CRÉDIT : COURTOISIE

De Rimouski à Lévis, Anne Bérubé s’est lancé un défi de parcourir 300 kilomètres à vélo en 5 jours afin d’amasser des fonds pour l’organisme Santé mentale Québec - Chaudière-Appalaches qui travaille à la prévention de la santé mentale. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont plus de 2 000 $ qui avait été amassés pour la cause.

C‘est l’arrivée de la trentaine de canoës qui parcouraient les cours d’eau d’Obedjiwan vers Québec au début du mois d’août qui a inspiré celle qui s’est improvisée cycliste à réaliser ce défi. Mme Bérubé a donc effectué des recherches pour concrétiser son projet et a découvert Le chemin des navigateurs. Il s’agit d’un itinéraire de pèlerinage de Bottes et vélo, un organisme créé par des résidents de Bellechasse.

«Ce qui m’a inspiré, ce sont les autochtones qui ont descendue en canoë pendant 18 jours jusqu’à Québec en départ d’Obedjiwan. Ils se sont arrêtés sur d’autres réserves pour chercher d’autres personnes. Parmi les participants, le plus jeune avait 13 ans alors que le plus vieux en avait 75. Ça m’a beaucoup inspiré», raconte Anne Bérubé.

Bien qu’elle ait décidé d’accomplir ce périple pour se dépasser, elle souhaitait tout de même le faire pour une bonne cause. Étant elle-même une ressource pour son entourage et bien informée sur la santé mentale, elle a choisi de donner pour la promotion et la prévention de celle-ci avec l’organisme lévisien.

«Ce défi représente pour moi un geste de soutien pour tous mes proches et amis qui, lors de périodes difficiles, se confient à moi. Puisque moi-même j’ai vécu des traumatismes dans le passé, je comprends mieux leur souffrance. Ma mission de vie a toujours été d’aider les autres. Je veux donner aux gens une lueur d’espoir malgré les difficultés de la vie et les encourager à aller chercher de l’aide», ajoute Anne Bérubé.

L’organisme sans but lucratif a accueilli le projet à bras ouvert. «On a été flatté et super enthousiaste à l’idée. Au départ, je croyais que c’était une fille qui faisait beaucoup de vélo qui souhaitait faire cette aventure. Lorsque j’ai compris que c’était vraiment un défi personnel, j’ai trouvé que ça rejoignait plusieurs des astuces (en santé mentale) que l’on prône», a souligné Marie-Josée Delisle, directrice de l’organisme.

Pas une cycliste

La Lévisienne ne se considère pas comme une cycliste et ne possédait pas vélo. Elle a donc emprunté un vélo et s’est lancée tête baissée dans cette aventure qu’elle a organisée en moins de deux semaines.

«Je ne suis pas une athlète. Je suis tout simplement une femme qui aime se donner des défis. Avoir des buts et des objectifs, me garde jeune et surtout ça me procure une bonne santé mentale», a-t-elle confié.

C’est avec succès, mais non sans difficulté qu’elle est parvenue à parcourir les 300 kilomètres qui séparent les deux villes.

«Je n’ai pas eu le temps de m’entraîner. J’ai mon vélo stationnaire chez moi, mais ce n’est pas comme faire du vélo sur une route abrupte. Lors de la première journée, dans les côtes du Bic en partant de Rimouski, c’était difficile. Lorsque tu es à bicyclette, tu peux rouler une demi-heure en montant avec le vent dans le visage, mais lorsque j’étais fatiguée de rouler, je prenais des pauses.»

Elle a donc accompli en moyenne 70 kilomètres par jour pour relever l’objectif qu’elle s’était fixé.

Générosité sur la route

Pendant son parcours, elle avait une page Facebook, Anne à vélo pour Santé mentale Québec- Chaudière-Appalaches, où il était possible de suivre ses péripéties.

Sur la route, elle a rencontré des gens qui lui donnaient des dons, en plus des rabais ou des gratuités que certains lui ont offert pour ses hébergements.

Pour plus d’information sur l’organisme ou faire un don, consultez le www.santementaleca.com.

Les plus lus

10 ans pour la Maison de soins palliatifs du Littoral

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.

Prostitution : Alliance-Jeunesse toujours en action

Le projet Volet Intervention Prostitution (VIP) existe depuis 2013 chez Alliance-Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière. Ce volet, qui s’adresse aux travailleurs et travailleuses du sexe ainsi qu’aux victimes d’exploitation sexuelle, compte plus de 500 personnes majeures qui ont recours à ce service par année. Depuis maintenant un an, l’organisme lévisien a aussi mis en place le projet VIP juvénile, pour...

Nouvelle directrice au CBE

C’est le 1er octobre dernier qu’Andréane Chabot a terminé son mandat de plus de sept ans à la direction générale du Conseil de bassin de la rivière Etchemin (CBE). Sa successeure, Véronique Dumouchel est en poste depuis le 26 octobre dernier.

Une année de transition avant une «grande reconfiguration»

L’équipe pastorale des trois paroisses catholiques de Lévis et Saint-Lambert-de-Lauzon a connu plusieurs changements au cours de l’été. Fort de l’arrivée de nouveaux membres, le groupe qui anime la vie paroissiale de Saint-Jean-l’Évangéliste, Saint-Joseph-de-Lévis et Saint-Nicolas-de-Lévis travaillera sur plusieurs dossiers afin qu’il soit fin prêt pour sa nouvelle vocation d’équipe pastorale miss...

Atteint du parkinson, il relève le Défi vélo de Parkinson Québec

Carl Montpetit a 50 ans et est diagnostiqué de la maladie de Parkinson depuis l’âge de 43 ans. Le 24 août dernier, il a parcouru près de 180 kilomètres entre Victoriaville et Montmagny afin d’amasser des fonds dans le cadre du défi vélo de l’organisme Parkinson Québec. Au moment d’écrire ces lignes, le montant des dons amassés s’élevait à plus de 3 500 $.

Des pâtés qui aident les plus démunis

La campagne du Filon, Des pâtés pour s’aider, est de retour cette année sous le thème Des pâtés pour s’aider… toute l’année!, du 30 novembre au 17 décembre. L’édition 2021 de la campagne de financement qui vise à garnir des paniers de Noël de plus de 1 000 familles défavorisées de la région ainsi que soutenir la mission et les actions du Filon sera sous la présidence d’honneur de Sandra Fontaine, ...

Une œuvre symbolique en Chaudière-Appalaches pour la Marche mondiale des femmes

Le comité régional de Chaudière-Appalaches a dévoilé une œuvre, le 22 octobre, pour souligner la conclusion de la Marche mondiale des femmes. L’œuvre qui représente les cinq revendications a été créée par Kim Veilleux, une artiste lévisienne, en plus de démontrer les réalités de la région.

Opération Nez rouge de retour pour le temps des Fêtes

L’Opération Nez rouge a lancé, le 2 novembre, sa 38e campagne, qui se déroulera du 26 novembre au 31 décembre. Après une pause forcée d’un an en raison de la pandémie, le service de raccompagnement sera offert cette année dans plus d’une vingtaine de régions au Québec, dont dans la région Québec-Lévis, sous le thème De retour pour vos retours.

Un nouveau service gratuit pour les hommes

À l’occasion de la Journée pour la santé et le bien-être des hommes, Partage au Masculin a lancé, le 26 novembre, de nouveaux ateliers interactifs sur Zoom. Les rencontres ont lieu les jeudis et les vendredis soirs dès 18h.

Vien invite les organismes de son comté à profiter d’un programme fédéral

La députée fédérale de Bellechasse—Les Etchemins—Lévis, Dominique Vien, a invité les organismes de sa circonscription à soumettre leur projet dans le cadre du nouvel appels à projet du programme fédéral Nouveaux horizons pour les aînés (PNHA).