Louis-Marie Bissonnette et Martin Sévigny sont bien heureux des résultats de la première année financière de la Caisse de la Chaudière. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Issue du regroupement de la Caisse des Rivières Chaudière et Etchemin ainsi que de la Caisse de la Chaudière qui est en vigueur depuis le 1er janvier 2018, la nouvelle Caisse Desjardins de la Chaudière a connu une première année financière couronnée de succès.

«Nous sommes très contents de l’année que nous venons de vivre. Dans l’ensemble, les choses se sont très bien passées et nos résultats sont à la hauteur des attentes que les dirigeants et nos membres avaient pour la nouvelle caisse», s’est d’emblée réjoui Louis-Marie Bissonnette, le président du conseil d’administration de l’institution financière lévisienne.

Lors de l’assemblée générale annuelle de la coopérative le 29 avril, ses dirigeants ont annoncé que son volume d’affaires atteignait 5,2 G$ au 31 décembre dernier, soit 3,2 G$ en épargne et 2 G$ en crédit. Comparativement au bilan combiné des dernières années financières de la Caisse des Rivières Chaudière et Etchemin et l’ancienne Caisse de la Chaudière, le volume d’affaires a crû de 4 %. 

Au 31 décembre, le revenu net d’intérêts était pour sa part de 40 M$, en hausse de 2,2 M$ (6 %) grâce à l’augmentation du volume d’affaires et des deux hausses des taux d’intérêt. Les excédents d’exploitation se chiffrent quant à eux à 17,1 M$.

Si le regroupement a permis d’augmenter les revenus, la fusion a aussi permis une diminution de 1,387 M$ des dépenses, une baisse de 3,4 % comparativement à l’année précédente.

«L’un des buts du regroupement était d’obtenir des économies d’échelle. Comme nous nous étions engagés lors de la fusion, il n’y a pas eu de coupures massives dans ce processus d’optimisation. Par exemple, il y a des gens qui ont quitté pour la retraite et que nous n’avons pas remplacés», a expliqué Martin Sévigny, le directeur général de l’institution financière.

Des ristournes plus élevées

Cela permettra à la Caisse de la Chaudière d’accorder des ristournes individuelles de 3,372 M$ à ses membres, si son plan était approuvé par les membres le 29 avril. Lors de l’assemblée générale annuelle, les dirigeants ont proposé de remettre 1,350 M$ en ristournes individuelles aux membres qui ont des produits d’épargne et 1,025 M$ en ristournes individuelles aux membres qui détiennent des prêts.

Également, en raison d’une nouvelle norme du Mouvement Desjardins, 50 $ sera remis à chacun des détenteurs de la Caisse d’un produit d’assurance, de placement, d’un emprunt et d’un compte, pour un total de 996 464 $.

De plus, l’institution désirait remettre 900 000 $ au Fonds d’aide au développement du milieu, le fonds de ristournes collectives qui a permis l’an dernier de remettre plus de 530 000 $ aux organismes du territoire de la caisse.

Comparativement à l’année précédente, les ristournes sont en augmentation de 300 000 $ dans le premier bilan annuel de la Caisse de la Chaudière, dont une croissance de 200 000 $ pour les ristournes individuelles.

Changements aux guichets

 L’assemblée générale annuelle de la Caisse de la Chaudière a également permis à ses dirigeants de discuter de l’année financière en cours. Cette dernière sera notamment marquée par des changements au niveau des guichets.

L’institution qui dessert les membres Desjardins dans le centre et l’ouest de Lévis ainsi que ceux de Saint-Lambert-de-Lauzon réduira son nombre de guichets de 24 à 21. Un guichet sera enlevé au siège social de la Caisse, situé à Saint-Romuald, au centre de services automatisés de Breakeyville ainsi qu’au centre de services de Saint-Nicolas (Place Normandie).

«Il n’y a aucun site qui accueille des guichets qui sera fermé. On ne tombera pas de un à zéro. Pourquoi nous prenons cette décision? C’est que depuis quelques années, il y a 7 à 10 % de transactions de moins par année à nos guichets. Avec 21 guichets, notre territoire est encore très bien couvert», a tenu à préciser M. Sévigny.

Cette intervention est réalisée dans le cadre du retrait de tous les guichets actuels pour les remplacer par des équipements plus modernes. Les nouveaux guichets permettront notamment de déposer des chèques ou de l’argent sans avoir à utiliser une enveloppe, grâce à un lecteur numérique. Un accompagnement sera offert par le personnel de la Caisse pour les personnes qui auront des questions sur l’utilisation de ces nouveaux équipements.

Les remplacements seront effectués du 7 mai au 17 juin. Dans le cadre de l’opération, la caisse mobile de Desjardins sera présente au centre de services de Saint-Rédempteur, le 4 juin, afin de permettre aux membres d’effectuer des opérations pendant que les guichets

Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

Le Pacini de Lévis définitivement fermé?

Un autre restaurant lévisien sera vraisemblablement une nouvelle victime de la COVID-19. Selon un article de La Presse, le restaurant Pacini de Lévis n'ouvrira plus ses portes.

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

La COVID-19 a raison d'un gym lévisien

Energiegym, le centre d'entraînement de Saint-Romuald qui était également responsable du club de boxe Energybox, a annoncé sa fermeture définitive en raison de la crise de la COVID-19.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Un nouvel honneur pour le Quality Inn & Suites de Lévis

Dans le cadre des prix Satisfaction de la clientèle 2020, Choice Hotels Canada a remis le prix Platine au Quality Inn & Suites de Lévis. Cette distinction récompense les hôtels canadiens «pour leur excellence opérationnelle et leur dévouement à offrir un service de qualité supérieure».

Unis pour Lévis : une initiative pour l’achat local

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a lancé Unis pour Lévis dans le cadre du programme de Desjardins Du cœur à l’achat sur la plateforme La Ruche, le 29 juin. La CCL souhaite récolter 25 000 $ pour les entreprises d’ici et Desjardins s’engage à remettre le même montant qui sera amassé, jusqu’à concurrence de 25 000 $, à deux organismes qui se le partageront, c’est-à-dire l’ADOberge et la Fondati...

Lettre ouverte - L’acquisition d’un traversier d’outre-mer par le gouvernement fédéral sera-t-elle vraiment une solution temporaire?

Le gouvernement fédéral a fait l’annonce, la semaine dernière, de l’acquisition d’un traversier espagnol, le NM Villa de Teror, pour desservir les Îles-de-la-Madeleine. Bien qu’il s’agisse officiellement d’une solution dite «temporaire», en attendant la construction d’un navire de remplacement permanent par le Chantier Davie, la situation nous inquiète et nous amène à demander des précisions au go...

Soupir de soulagement pour les restaurateurs

Privés de leur salle à manger depuis la mi-mars en raison de la COVID-19, les restaurateurs ont dû faire des pieds et des mains pour maintenir leur commerce en vie. Depuis le 15 juin, les restaurants ont obtenu le feu vert de la Santé publique, tout en respectant les règles établies entourant la situation de pandémie, afin d’accueillir de nouveau leur clientèle dans leur salle à manger.

Diminution du taux de chômage

Le vendredi 5 juin, Statistique Canada a dévoilé son Enquête sur la population active. Au Québec, le taux de chômage a diminué de 3,3 points de pourcentage en mai.