours», a d’emblée analysé la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal le 6 mai.

En effet, le portrait de la situation épidémiologique dans la région est mi-figue mi-raisin. Au rayon des autres bonnes nouvelles, le nombre de décès est demeuré stable lors la dernière semaine, les hospitalisations ont diminué et le taux de positivité aux tests a également connu une baisse. De plus, pour la première fois depuis un mois au moment d’écrire ces lignes, aucune éclosion ne s’était déclarée dans une école de la région.

Toutefois, le nombre d’éclosions enregistrées dans la région n’a pas connu de diminution comparativement aux semaines précédentes. D’ailleurs, si la situation s’améliore dans les écoles touchées par le coronavirus, plusieurs milieux de garde ainsi qu’un centre de formation professionnelle sont aux prises avec des éclosions. Également, la situation épidémiologique de la Beauce demeure préoccupante.

«En Beauce, on parle d’une diminution globale du nombre de nouveaux cas de 8 %. Le nombre de cas diminue, mais présentement, il y a trois fois plus de nouveaux cas de COVID-19 dans cette sous-région que la moyenne régionale. C’est notamment provoqué par des éclosions en entreprise, mais avec les entrepreneurs beaucerons et la population de cette région, on travaille fort pour renverser la vapeur et on commence déjà à constater des résultats.

La région toujours en zone rouge

Plus localement, si la situation s’améliore dans le Grand Lévis, on est encore loin des standards requis pour faire passer cette sous-région au palier orange (alerte) ou jaune (préalerte), selon le système d’alerte mis en place par le gouvernement provincial.

«La Chaudière-Appalaches et le Grand Lévis sont encore en zone rouge. Pour sortir de ce palier d’alerte, il faut avoir au moins un taux d’incidence quotidien de 10 nouveaux cas par 100 000 habitants. Pour le secteur Alphonse-Desjardins, le taux d’incidence quotidien est désormais de 17. Pour Desjardins (est de Lévis), il est de 14, dans Chutes-de-la-Chaudière il est à 15 et dans Lotbinière il est à 14,85. Ça va beaucoup mieux, mais on est encore loin du taux d’incidence que nous ciblons pour changer de palier», a expliqué la directrice régionale de santé publique.

Poursuivre la mobilisation

Malgré que le retour des élèves du primaire et du secondaire en classe provoquera de nouveaux cas de COVID-19 dans la région, la Dre Liliana Romero estime que les progrès réalisés au niveau de la campagne de vaccination permettront d’éviter de graves conséquences. D’ailleurs, la Santé publique régionale poursuivra ses efforts pour inciter la population de la Chaudière-Appalaches à recevoir une dose des vaccins contre la COVID-19 offerts.

«Oui, la reprise d’activités aura un impact sur le nombre de nouveaux cas, mais on souhaite que cela n’ait pas d’incidence au niveau des décès et des hospitalisations grâce aux succès de la campagne de vaccination. Depuis un mois, nous sommes passés d’une couverture vaccinale de 5 % de la population régionale à maintenant 40 %. En plus de rappeler l’importance du respect des mesures sanitaires dans les écoles, on va inciter les parents des élèves, ceux qui peuvent désormais se faire vacciner, de prendre un rendez-vous pour recevoir leur dose. Aussi, on va se préparer à la campagne de vaccination qui va être bientôt menée chez les adolescents», a conclu la Dre Romero.

Les plus lus

Incendie mortel dans une résidence de Lévis

Les pompiers du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) ainsi que les policiers du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) sont intervenus le 16 juillet au soir alors qu’une maison s’est enflammée sur la rue Sainte-Thérèse à Lévis. Le SPVL a confirmé que deux personnes qui étaient dans la résidence ont perdu la vie en raison du violent incendie.

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis bondée

Comme dans d’autres hôpitaux du Québec, l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis est présentement victime de débordement, ce qui met ce service sous haute pression.

Un magasin Princess Auto à Lévis

La chaîne canadienne Princess Auto, spécialisée dans les articles agricoles, industriels, de garage, hydrauliques et excédentaires, ouvrira un magasin à Lévis, au début de l’année prochaine.

Une solution lévisienne pour accessoiriser sa piscine

La designer industriel lévisienne, Pénélope Rouillard Bazinet, a lancé son entreprise d’accessoires de piscine, Polo – Accessoires pour piscine, au début du mois de juin dernier. Ainsi, les propriétaires de piscines peuvent se procurer ses produits qui empêchent les débris naturels qui tombent dans la piscine de boucher l’écumoire.

Pont Pierre-Laporte : la première phase des travaux majeurs se termine plus tôt que prévu

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a annoncé mardi matin la fin du premier blitz de travaux sur le pont Pierre-Laporte, qui devait se terminer demain.

Le Regroupement des traversiers annule la journée de grève prévue à la traverse Québec-Lévis

Les syndicats membres du Regroupement des traversiers affiliés à la FEESP-CSN ont annoncé, le 1er juillet, l’annulation des journées de grève prévues les 2 et 3 juillet prochains aux traverses de Québec-Lévis, Matane-Baie-Comeau-Godbout et Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola.

COVID-19 : trois nouveaux cas découverts au cours des trois derniers jours

Le ciel continue d'être clair en Chaudière-Appalaches en ce qui a trait à la pandémie de COVID-19. Au cours des trois derniers jours, seulement trois nouveaux cas ont été découverts pour l'ensemble du territoire.

De Lévis à Paris

La comédienne Daphnée Côté-Hallé est présentement en France pour le tournage de la série Week-End Family de Disney+. La jeune femme, qui a passé son adolescence à Lévis, interprètera le personnage d’Emanuelle, l’une des protagonistes de l’émission.

Plus d’1 M$ pour le Défi têtes rasées de Québec et Lévis

La campagne régionale du Défi têtes rasées Leucan de Québec et Lévis s’est conclue le 29 juin dernier au Centre Vidéotron alors que les hommes d’affaires qui prenaient part au Défi des leaders inspirants se sont fait raser les cheveux pour la cause. Au total, le défi de Québec et Lévis s’est terminé avec un montant record de 1 127 345 $.

COVID-19 : deux nouveaux cas découverts dans la région

Le nombre de nouvelles infections au coronavirus continue d'être faible en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie préparé par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement deux citoyens de la région ont appris au cours des 48 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19.