Disposant d’une capacité de 18 lits, la SRIC peut donc offrir des séjours de courte et de longue durée dans des milieux de vie accueillants et sécuritaires. Photo : Courtoisie - SRIC

La Société de réadaptation et d’intégration communautaire (SRIC) mènera cette fin de semaine une collecte de fonds aux Galeries Chagnon, samedi et dimanche.

Rappelons que depuis plus de 35 ans, la SRIC travaille en collaboration avec le réseau de la santé et les organismes communautaires de la Chaudière-Appalaches pour accueillir des adultes vivant des problèmes de santé mentale ou une crise psychosociale. La SRIC traite plus de 600 demandes d’admission annuellement. Les actions et interventions de l'organisme lévisien ont pour objectif de venir en aide aux personnes vulnérables, mais visent aussi la réinsertion en société par le développement d’une autonomie à part entière.

Pour ce faire, l'organisme dispose de deux installations à Lévis lévisiennes, soit la Maison des Hauts-Bois à Saint-Romuald et la Maison sous les arbres à Lévis. Ces ressources sont accessibles en tout temps à longueur d’année. Disposant d’une capacité de 18 lits, la SRIC peut donc y offrir des séjours de courte et de longue durée dans des milieux de vie accueillants et sécuritaires pour les personnes itinérantes, souffrant de problèmes de santé mentale ou ayant des idées suicidaires.

Avec sa collecte de fonds de cette fin de semaine, la SRIC espère recueillir assez de dons auprès de la population afin d'éviter une diminution de services dans ses deux maisons d'hébergement. Les bénévoles qui participeront à la collecte de fonds recueilleront les sous remis par les visiteurs des Galeries Chagnon du côté de la porte Desjardins, en face du magasin Dollarama.

La SRIC est appuyée lors de cette collecte de fonds par le Groupe Medway. «Dans le cadre de nos activités philanthropiques, nous avons choisi d’accompagner cet organisme en constatant l’immensité du travail qui doit être fait pour eux afin que l’organisme continu son mandat au sein de la communauté lévisienne», a expliqué Johanne Lemieux, responsable des événements spéciaux pour l'entreprise lévisienne.

Notons finalement que les personnes ne pouvant se rendre aux Galeries Chagnon pour effectuer leur don peuvent le faire en visitant le www.lasric.org/faites-un-don.

Les plus lus

Une fleur généreuse

La filiale 12 Commandeur Alphonse-Desjardins de la Légion royale canadienne a remercié les citoyens et les entreprises qui ont participé à la campagne du coquelicot 2022, une initiative qui a connu un beau succès.

Agir pour réduire les risques de troubles neurocognitifs

Dans le cadre du mois de l’Alzheimer en janvier, la Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches ainsi que la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) ont tenu à rappeler que les citoyens peuvent mettre en place des mesures pour s’attaquer aux facteurs de risque modifiables des maladies neurocognitives.

Raviver la flamme de la mobilisation

C’est sous le thème «Retrouvons le sourire» que s’est déroulé un rendez-vous des citoyens-locataires de Chaudière-Appalaches, le 15 octobre dernier. Près d’une trentaine de locataires à faible revenu provenant de plusieurs MRC de la Chaudière-Appalaches «ont eu l’occasion de raviver leur flamme de la mobilisation et de la participation citoyenne dans leur milieu de vie».

Webinaire sur le vieillissement en ruralité

Cochercheuse principale du projet de Laboratoire vivant MOSAIC, de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), avec la professeure Lily Lessard, la docteure Michèle Morin (sur la photo) présentera un webinaire sur le thème «L’aîné villageois : secrets et défis du vieillir et du prendre soin en ruralité» le mardi 31 janvier, de 9h à 10h30.

Québec soutient un projet de la Maison de la Famille Rive-Sud

«Dans le but d’offrir un meilleur soutien aux familles québécoises en situation de vulnérabilité», la ministre de la Famille, Suzanne Roy, a dévoilé, le 19 janvier, les noms des organismes retenus en lien avec le projet pilote sur les retombées du travail de proximité auprès des familles isolées dans une communauté. Ainsi, 50 organismes communautaires liés à la famille et centres de pédiatrie soci...

Charny se mobilise pour ses familles ukrainiennes

Depuis cet été, plusieurs citoyens de Charny, sous l’impulsion de Nathalie Pelletier et Daniel Saindon, travaillent à réunir divers objets de la vie quotidienne et de la nourriture pour supporter les familles ukrainiennes qui se sont réfugiées ou se réfugieront dans la région à la suite de l’invasion russe de leur pays. Le tout s’est matérialisé en un véritable élan de générosité qui fait la diffé...